AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ASTIER Amélie & MATTHEWS Mary - La Liberté de t'aimer

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: ASTIER Amélie & MATTHEWS Mary - La Liberté de t'aimer   Dim 6 Mai - 11:18



La Liberté de t'aimer
Amélie C. Astier et Mary Matthews

J'ai Lu
Sortie le 2 mai 2018

Quatrième de couverture :

Contrairement à ses habitudes de solitaire, Travis embarque dans son camion un auto-stoppeur : Mack. Mack est aussi différent de Travis qu’on peut l’être : solaire, beau comme un dieu, ouvertement homosexuel, terriblement désirable et attachant. Troublé malgré lui, Travis, qui ne veut que du sexe sans attaches, s’efforce de garder Mack à distance et de le traiter avec froideur. Car s’il passe sa vie sur la route, seul au volant de son camion, c’est qu’il cache un secret qui lui interdit le véritable amour. Mais la tension monte dans la cabine. Et la route est longue…

Lien Amazon



Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: ASTIER Amélie & MATTHEWS Mary - La Liberté de t'aimer   Dim 6 Mai - 11:25

Mon avis :  coeur  coeurheart  coeur

"Toutes les histoires sont magnifiques à leur façon. Elles ne se terminent pas toujours avec le sourire, elles donnent parfois des leçons, des leçons de vie. Certaines font pleurer, d’autres font rire. Mais le résultat après toutes ces émotions est le même : on aime ces histoires pour leur contenu, quelle que soit la fin."

Une merveilleuse histoire d'amour, une sublime leçon de vie, encore un de ces romans qui prend aux tripes et dont nous ressortons grandis... Encore une fois, Amélie et Mary nous scotchent par leur talent. Quelle force, quelle intensité dans cette histoire, dans ces personnages, dans ces mots... Juste bravo ! Les filles ne cessez jamais d'écrire !

Le roman se présente sous forme de road trip. Travis est un chauffeur routier et il adore ça, la conduite, la route, la solitude, le contrôle sur sa vie. Aussi, est-il le premier étonné lorsqu'il accepte sur un coup de tête de prendre sur une aire d'autoroute Mack, qui dit vouloir aller vers le Nord, où qu'il aille. Dès les premières minutes, Travis sait qu'il a fait une erreur et que c'en est fini de sa tranquillité. Mack est tout ce qu'il n'est pas, joyeux, volubile, bavard, souriant, beau, sociable et d'un optimisme à tout épreuve. Et il a eu beau instaurer dès le départ des règles, Mack a réussi à toutes les contourner les unes après les autres, jusqu'à s'insinuer dans ce coeur qu'il ne croyait plus posséder...

Ce road trip c’est avant tout la confrontation de deux personnalités qui vont finir par vivre une sublime histoire d’amour. Un Travis au physique banal si ce n’est ses yeux de glace extraordinaires qui peuvent mettre mal à l’aise ses interlocuteurs mais qui subjuguent Mack. Un homme au passé énigmatique et douloureux qui évite de se livrer. Un homme dont on sent, dont on sait, qu’il a tellement souffert qu’il a mis tous ses sentiments sous clés, s’interdisant de s’ouvrir à nouveau sous peine de souffrir et de ne pas réussir cette fois-ci à se relever.
Face à lui, Mack nous apparaît comme la lumière, un être lumineux venu le sortir de ses ténèbres. Le sociologue et le psychologue en lui sont fascinés par Travis et son comportement. L’homme en lui est séduit, attiré comme jamais, très vite amoureux. Mais ce voyage, ce n’est qu’une expérience avant qu’il ne se pose définitivement. Et il sait qu’ils sont trop différents pour construire quelque chose au-delà de ce voyage. Et comme pour Travis, on sent que contrairement aux apparences, Mack n’a pas livré tous ses secrets et ses véritables motivations.

"Je t'ai dit que je faisais ça pour savoir ce qu'était la vie et vivre d'expérience... [...] Tu vois... je commence à croire que c'est peut-être toi mon expérience."

Que dire si ce n’est que j’ai adoré suivre ces deux hommes au fil des kilomètres. J’ai adoré leurs discussions, leurs échanges (tellement réalistes et prenants), leurs doutes, leurs interrogations, leurs espoirs, leurs confidences. J’ai adoré les voir tomber amoureux. J’ai pleuré, sangloté mais j’ai aussi ri et savouré chacun de leurs moments. Bref, si nos deux héros vivent l’expérience de leur vie, nous la vivons clairement à leurs côtés. Quelle magnifique histoire d’amour !

"J’ouvre les yeux et tourne la tête vers celui qui m’accompagne et ses yeux me dévisagent. Je n’arrive pas à voir ce qu’il pense de mes paroles, il est aussi fermé qu’une huître. Je sens mon cœur tambouriner dans ma poitrine, je n’imaginais pas ça, les sensations dues à cette peur qu’il me rejette, les palpitations, la bouche sèche dans l’attente de ses paroles, les yeux qui piquent comme si j’allais pleurer, et la tension dans tout mon corps prêt à faire exploser mes veines. Si l’amour ressemble à ça, je ne suis pas sûr de vouloir le ressentir. Mais est-ce que je peux lutter contre ça ? Ce que j’ai pris pour une simple attirance sexuelle est vite devenu autre chose sans que je ne m’en rende compte, et du peu que je sais sur le sujet, je n’ai jamais lu ou entendu quelqu’un dire : j’ai choisi d’aimer cette personne. Ce n’est sûrement pas pour rien que tous les termes qui s’y rapportent sont violents et sans retenue : coup de foudre, mourir d’amour, brûler d’amour, tomber amoureux…    
— Mack, dis-je pour essayer de faire taire ce silence, tu n’es pas…    
Mack sort de son mutisme en se jetant sur moi, sa bouche vient s’écraser sur la mienne me coupant le souffle."

Le roman a été tout d'abord autoédité sous le titre de Road et a fait beaucoup parler de lui, non seulement pour sa qualité mais aussi pour sa fin, inattendue dirons-nous. Etant publié désormais chez J'ai Lu, dans une collection de Romance pure, les auteures ont du proposer une fin alternative. Nous avons donc deux fins :
- La 1ère, L'Etoile Filante (p. 287), est la fin originelle, brillante mais dévastatrice. Et c'est celle qu'ont voulu les auteures quand elles ont créé cette magnifique histoire.
- La 2nde, La Bonne Etoile (p. 205), est plus en adéquation avec les codes -obligatoires - de la Romance et, disons-le franchement, fais du bien à l'âme.
A vous de choisir laquelle lire...

Bref, vous l’aurez compris c’est un énorme coup de cœur, une lecture dont on ne ressort pas indemnes, un roman d'une rare intelligence, aux émotions si palpables et intenses qu'elles nous étreignent à chaque page. En un mot : foncez !




_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
ASTIER Amélie & MATTHEWS Mary - La Liberté de t'aimer
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La vraie liberté ne consiste pas à faire ce qu'on veut...
» Education et Liberté
» Citations de personnes célèbres sur la Liberté.
» Mary C. Jane, auteur de la série Secret (Bibliothèque Rose)
» La liberté du Marchombre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: M/M Romances (Gay) :: M/M Romances VF :: Romances contemporaines :: Drame - Handicap-
Sauter vers: