AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 FLR 2019 : Alex WYCK

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12146
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

FLR 2019 : Alex WYCK Empty
MessageSujet: FLR 2019 : Alex WYCK   FLR 2019 : Alex WYCK Icon_minitime1Mer 27 Nov - 18:18

Le Festival du Livre Romantique
vous présente... Alex Wyck



FLR 2019 : Alex WYCK Alex_w10


Bonjour Alex,

1. Pour vous présenter, pourriez-vous nous donner 5 anecdotes sur vous qui vous caractérisent bien ?


Bonjour !
Quand j'avais cinq ans, je haïssais les fraises et ma grand-mère tenait absolument à ce que j'en goûte pour lui faire plaisir. Avant de partir en promenade, elle m'a supplié d'en mettre une dans ma bouche, ce que j'ai fait. A la fin de la balade, étonnée de ne pas m'entendre parler, elle m'a demandé si j'avais donné ma langue au chat. Elle a été surprise et exaspérée de voir que j'avais gardé la fraise dans ma bouche tout le temps de la promenade sans la manger. Ça l'a beaucoup fait rire et j'adore les fraises aujourd'hui alors on peut dire que sa détermination a... porté ses fruits.
Au collège, j'ai battu un garçon au judo. Il a pleuré.
Un poney galopait dans tous les sens et s'amusait follement à nous voir courir derrière lui sans pouvoir le rattraper. J'ai sauté sur lui pour attraper ses rênes et je l'ai arrêté. Personne n'a besoin de savoir que j'ai fini sur les fesses dans mon geste héroïque, chut.
Je passais devant un canal pour me rendre à mon école quand j'avais une vingtaine d'année et un chien était tombé dedans. Avec mon meilleur ami, nous avons appelé les pompiers tout en suivant le chien dans sa traversée. Finalement, nous avons croisé d'autres étudiants et nous avons formé un vrai escadron de sauvetage. Une fille est descendue à l'échelle du canal et un garçon a séché le chien avec sa blouse de chimie. Quand les pompiers sont arrivés, on leur a tendu le chien en leur disant « bon, ben... On n'a pas pu vous attendre, donc voilà le chien. On doit aller en cours maintenant. Merci, au revoir ! ».
J'ai appris à parler avec les Disney. Ma première phrase complexe ? Quand ma mère m'a passé le peigne dans les cheveux un jour, je lui ai dit : « Arrête, tu m'embrouilles la crinière ! ». Merci, le roi lion.

2. Si vous pouviez voyager dans le temps et donner un conseil à votre vous du passé qui sort de l’adolescence, quel serait-il ?

Le style baba cool/dreadlocks ne te va pas, Alex. Arrête.

3. Quel est le roman qui a fait tilt dans votre tête et vous a donné envie d’écrire ?

C'est sans conteste Harry Potter de J.K Rowling. Je pense qu'elle a inspiré beaucoup de monde avec son univers et c'est grâce à elle que j'ai commencé à vraiment me plonger dans la lecture. Après j'ai réalisé qu'écrire était à la portée de tout le monde et que j'avais aussi le pouvoir de créer des personnages et des intrigues. Grisant et très libérateur, je n'ai jamais arrêté depuis.

4. Si vous pouviez diner avec un personnage réel ou fictif, quel serait-il et pourquoi ?

J'adorerai diner avec Matty Healy, le chanteur du groupe The 1975. Parce qu'il est très intelligent, qu'il a du charisme et que j'ai un faible pour ses cheveux.

5. Quels sont vos genres de lecture de prédilection ? Vos auteurs favoris, ceux que vous  pourriez lire et relire sans jamais vous lasser ?

J’affectionne tout particulièrement la fantasy mais je ne me limite pas à un seul genre. Classique, science fiction, romance... J'adore les histoires de Rainbow Rowell, les aventures de Percy Jackson de Rick Riordan, J.K Rowling comme je l'ai dit plus haut. J'ai dévoré les tomes de Eragon de Christopher Paolini ainsi que la saga L'Epreuve de James Dashner. Je fais partie du fan club de John Green et de David Levithan parce que tous leurs livres passent entre mes mains. J'attends avec impatience d'autres romans de Bengamin Alire Sáenz et également ceux d'Elliot P Lewis.

6. Quelles sont vos sources d’inspiration ? Une anecdote à ce sujet ?

Je m'inspire de tout, d'un article que j'ai lu, d'une vielle dame que j'ai vu dans la rue... La plupart du temps, je commence avec des « Et si ? ». Et si tel personnage était plongé dans telle situation, avec tel moyen à sa disposition, comment est-ce qu'il réagirait ?

7. Quel est parmi tous vos personnages, celui qui vous a donné le plus de mal ? A l’inverse celui qui a été étonnamment très simple à écrire et à développer ?

Dayan m'a donné le plus de mal, c'est une personne qui a beaucoup de secrets et qui préfère tout garder pour lui. Les couches de sa personnalité étaient plus difficile à transposer.  Étonnamment, c'est Priam qui a été le plus facile à cerner parce que son caractère a beau être explosif, il est franc dans ses émotions. S'il a quelque chose à dire : il ne va pas passer par quatre chemins pour le faire, que ce soit plaisant à entendre ou non.

8. Préférez-vous écrire des standalones ou des sagas ? Pourquoi ?

Je préfère les standalones. Je suis du genre à ne pas savoir me fixer dans le temps sur un sujet. La tentation d'écrire une autre histoire me vient toujours au milieu de l'écriture d'un roman et c'est dur d'y résister. D'où ma préférence pour les standalones mais il n'est pas exclus que cela change dans le futur.

9. Pouvez-vous nous parler de votre dernier roman qui sera l’honneur au Festival ?

Mon roman s'appelle Éclats de glace.
Expulsé de l'Arcade où il était un prisonnier turbulent, Priam doit faire face à un univers de glace dont il ne connaît rien et doit cohabiter avec Dayan, le binôme qu'on lui a attribué. Entre civilisation et état sauvage, ils luttent tous les deux pour leurs survies et apprennent à leurs dépends que la liberté a un prix.


FLR 2019 : Alex WYCK Alex_w11


10. Question traditionnelle que nous sommes obligées de poser : Le héros ou l’héroïne :
- Parfait à épouser ?
 Daryl de The walking dead
- Parfait pour passer du bon temps au lit ? Toujours Daryl parce que je suis fidèle.
- Qui vous a donné tout de suite envie de l’étriper dans d’atroces souffrances ? Dans la même veine : Reagan de The walking dead. On touche pas à Daryl.


11. Et pour finir, un portrait chinois. Si vous étiez :
- Une couleur :
Le violet.
- De la nourriture : Une casserole entière de pâtes à la carbonara.
- Une destination : L'Irlande, je rêve d'y aller un jour.
- Un animal : Le cheval. Le cheval, ça m'a pris très tôt, Le cheval, Le cheval, Je trouvais trop beau d'aller au galoooop. Le cheval, le cheval, le cheval : c'est génial.
- Un Disney : Les nouveaux héros. La bouille de Baymax me fait craquer et j'ai une peluche à son effigie. Personne n'a besoin de savoir ce fait non plus, chut.
- Un héros Marvel ou DC Comic : Tony Stark. Parce que c'est un génie, un milliardaire, un playboy, un philanthrope en plus d'être grand homme dans une armure.  
- Une chanson : Smithereens (reconstruct version) de Twenty One pilots parce qu'à 2 minutes 14 très exactement, Tyler Joseph chante d'une façon si géniale que ça fait se recroqueviller mes orteils dans leurs chaussures.
- Un des 7 péchés capitaux : la paresse, je plaide coupable.
- Un vêtement : un pantalon de pyjama polaire.
- Une citation : Time did reverse. The tea cup that I shattered did come together – Hannibal Lecter dans la série Hannibal. Parce que ça parle ce qui est perdu à tout jamais et de ce qu'on peut retrouver plus tard, de choses à reconstituer. J'aime l'idée que rien n'est jamais perdu pour toujours.


Merci infiniment Alex et rendez-vous au Festival du Livre Romantique !




Revenir en haut Aller en bas
 
FLR 2019 : Alex WYCK
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alex, that's my name !
» Pas un truc, mais une URL: Alex Kustov
» le dernier kit de Alex Clarck :
» presentation d'alex l'ecrivain en herbe
» Alex Hepburn

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements, Interviews & Co :: Festival du Livre Romantique de Dunkerque 2019-
Sauter vers: