AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 The Lady

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



The Lady Empty
MessageSujet: The Lady   The Lady Icon_minitime1Mer 26 Oct - 19:08


The Lady 19827410

Réalisé par Luc Besson
Durée : 02h07min Année de production : 2011

Synopsis :

The Lady est une histoire d’amour hors du commun, celle d’un homme, Michael Aris, et surtout d’une femme d’exception, Aung San Suu Kyi, qui sacrifiera son bonheur personnel pour celui de son peuple. Rien pourtant ne fera vaciller l’amour infini qui lie ces deux êtres, pas même la séparation, l’absence, l’isolement et l’inhumanité d’une junte politique toujours en place en Birmanie. The Lady est aussi l’histoire d’une femme devenue l’un des symboles contemporains de la lutte pour la démocratie.

Avec Michelle Yeoh, David Thewlis, Jonathan Raggett
Sortie : 30 novembre 2011



Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12132
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

The Lady Empty
MessageSujet: Re: The Lady   The Lady Icon_minitime1Mer 26 Oct - 21:20

Luc Besson nous narre ici avec brio le combat d’une femme, d’une famille, d’un peuple pour sa liberté. Un film grandiose, époustouflant, qui ne peut laisser personne indifférent.

The Lady retrace, vous l’aurez compris, l’histoire de la lauréate du prix Nobel (1991), Aung San Suu Kyi. Elle est la fille du général Aung San qui avait permis l’indépendance de la Birmanie en 1947 et espérait pouvoir mettre en place dans son pays une démocratie. Mais la même année, il est assassiné. Suu Kyi n’a que 2 ans.

Aung San Suu Kyi a fait ses études en Angleterre, à Oxford, où elle a rencontré celui qui va devenir son mari en 1972, Michael Aris, un professeur sur les civilisations tibétaines. Ensemble, ils ont deux enfants : Alex et Kim.

Le film débute en 1988, lorsque Suu Kyi décide de retourner quelque temps en Birmanie pour s’occuper de sa mère malade. Seulement son retour coïncide avec le début de violentes manifestions pro-démocratiques et l’arrivée au pouvoir d’une nouvelle junte militaire encore plus répressive. C’est à ce moment que Suu Kyi entre en politique : elle crée la Ligue Nationale pour la démocratie et travaille dès lors à l’instauration de la démocratie et des libertés dans son pays. Arrêtée en 1989, le gouvernement birman lui lance un ultimatum : soit elle quitte le pays libre, soit elle sera consignée dans sa maison. Malgré les combats de son mari et l’intervention de la communauté internationale, rien ne fera fléchir le gouvernement Birman…

C’est aussi et surtout un film intimiste qui montre l’amour incroyable de Suu Kyi et Michael malgré la distance et les difficultés. Pas une fois il ne reprocha à son épouse ses choix.

Aung San Suu Kiy n’a été libérée qu’en novembre 2010 : elle n’avait pas vu ses enfants depuis 10 ans ! Le film était alors en plein tournage et toute l’équipe n’en était que plus motivée…

The Lady 303207_307368219278995_133221210027031_1495374_1400037655_n

Aung San Suu Kyi est magistralement interprétée par Michelle Yeoh. C’est d’ailleurs l’actrice qui est à l’origine du projet. Luc Besson raconte ainsi : « Michelle est venue me voir un jour pour me demander de l’aider. Elle avait un scénario formidable sur Aung San Suu Kiy et cherchait un producteur, en me disant que si j’étais libre pour le réaliser, ce serait formidable. J’ai commencé par lui dire que je n’étais pas disponible. Puis j’ai lu le script qui m’a bouleversé. » Et de poursuivre sur l’actrice : « Michelle est habitée par le personnage. Elle était possédée par le rôle. Et non seulement Michelle a l’âge du personnage au moment des faits qu’on relate, mais elle lui ressemble comme deux gouttes d’eau ». Pour se préparer au rôle, et acquérir la gestuelle et l’accent de Suu Kiy, elle a visionné près de 200 heures de rushes. Elle a même dû apprendre le birman pour les besoins du film. Apprendre tous ses textes en birman lui a demandé 6 mois ! Enfin bref, elle est tout simplement parfaite pour le rôle et nous offre une interprétation exceptionnelle ! David Thewlis, qui interprète Michael Aris et son jumeau Anthony, est tout aussi remarquable. Chaque rôle sonne juste et en plus d’une histoire fabuleuse, nous retrouvons ici de vraies performances d’acteurs.

The Lady 303207_307368212612329_133221210027031_1495373_395652477_n

Pour mieux appréhender le personnage (qui est paradoxalement vivant mais qu’on ne pouvait approcher au moment du tournage), Luc Besson s’est appuyé sur les livres qui lui ont été consacrés, les images d’archives, mais surtout les témoignages de ses proches.

Etant donné qu’il est interdit de tourner en Birmanie, le tournage s’est essentiellement déroulé en Thaïlande, non loin de la frontière birmane, pour retrouver des paysages similaires. Les images sont magnifiques et accompagnées d’une bande son qui l’est toute autant. Rien d’étonnant à cela quand on sait qu’elle a été composée par Eric Serra.

Après sa libération fin 2010, Luc Besson a enfin pu rencontrer Aung San Suu Kyi. « Quand j’ai fini par la rencontrer, se souvient-il, j’ai eut l’impression d’avoir Gandhi en face de moi. On se sent tout petit et bête devant cette femme dont il émane une bonté, une gentillesse et une simplicité extraordinaires. Elle n’a peur de rien, et pas même 60 ans de prison ne changeraient quoi que ce soit pour elle. Ce qui l’intéresse, c’est que son peuple puisse disposer des richesses de son pays en toute liberté. Elle ne veut rien en retirer pour elle personnellement. C’est une leçon d’humilité : après l’avoir rencontré on n’ose plus se plaindre pendant les cinq ans qui suivent ! »

C’est ce sentiment qui domine aussi quand les dernières images apparaissent… ça et la réflexion sur son choix de sacrifier sa vie privée au nom de ses idéaux et de la libération de son pays…

The Lady 303207_307368209278996_133221210027031_1495372_201493914_n

Aung San Suu Kiy

« Le combat d’Aung San Suu Kyi est l’un des exemples les plus extraordinaires de courage et de civisme qui nous ait été donné à voir en Asie depuis plusieurs décennies ». Le Comité norvégien du Prix Nobel en 1991.

« Physiquement elle est menue et élégante, mais sur le plan moral, c’est une géante. Les hommes les pluys imposants ont peur d’elle. Même quand ils sont armés jusqu’aux dents, ils fuient devant elle, morts de peur ». Desmond Tutu.

« Elle fait partie de mes héros et elle est pour moi une source d’inspiration ». Barack Obama.

« Aung San Suu Kyi est un exemple pour nous tous qui croyons dans la liberté d’expression, la démocratie et les droits de l’homme ». David Cameron.

« Votre détermination et votre courage continuent à servir d’exemple à tous les partisans de la paix dans le monde ». Bill Clinton.

« Elle est mon héroïne ». Bono.

_________________
The Lady Baniar11
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
Fariboles

Messages : 4036
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Eure et Loir

The Lady Empty
MessageSujet: Re: The Lady   The Lady Icon_minitime1Mer 26 Oct - 22:11

Comme il me tarde de le voir, Michelle Yeoh est une actrice que j'adore en plus.
J'ai déjà lu une bio d' Aung San Suu Kiy et de voir un film, en sachant qu'elle est enfin libre, cela me prend aux tripes ....

_________________
The Lady Bannia11
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



The Lady Empty
MessageSujet: Re: The Lady   The Lady Icon_minitime1Mer 26 Oct - 23:56

il me tarde aussi
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




The Lady Empty
MessageSujet: Re: The Lady   The Lady Icon_minitime1

Revenir en haut Aller en bas
 
The Lady
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Riyoko Ikeda - La rose de Versailles (Lady Oscar) T1
» [LADY LOVELYLOCKS] Ma collection
» Lady S. - Série [Van Hamme & Aymond, Philippe]
» Lady Death. Bronze
» un sampler the fishing lady

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cinéma / Séries :: Cinéma-
Sauter vers: