AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12119
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Empty
MessageSujet: COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2   COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Icon_minitime1Mer 14 Aoû - 13:15

COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Kresle10

Les Ombres de la Nuit - Intégrale 2 (Tomes 4, 5 & 6)
Kresley Cole

J'ai Lu
Sortie en août 2019

Quatrième de couverture :

Conrad a été enfermé dans un manoir abandonné. Quand une jeune femme sensuelle lui apparaît, il croit à une hallucination. Pourtant, Néomi n'est pas le fruit de son imagination. Devenue fantôme, elle hante le domaine qui était autrefois le sien.
Le démon Cadeon est prêt à tout pour expier la faute qui le tourmente depuis toujours. Holly, la clé de sa rédemption, va découvrir à son côté ses propres pouvoirs.
Rydstrom, roi démon déchu et guerrier impitoyable, entrevoit enfin la reconquête de son trône. Mais Sabine, reine de l'Illusion, est animée du même élan et veut le royaume pour elle seule...

Lien AmazonCOLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Ir?t=auboueca-21&l=am2&o=8&a=B07V5RY9NS


Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
Karen

Messages : 12119
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 40
Localisation : Paris

COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Empty
MessageSujet: Re: COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2   COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Icon_minitime1Mer 14 Aoû - 13:35

Mon avis : coeur coeurheart coeur

Une suite époustouflante... Un livre que j’ai dévoré d’une traite et avec frénésie ! Que c’est bon de lire Kresley Cole !

Âme Damnée :

Après plusieurs siècles de recherches infructueuses, les frères Wroth parviennent enfin à récupérer leur plus jeune frère, Conrad. Contrairement à eux, celui-ci n’est pas devenu un Abstinent. C’est un chasseur de prime qui se nourrit directement à la veine de ses proies pour s’approprier leur puissance. Mais en faisant cela il ingère aussi leurs souvenirs qui hantent son esprit et s’imposent parfois à lui sous forme d’hallucinations. Ses yeux rouges témoignent de sa condition et il est craint dans tous le mythos.

Contrevenant aux ordres du roi Kristoff, Nicolaï, Murdoch et Sebastian se sont mis en tête de sauver leur frère en lui faisant subir en quelque sorte une cure de désintoxication. Ils le conduisent non sans mal dans une propriété abandonnée. Ils espèrent qu’ainsi isolé il pourra petit à petit parvenir à surmonter ses cauchemars, ses pulsions, ses crises de colère et ses envies de mordre.

Pourtant Conrad est persuadé que rien ne pourra le sauver et de toute façon il ne le désire pas. Encore plus que Sebastian, il déteste ses frères pour avoir fait de lui un vampire, un être qu’il a combattu toute sa vie humaine. Car Conrad a en effet été initié à l’âge de 13 ans dans le Kapsliga Uur, une société secrète qui s’est donné pour mission d’éradiquer les vampires de la surface de la terre. Il lutte donc de toutes ses forces contre ses frères, tout en souffrant atrocement à cause des violents souvenirs qui le harcèlent. Aussi quand il aperçoit le temps d’un clin d’œil une femme magnifique, il est persuadé qu’il ne s’agit que d’une hallucination. Mais il continue à l’entendre, à sentir son odeur de rose, à la voir. Il se rend compte alors qu’il s’agit d’un fantôme qui étrangement, par sa seule présence, peut calmer ses crises.

Néomi est tout aussi déroutée que Conrad. Assassiné sauvagement par son ex-fiancé en 1927, elle est devenue un fantôme que personne ne peut voir ni entendre. Du moins jusqu’à Conrad. Elle est donc folle de joie à l’idée de pouvoir enfin briser sa solitude, même si ce n’est qu’avec ce vampire qui paraît complètement fou. Elle si entourée et sociable lorsqu’elle était humaine, a dû endurer plus de 80 années de silence. Conrad découvre une jeune femme espiègle et intelligente, aux goûts étonnants. Il la décrit ainsi comme « un fantôme de l’ère de la Prohibition dotée d’un faible pour les préservatifs, les biscuits chocolat-guimauve et les soutiens-gorge ». Au fil des jours, l’attraction entre eux ne va cesser de s’amplifier, créant en parallèle une intense frustration car ils ne peuvent pas se toucher…

Oui ! La magie est de retour ! Et elle opère à 100% ! Après la légère déception qu’avait été pour nous l’histoire de Bowen, on ne peut que savourer encore davantage ce roman qui est du grand Cole. On y retrouve tous les ingrédients qui dans les deux premiers tomes nous avaient fascinés et nous avaient plongés avec délice dans l’univers du mythos : action, émotion, humour, espièglerie dès qu’on retrouve les walkyries et Mariketta, sensualité, amour bien entendu…

Dès les premières pages on est happé par la force de l’alchimie qui se crée d’emblée entre les deux héros. Ils ne peuvent se toucher et pourtant les scènes entre eux sont d’une intensité érotique que j’ai rarement rencontré ailleurs. En tout cas, elles sont encore meilleures, si c’est possible, que dans les deux premiers tomes. On a chaud. On a même très chaud. Et cela est encore amplifié lorsque Néomi fait la stupéfiante découverte de la virginité de Conrad. Il avait fait vœu de chasteté le jour de son intronisation dans la société secrète. Et aussi étonnant que cela puisse paraître, Kresley Cole réussit à rendre cela particulièrement excitant. Comme elle le fait dire à Néomi : si on « avait jusque-là trouvé Conrad séduisant, il était désormais irrésistible ». Et derrière la force de l’attraction on est touchée par la souffrance que dégagent les deux personnages. On en est parfois ému jusqu’aux larmes. Une magnifique histoire d’amour vous l’aurez compris.

On en découvre aussi davantage sur les autres personnages. On apprend ainsi que Murdoch a un cœur qui bat car il a déjà trouvé sa Fiancée mais il lui a promis de garder le secret sur son identité. Cade, le démon que l’on a découvert dans le troisième tome, a déjà lui aussi trouvé sa promise. Mais Holly n’est qu’une humaine, très cultivée et sérieuse de surcroît alors que lui et inculte et indisciplinée. Mais leur relation est impossible parce qu’il ne pourrait que la tuer lors de l’initiation qui marquerait leur union. Le cinquième tome portera sur eux. On a hâte !

Amour Démoniaque :

Mais quel talent !!!! Kresley Cole parvient encore à nous envoûter et à nous plonger avec encore plus de délectation dans le merveilleux monde du mythos. Ce 5e tome se lit avec toujours autant de plaisir. C’est même bien plus que cela. Depuis le premier tome, aucune lecture n’a été simple ou anodine. Les histoires nous prennent aux tripes et les ventres sont noués par l’attente et l’anticipation. On lit du Kresley Cole la respiration courte et le cœur battant. Et dès la dernière page tournée on en redemande parce que bien sûr la dame, par sadisme pourrait-on se demander, introduit toujours les personnages suivants et des éléments d’intrigue.

Après les lycae, les vampires, les valkyries et les sorcières, c’est au tour de nouvelles créatures du mythos d’avoir leur heure de gloire : les démons furie. Bien évidemment ils nous sont familiers puisque l’on avait déjà fait connaissance des frères Woede, Rydstrom et Cadeon. Seulement ici on découvre enfin l’origine de leur histoire et l’incroyable quête qu’ils doivent mener.

Cadeon Woede est le seul héritier de son frère, le roi Rydstrom de Rothkalina, royaume des démons furie. Pour le mettre à l’abri des complots, il a été envoyé enfant se cacher auprès d’une famille de paysans. Adulte, une malheureuse décision entraîne l’anéantissement de sa famille d’accueil et la perte du royaume de son frère. Désormais, il n’aura de cesse de se venger du coupable de ces deux forfaits : l’infâme sorcier Omort l’Immortel. De simple paysan, Cadeon devra devenir un féroce guerrier.
1000 ans plus tard, Cadeon est devenu un mercenaire sans foi ni lois, qui combat encore aux côtés de son frère pour restaurer leur honneur et leur royaume perdu. Toute idée de rédemption s’éloigne encore plus lorsqu’il se rend compte que sa Promise, Holly, est une fragile humaine et qu’elle ne peut donc en aucun cas survivre à leur premier accouplement (je ne sais pas vous mais rien que cette information m’a rendu assez curieuse...). Il se contente donc de la surveiller de loin et de la protéger.

Tous ses plans se trouvent bouleversés lorsqu’il s’avère qu’Holly est en fait une valkyrie qui s’ignore et que sa venue est annoncée par une ancienne prophétie. Elle est la Porteuse. En fonction de celui qui la fécondera, elle enfantera un guerrier au service du Bien Absolu ou du Mal Absolu, et dont le rôle sera décisif lors de l’Accession qui s’approche. Or Holly est la monnaie d’échange qui devrait lui permettre d’obtenir la seule épée capable de tuer Omort l’Immortel. Pour assurer sa vengeance et récupérer le trône de son frère, Cadeon se voit donc contraint de devoir sacrifier celle qui lui est destiné….

Voici donc Cade et Holly embarqués dans un long périple. Et leurs personnalités sont tellement dissemblables que cela crée des situations explosives et souvent comiques. Cade est en effet le Mâle alpha par excellence, l’un de ceux qui suinte la testostérone par tous ses pores. Beau blond aux yeux verts, il est doté d’une physique impressionnant, aux muscles saillants, et son biceps est orné d’un large bandeau d’or. Il est bourru, franc dans ses propos et souvent à la limite de la grossièreté et de la vulgarité. Il se présente lui-même comme un misogyne mais il se donne l’excuse d’avoir vécu au Moyen Age. En tant que démon furie, il est muni de cornes qui se raidissent et foncent lorsqu’il est en colère, alors que ses yeux virent au noir intégral. Donc assez terrifiant au premier abord. Pourtant Kresley Cole, comme avec toutes les autres créatures du mythos, réussit le tour de force de rendre tout cela follement excitant.

Holly est tout le contraire et ce contraste entre nos deux héros est fascinant. Professeur de mathématique, intelligente, réservée, rigide et bourrée de principes, elle a passé sa vie à s’interdire toute émotion ou excitation, persuadée que ses réactions de valkyrie n’étaient en fait que des troubles obsessionnels du comportement destinés à la mener tout droit à la folie. Toute sa vie est donc ordonnée minutieusement et même son ordinateur est muni d’un contrôle parental. La rencontre avec Cade est donc un choc. Toutes ses habitudes et ses certitudes s’en retrouvent bouleversées. Mais peut être est-ce là l’occasion de se révéler enfin à elle-même, de laisser parler sa véritable nature.

Comme pour les tomes précédents, l’érotisme est bien sûr très présent. L’alchimie entre Cade et Holly est perceptible avec une intensité rarement ressentie et tout cela rend l’atmosphère de notre lecture très… sexuelle.
L’addiction ne cesse donc de s’amplifier au fur et à mesure des tomes rendant l’attente de notre prochaine dose de plus en plus difficile. D’autant plus que Rydstrom et Sabine, reine des Illusions, ont fait une rencontre plus que prometteuse…. Vous êtes prévenus !

Le Baiser du Roi Démon :

Nous retrouvons donc ici Rydstrom, l'héritier déchu du royaume de Rothkalina. Son histoire se déroule dans un parallélisme parfait avec celle de Cade: depuis son enlèvement par Sabine, jusqu'au moment où Cade le rejoint chez lui et le découvre torse nu, en train de reboutonner son jean... comment oublier ce moment.... Et évidemment nous avons le dénouement de leur relation.

Sabine, reine de L'Illusion vit depuis 5 siècles aux côtés de son demi-frère, Omort le Sorcier (celui là même qui s'est emparé de Rothkalina). Il la désire et Sabine ne doit de lui échapper que grâce à une prophétie : elle est la Promise de Rydstrom et elle portera un fils qui parviendra à libérer la puissance du Puits des Ames. Bien évidemment, cette seule prophétie ne peut suffire à maintenir Sabine auprès de son malade de frère. Il s'est aussi assuré de sa présence en la rendant dépendante d'une drogue mortelle si elle en est privée: le morsus.
Le moment est enfin venu pour Sabine de réaliser la prophétie. Une rumeur circule en effet que Rydstrom est sur le point de s'emparer d'une épée capable de détruire Omort. Au moment où il rejoint Cade, elle parvient à l'enlever en créant une illusion et le séquestre dans un des cachots du chateau de Rothkalina. Entre eux la passion flambe très vite et Rydstrom est désespéré de reconnaître en elle la Promise qu'il attend depuis toujours. Malgré l'intensité de son désir, il sait qu'il doit résister à tout prix et ne pas oublier ses responsabilités. Mais c'est sans compter la ténacité de Sabine...

C'est définitif, Kresley Cole est un maître dans son domaine! Elle parvient sans arrêt à se renouveler, à nous étonner, sans toutefois oublier les ingrédients qui nous font tellement apprécier cette série: l'humour, les expressions tordantes, l'action, la qualité de la narration, son imagination débordante qui nous promet des personnages, des lieux et des situations totalement inédits et j'en passe. C'est tout simplement excellent et elle parvient encore une fois à nous scotcher à notre bouquin. Dès qu'on débute ce tome et qu'on lit la première page (deux déclarations: de Sabine et de Rydstrom) on sait qu'on ne parviendra pas à le reposer avant de l'avoir fini !

Sabine est une héroïne incroyable et on n'en attendait pas moins de la part de Kresley Cole. Elle est méchante, égocentrique, vicieuse et n'hésite pas à tuer tous ceux qui se dressent sur son chemin. Bien évidemment elle a des raisons d'agir ainsi. Dans le milieu où elle évolue c'est le seul moyen de survivre et elle n'a toujours connu que ça. Sa relation avec Rydstrom va remettre en cause toutes ses certitudes et elle va se rendre compte que peut être on peut faire confiance à quelqu'un d'autre et accepter de se reposer sur lui. Quant à Rydstrom il est tel qu'on l'a découvert dans les tomes précédents: sombre, sérieux, résolu à accomplir son devoir et à récupérer son trône pour le bien de son peuple. Comme Sabine, nous sommes incapables de rester de marbre face à ce géant brun au grand coeur muni de cornes et couturés de cicatrices (vraiment partout...). Entre eux c'est chaud, très chaud même, mais tellement beau! Kreskey Cole n'a pas son pareil pour décrire les scènes intimes et parvient à y insuffler de l'excitation, de l'émotion et de l'humour. Un mélange tout simplement parfait ! Elle est l'une des rares à évoquer ainsi des pratiques et des situations sans choquer ou sombrer dans la vulgarité. On est soit excité soit amusé, et souvent les deux à la fois...

On retrouve avec bonheur les autres personnages du mythos qu'on adore comme Siphonix, plus folle que jamais (mais qu'est-ce que c'est drôle), Carrow, la copine déjantée de Mari, ou encore le vampire Lothaire, l'ennemi de la race qui fait bien plus que titiller notre curiosité.

Vous l'aurez donc compris: j'ai adoré ce tome et il est impossible qu'il en soit autrement. Pourtant je m'attendais malgré tout à mieux (vu l'attente nos exigences ont augmenté), à quelque chose de spectaculaire qui parvienne à éclipser les précédents tomes. Et ce n'est pas encore le cas: je préfère encore les tomes consacrés à Sebastian, Conrad, Cade ou Lachlain. Mais il n'en reste pas moins excellentissime!

Pour une fois nous n'avons pas un embryon d'histoire et c'est assez reposant : pas de folle fébrilité en attendant le prochain. Non pas que nous ne soyons pas impatients....


_________________
COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2 Baniar11
Revenir en haut Aller en bas
 
COLE Kresley - LES OMBRES DE LA NUIT - INTEGRALE 2
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LES OMBRES DE LA NUIT (TOME 03) CHARMES de Kresley Cole
» [ Kresley Cole] Les Ombres de la nuit tome 12 : Sombre Convoitise
» [Deborah Harkness] L'école de la nuit
» costume bleu nuit trois pièces 90 euros
» LE LIVRE PERDU DES SORTILEGES (Tome 2) L'ECOLE DE LA NUIT de Déborah Harkness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Paranormale :: Les Séries Incontournables :: Les Ombres de la Nuit / Immortals After Dark-
Sauter vers: