AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 HideAways

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4030
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Eure et Loir

HideAways Empty
MessageSujet: HideAways   HideAways Icon_minitime1Jeu 24 Nov - 14:13



HideAways Hideaw10





Dans la famille Furlong, l’aîné de chaque génération est doté d'un pouvoir extraordinaire, pour le meilleur ou pour le pire. James, le dernier de cette lignée, orphelin de mère, découvre la nature du sien lors d'un accident qui cause la mort de son père et de sa grand-mère. Hanté par ce mal mystérieux, il se retire au plus profond de la forêt pour ne plus nuire à ses proches. Quelques années plus tard, Mae, une adolescente en révolte et atteinte d’un mal soit disant incurable, se réfugie elle
aussi dans la forêt, et rencontre James. Ils tombent amoureux. Leur amour va révéler une force inattendue de la “malédiction” de James…

HideAways est un film étrange, inclassable et poétique. Il débute comme une comédie dans un style qui rappelle un peu Amélie Poulain pour plonger rapidement dans le drame. Dès sa naissance, James Furlong (Harry Treadaway) est marqué par la mort. Il provoque, involontairement, le décès de sa mère puis de ses proches et camarades, à cause d’un don maudit qui entraine destruction et désolation dès qu’il est en proie à
une forte émotion. Il décide de s’enfuir dans une forêt et d’y vivre en reclus, évitant tout contact humain pendant une dizaine d’années. La solitude de James vole en éclats lorsque Mae (Rachel Hurd-Wood), atteinte d’un cancer incurable, s’échappe de l’hôpital où elle est soignée pour se perdre dans les bois et finir par frapper à sa porte. A son contact, l’étrange pouvoir de James va connaitre une évolution des plus inattendues. Et ce dernier va rapidement s’ouvrir à la vie, à l’amour et tenter de renouer avec la société.
La photographie du film est magique : le contraste entre le paysage sombre, mort et désolé qui entoure la cabane de James et le monde coloré, verdoyant et contrasté de Mae est saisissant. C’est presque un décor de conte de fée, impression renforcée par une bande-son aux accents de ballades irlandaises .
Si Rachel Hurd-Wood capture l’écran d’un regard, Harry Treadaway manque un peu de charisme et de profondeur. Toutefois, le couple qu’ils forment est attachant, sincère et touchant au possible ! Je ne sais pas vraiment à quel public le film s’adresse :
adolescents, jeunes adultes à l’âme enfantine ou amoureux de jolies histoires dramatiques et sentimentales… C’est plus une fable onirique qu’un film fantastique d’ailleurs ! Au final, on passe un bon moment devant une œuvre originale, même si l’on s’ennuie parfois un peu et l’on renoue aussi avec la part romantique qui sommeille en nous.

Avec Rachel Hurd-Wood, Susan Lynch, Harry Treadaway, Thomas Brodie-Sangster,
Diarmuid O’Dwyer et Tom Collins - Genre : Romance fantastique -
Nationalité : Franco-Irlandais - Durée : 1h35 - Date de sortie : 23 novembre 2011.



Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12011
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

HideAways Empty
MessageSujet: Re: HideAways   HideAways Icon_minitime1Jeu 24 Nov - 15:36

Je crois que je vais passer mon tour... ça n'a pas l'air assez sympa pour le voir au ciné! je tenterais peut être le dvd....

_________________
HideAways Baniar11
Revenir en haut Aller en bas
 
HideAways
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rachel Hurd-Wood

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cinéma / Séries :: Cinéma-
Sauter vers: