AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit

Aller en bas 
AuteurMessage
Ecarlate

avatar

Messages : 1607
Date d'inscription : 10/07/2011
Localisation : Paris

MessageSujet: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Mer 4 Jan - 18:52



L'Héritière de la nuit
Helen Lowe
Orbit — 19,60 €
Sortie : 01/03/12

Quatrième de couverture :
« Si la Nuit tombe… tout tombe. » Devise de la Maison de la Nuit. Depuis toute petite, Malian a été entraînée à régner. Héritière de la Maison de la Nuit, elle connaît l’histoire de son peuple : les héros légendaires, la guerre sans fin contre l’Essaim des ténèbres, les querelles intestines qui ont divisé la force originelle des Neuf Maisons. Et l’immense chaîne de montagnes qu’on appelle le Mur de la Nuit, et qui est le dernier bastion entre le monde et l’Essaim des ténèbres. Mais Malian connaît peu le véritable danger. Jusqu’à ce que l’Essaim des ténèbres lancent une attaque. Au plus fort de la nuit, sa demeure du Château des Vents se transforme soudain en bain de sang. Un espoir : ses pouvoirs magiques. Mais ce don est à double tranchant. Car si Malian accepte ses pouvoirs, elle devra en payer le prix.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.auboudoirecarlate.com
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Sam 10 Mar - 13:52

A chaud sur les 100 premières pages :

honteux Je ne suis pas emballée par ce bouquin mais je me dis que comme dans toute série du genre, le tome 1 est certainement plus lent à se mettre en place thinking
Outre cela, l'écriture est agréable, simple et bien imagée, légère comme le sont les plumes féminines, ce qui est un bon point pour un livre fantasy.

MAIS (un gros à multiples embranchements)
*L'histoire reprend le concept du mur utilisé par Georges R.R Martin dans Le Trône de fer on s\'explique Rien que ce détail justifie que mon opinion soit mitigée. Certes, Martin n'a pas inventé l'eau chaude mais tout de même, la coïncidence est un peu trop grosse, d'autant que nous sommes dans des univers de fantasy pour les deux livres.
*Je ne suis pas très fan non plus de la version plus nébuleuse de la fée Clochette... féeclo (se félicite d'avoir placé ce smiley)
*Quand j'ai lu "livre pour adultes", je m'attendais bien évidemment à suivre des personnages adultes dans le sens où l'éditeur présentait cette saga comme le premier cycle adulte de l'auteure... Que voulez-vous, je suis partisane des virages à 180 degrés timide rougissant
Bref, depuis le début, je suis avec des enfants dont les personnalités me laissent froide. J'attends toujours que l'auteure fasse un bon temporel pour provoquer une croissance accélérée...
*Ah et point non négligeable ! L'auteure semble avoir un penchant pour les yeux gris car sur les 5 personnages ayant eu droit à une description succinte, 4 ont du gris dans les yeux... Et ça n'a aucun rapport avec leur appartenance à la maison de la nuit, ni autre nulbof Maladresse qui dépersonnalise les protagonistes...

Malgré ces défauts, l'univers est bien planté, certains rites décrits sont pas mal. La lecture reste agréable mais manque de fougue siffle

A voir lundi quand je l'aurai fini trop la classe



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Sam 10 Mar - 14:04

Pourtant la quatrième de couverture avais l'air pas mal, j'attends que tu le finisses.
Les yeux gris deviennent peut-être à la mode?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Sam 10 Mar - 21:07

Je vais attendre aussi que tu finisses!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Jeu 15 Mar - 1:38

Et voilà ! Ce que j'espérais vient de se produire oh oui...
Les 100 premières pages étaient assez lentes mais les idées me donnaient l'espoir que l'intrigue allait se mettre en place en même temps que l'auteure nous révélerait enfin des choses sur les peurs ancestrales du peuple deraï smile
J'en suis à 300 pages, l'écriture est toujours aussi agréable, toute en sensations magiques qui viennent plus que largement compenser la relative inertie du récit sessertlammain
Les batailles de la nuit se livrent en effet sur un plan astral où les armes de l'esprit sont plus efficaces que toutes les épées duel
Je pense donc, comme je le supposais, que nos héros vont grandir lorsque viendra l'heure du second tome. Le garçon prêtre, Kalan, me touche plus que Malian, l'héritière de la nuit, et certains individus qui gravitent autour d'eux sont très consistants, tout en mystère dont la cape se soulève pour se remettre prestement en place, nous laissant matière à réflexion thinkingg
Allez, j'y retourne génial J'aime quand mes espoirs se concrétisent !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Jeu 15 Mar - 12:29

Cool, j'attend ton avis définitif et s'il est positif,je me lance!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MissJZB

avatar

Messages : 748
Date d'inscription : 05/11/2011
Age : 31
Localisation : Chez Barrons, Bouquins & Bibelots...

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Ven 16 Mar - 0:36

Ma critique pour Place To Be :


Je reconnais avoir débuté ma lecture avec beaucoup d'appréhension... En effet, le concept du Mur de la Nuit n'était pas sans rappeler celui développé par Georges R.R. Martin qui est, avouons-le, une référence en fantasy.
Fort heureusement, la comparaison s'arrête là. Si le but du Mur est de contenir la menace ténébreuse de l'Essaim, ennemi immémorial des Deraïs, et si notre héroïne appartient à la famille en charge de sa garde, Helen Lowe a toutefois su se démarquer en créant son propre univers, ses propres codes et surtout, des personnages bien spécifiques auxquels on s'attache sans peine. Qui plus est, contrairement à ce qui se produit dans Le Trône de fer, dans cette série, la menace par-delà le Mur prend corps dans la réalité, elle ne réside pas seulement dans l'esprit d'une population bercée par des légendes et des mythes.
Le point fort de ce premier tome, c'est assurément la qualité de l'écriture toute féminine, qui fait que cette fantasy sonne agréablement à nos oreilles internes. Son style permet à l'auteure de rendre les sensations magiques palpables, ce qui compense la relative inertie du récit. Car ici, les batailles de la Nuit se livrent en grande partie dans un plan astral, là où les armes spirituelles sont plus efficaces que les épées les mieux affûtées. Avec Helen Lowe, on a l'impression d'entendre le vent parler, de percevoir les nuances dans son hypothétique conversation. De même, les voix et les paroles prononcées prennent une texture particulière que les métaphores de l'auteure amplifient pour fertiliser l'imagination du lecteur, dans laquelle résonne durablement ce chant mélodieux.

Du côté de l'histoire, nous suivons Malian ainsi que quelques individus qui l'entourent, des membres du peuple deraï mais également des étrangers venus des quatre coins de la Tairre. L'auteure a fait preuve d'un grand talent pour retranscrire l'animosité et les vieilles rancœurs qui alimentent les luttes de pouvoir. Ainsi, le peuple deraï, venu des étoiles, est une race inflexible, qui applique les règles avec une impartialité exacerbée. Il est intéressant de voir les légendes et les mythes à travers les yeux d'autres peuples, ceux des Deraïs prenant bien souvent l'allure de prismes déformés...
En début de livre, de nombreuses informations nous sont livrées, elles sont à l'origine d'une certaine lenteur imposée au récit, néanmoins, la connaissance retenue a quelque chose de particulièrement enivrant. Malgré le savoir qui nous est transmis, on perçoit les choses tues et rassurez-vous, elles nous sont révélées en temps et en heure. Passé les 150 premières pages, la cadence s'accélère, la suspicion est de mise et la magie inonde les chapitres, se déversant à flots torrentiels.

L'auteure est douée pour développer des duos appréciables, liés par des sentiments crédibles et une complicité évidente. Malian, l'héritière de la Nuit, a d'ailleurs trouvé un partenaire de choix en la personne de Kalan, un jeune prêtre issu de la Maison du Sang, une maison relativement proche de celle de la Nuit. Ce personnage est très mature et conscient de son statut de paria, que son père n'a fait qu'accentuer en le rejetant. En effet, dans le monde deraï, les pouvoirs ancestraux sont craints, leurs détenteurs ayant par le passé trahi leurs allégeances, provoquant un schisme marqué entre la caste des guerriers et celle des sorciers. Tout au long de ce tome, les frontières entre les deux seront sans cesse repoussées, dévoilant de vieilles blessures, susceptibles de se rouvrir et de faire saigner le cœur des protagonistes...
En dehors de nos deux jeunes héros, plusieurs personnages m'ont marquée. Je pense notamment à Haimyr, le mystérieux ménestrel trop jovial pour être vrai, à Asantir, la capitaine de la garde à la droiture exemplaire, à Rowan, la concubine du comte de la Nuit mais également au couple de hérauts venu de terres lointaines pour délivrer un message des plus capital.

La Maison de la Nuit est attaquée, des alliances inattendues se forment, signe annonciateur d'un changement que tout le monde n'est pas prêt à accepter. Les pouvoirs se révèlent, ils fascinent autant qu'ils inquiètent, car les maîtriser est le seul espoir de détruire l'Essaim des ténèbres.

Si vous souhaitez découvrir un univers riche en légendes toutes plus passionnantes les unes que les autres, allier l'épée à votre volonté pour sauver tout un royaume, le Mur de la Nuit est un bon point de départ, celui d'un voyage initiatique qui s'annonce palpitant. Mais méfiez-vous ! Dans l'univers d'Helen Lowe, la menace peut tout aussi bien venir de l'extérieur que de l'intérieur... Comme Malian et Kalan, apprenez à reconnaître vos ennemis dans le sang et la trahison...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Angel
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5026
Date d'inscription : 10/07/2011

MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    Ven 16 Mar - 9:47

Bon ton avis me plais bien!!! J'ai pas mal de choses à lire en ce moment mais je vais me laisser tenter plus tard, en tout cas je le note!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit    

Revenir en haut Aller en bas
 
LOWE Helen - LE MUR DE LA NUIT - Tome 1 : L'Héritière de la nuit
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Christine Féret-Fleury & Madeleine Féret-Fleury]Atlantis tome 1 : l'héritière
» [Brown, T.J.] Summerset Abbey - Tome 1: Les héritières
» [Kiera Cass] La Sélection tome 4 : L'héritière
» Testament, tome 1 : L'héritière - Jeanne-A Debats
» [Cass, Kiera] La Sélection - Tome 4: L'héritière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Bit-Lit / Urban Fantasy :: Orbit :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: