AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Jeu 26 Jan - 14:43



La Furie de l'Academ
Jim Butcher
Sortie le 17 février 2012

Quatrième de couverture :
Depuis des siècles, les habitants d’Aléra s’aident des furies pour protéger leur monde des agressions. Mais nulle furie ne peut les sauver des dangers qui les menacent de l’intérieur. Une mystérieuse attaque venue de par-delà l’océan a affaibli le Premier Duc. S’il perd le trône, une sanglante guerre civile sera inévitable. La responsabilité de parer les tentatives d’assassinat et les trahisons au sein du cercle d’espions du Premier Duc retombe sur les épaules de Tavi, le seul homme dépourvu de furies…

Acheter sur amazon
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB



Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 29
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Dim 26 Fév - 1:22

Mon Avis :


Comme annoncé dans ma critique du précédent tome, je ne n’ai pas pu m’empêcher d’ouvrir la suite de Codex Aléra ! Et encore une fois, j’ai été plus que séduite par la fantasy à la Jim Butcher, un auteur qui a décidément un don pour intriguer son lecteur. Car, si de prime abord, il ne nous met pas à la diète question informations, il en garde quand même quelques unes sous le coude, titillant habilement notre appétit. La satiété ? Ses lecteurs ne doivent pas la connaître.

Après la lecture de ce deuxième opus, je confirme toutes mes premières impressions concernant cette histoire dont je me suis réellement imprégnée. L’univers furiesque, les conflits politiques et les scènes de combat grandioses m’ont tenu en haleine jusqu’à la fin de ce pavé de 700 et quelques pages ! Sans compter que la consistance des personnages nous donne la sensation que les actes (passés, présents et futurs) de chacun peuvent modifier le cours du récit. Avec Jim Butcher, on est conscient que le temps joue un rôle capital dans les plans de la destinée... Troublant.

L'auteur nous offre ici un second tome aussi bon que le précédent dont il reprend le découpage : une douce entrée en matière, une précipitation dans les préparatifs pour faire face à une menace imminente, une bataille épique et enfin un debriefing serein comportant quelque grenades qu’il dégoupille sadiquement. La tactique est payante, on ne peut s’empêcher d’attendre que la déflagration nous propulse de nouveau dans le récit... Hum, enfin, pour cela, il faudra patienter jusqu’au prochain tome...

Mais avant cela, revenons en détails – sans trop en révéler évidemment! – sur La Furie de l’Academ.

Du côté de l’histoire, l’action se déroule deux ans après la seconde bataille de Calderon. Nous retrouvons Tavi, qui grâce à son courage lors de cet événement, s’est vu offrir par le Grand Duc lui-même la possibilité d’entrer à l’Académie, la plus grande école de tout Aléra. La vie est toujours aussi pénible pour ce jeune homme dépourvu de furies. Ceci étant, il se trouve que sa valeur n’est pas passée inaperçue aux yeux de son patron, c’est pourquoi Tavi fait bien plus que simplement étudier. Outre ses activités de messager pour Gaïus, il est en passe de devenir un curseur de l’Empire.
Dans la vallée de Calderon, la relative tranquilité, qui a permis de reconstruire Fort Garnison et les exploitations aux alentours, est sur le point de voler en éclats. Une race destructrice, que seuls les Marats ont affrontée et que même ces redoutables guerriers craignent, enlève des fermiers pour d’obscures raisons. Bernard, l’oncle de Tavi, devenu Comte de Calderon, est averti par son allié, le chef Marat Doroga. Il mobilise de nouveau ses troupes pour se défendre contre ce vicieux ennemi.
Isana, la tante de Tavi, la première femme exploitante de toute l’histoire, doit assumer un rôle politique dont elle se serait bien passée. En vue de la fête du Printemps, elle est invitée à Aléra pour appuyer le Grand Duc face à ses adversaires politiques. Elle s’y rend de mauvaise grâce, son mystérieux passé affleurant à la surface de sa mémoire, de manière trop fugace pour que le lecteur apprenne quoique ce soit. C’est rude !

Les relations entre les protagonistes de la première heure s’intensifient pour certaines, s’approfondissent pour d’autres. Je pense notamment à celle qui lie Bernard et Amara, qui sont vraiment très touchants dans leur volonté de concilier leur passion et leurs devoirs. Mais également à Tavi qui retrouve la belle Kitaï dont la malice et l’intrépidité apportent du piment dans la vie du raisonnable jeune homme. La présence d’Ombre, l’esclave défiguré du domaine de Bernard, est intéressante dans le sens où il renoue avec sa vie d’avant, une chose qu’il avait déjà commencé à faire dans le précédent tome. Doroga, le chef Marat, quant à lui, brille par sa sagesse et sa franchise, source de nombreux sourires.
J’ai aussi retrouvé mon favori, l’ex-Curseur et traître Fidélias, toujours en fuite, toujours au service d’une autre grande maison. Ces quelques années l’ont changé imperceptiblement, suscitant en lui des réactions étranges que lui-même ne parvient pas à interpréter. Il est intéressant d’essayer de suivre le fil de ses pensées, même si les pauvres lecteurs que nous sommes, nageons assurément en eaux troubles dans un esprit aussi vif que le sien. Affaire à suivre.

Une chose est sûre, dans ce tome-ci, les ennemis d’hier ne sont pas nécessairement ceux d’aujourd’hui. Et on se demande immanquablement ce qu’il en sera demain. On analyse, on anticipe et on décide des alliances les plus profitables. Jouer sur la corde sensible de chacun est l’arme imparable pour arriver à ses fins. Et personne ne s’en prive. Dans un camp, comme dans l’autre !
On a droit à de belles prises de conscience de la part de certains personnages, à des créatures qui nous terrifient simplement à les imaginer, à des instants plus légers qui s’insèrent sans accro dans ce récit d’une grande solennité par moments. Le contraste est saisissant, mais parfaitement crédible.

Quoiqu’il en soit, le mot clef reste l’inventivité ! Dans la structure de la ville, dans la hiérarchie de l’Empire, dans les races créées et toujours dans le maniement des Furies qui ne cesse de nous surprendre. Jim Butcher maîtrise son monde, il en tire les ficelles avec ingéniosité, sans bouder son plaisir.

Les livres suivants s’intitulent respectivement La Furie du Curseur (quel curseur ?!?) et La Furie du Capitaine. Et par toutes les Furies ! Je les attends de pied ferme tant je suis prête à affronter une nouvelle fois les ennemis d’Aléra !


Dernière édition par MissJZB le Lun 2 Juil - 19:47, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin


Messages : 11454
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Dim 26 Fév - 7:09

MissJZB a écrit:
Et encore une fois, j’ai été plus que séduite par la fantasy à la Jim Butcher, un auteur qui a décidément un don pour intriguer son lecteur. Car, si de prime abord, il ne nous met pas à la diète question informations, il en garde quand même quelques unes sous le coude, titillant habilement notre appétit. La satiété ? Ses lecteurs ne doivent pas la connaître.

Et non justement! alors imagine notre frustration de ne pas voir la suite des Dossiers Dresden

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB



Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 29
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Dim 26 Fév - 23:03

Bientôt, je ferai malheureusement plus que l'imaginer honteux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin


Messages : 3891
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 35
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Lun 27 Fév - 8:30

oui, je ne comprends pas pourquoi les dossiers Dresden n'ont pas marché en France... c'est une série géniale, peut-être une mauvaise campagne de pub, c'est rageant, cette série est fabuleuse et le style de Jim Butcher, unique et addictif !!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Sly



Messages : 382
Date d'inscription : 14/08/2012
Age : 29
Localisation : Perdue au milieu d'une pile de bouquins.....

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Mar 14 Aoû - 12:05

Mon avis

Un retour dans le monde de Jim Butcher au delà de mes attentes ! C'est avec un plaisir immense qu'on retrouve Tavi et tout les personnages de cette génialissime saga.

Deux ans après les événements du premier tome, Tavi, devenu page du Premier Duc, doit de nouveau faire face à une redoutable menace. Aidé par Maximus, son ami de l'Academ et par Kitaï, il va faire tout ce qu'il peut pour aider le Premier Duc à éviter une guerre civile. Entre complots politiques, trahisons et invasions, Tavi a beaucoup à faire. De nouveaux personnages, gentils et méchants font leur apparitions.
Parmi eux, Maximus, dit Max, élève à l'Academ et meilleur ami de Tavi. Toujours de bonne humeur (ou presque) il est aussi le comique du groupe et a toujours le mot pour rire, malgré son passé assez douloureux. Son charisme et son humour en on fait un de mes personnages préférés.
Kitaï reste fidèle à elle même. Sa relation avec Tavi évolue un peu plus dans ce deuxième tome.

Un style d'écriture toujours aussi agréable à lire. Une intrigue captivante, très bien ficelée qui devrait convaincre même les plus sceptiques. Un suspense soutenu qui nous tient en halène tout le long de l'histoire. Des complots politiques parfois un peu difficile à comprendre et à suivre, mais rien qui gène à la compréhension de l'histoire.

Si j'avais un conseil à vous donner ca serait : armez vous de patience, l'envie de connaitre le fin mot de l'histoire est, disons très présente ! Et... du tome 3 ! Il est difficile de résister à l'appel des furies !


Ma note
bonhomme coeur
Revenir en haut Aller en bas
http://les-lectures-de-sly.blogspot.com/
Cheshire Cat



Messages : 457
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ   Mar 13 Nov - 19:22

Volume aussi accrocheur que le premier... L'histoire continue à se développer tout en gagnant en profondeur. Vraiment fantastique à lire... Par contre ne le commencez pas le soir, vous risquez de ne pas dormir.

Petit avantage de la série par rapport aux Dresden Files "bloquées", celle-ci est finie en 6 volumes et attendez vous à un certain nombre de surprises!
Revenir en haut Aller en bas
 
BUTCHER Jim - CODEX ALERA - Tome 2 : La Furie de l'Academ
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» CODEX ALERA (Tome 2) LES FURIES DE L'ACADEM de Jim Butcher
» [Butcher, Jim] Codex Aléra - Tome 1: Les Furies de Calderon
» [Jim Butcher] Codex Aléra: Tome 4 La furie du capitaine
» [Butcher, Jim] Codex Aléra - Tome 3: La Furie du Curseur
» [Butcher, Jim] Codex Aléra - Tome 2: Les Furies de l'Academ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Milady :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: