AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 FOLLETT Ken - Une colonne de feu

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
filoute
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 3428
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 42

MessageSujet: FOLLETT Ken - Une colonne de feu   Mar 19 Sep - 21:34



Une colonne de feu

Ken Follett

Editions Robert Laffont



Quatrième de couverture:



Après Les Piliers de la Terre et Un monde sans fin, Ken Follett renoue avec la magnifique fresque de Kingsbridge, qui a captivé des millions de lecteurs dans le monde entier.
Noël 1558, le jeune Ned Willard rentre à Kingsbridge : le monde qu'il connaissait va changer à tout jamais... Les pierres patinées de la cathédrale dominent une ville déchirée par la haine religieuse et Ned se retrouve dans le camp adverse de celle qu'il voulait épouser, Margery Fitzgerald.
L'accession d'Élisabeth Ire au trône met le feu à toute l'Europe. Les complots pour destituer la jeune souveraine se multiplient, notamment en France où la séduisante Marie Stuart – considérée comme l'héritière légitime du royaume anglais et issue de la redoutable famille française de Guise – attend son heure. Pour déjouer ces machinations, Élisabeth constitue les premiers services secrets du pays et Ned devient l'un des espions de la reine. À Paris, il fait la connaissance de la libraire protestante Sylvie Palot dont le courage ne le laisse pas indifférent...
Dans ce demi-siècle agité par le fanatisme qui répand la violence depuis Séville jusqu'à Genève, les pires ennemis ne sont cependant pas les religions rivales. La véritable bataille oppose les adeptes de la tolérance aux tyrans décidés à imposer leurs idées à tous les autres – à n'importe quel prix.

Lien Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Ysaline Fearfaol

avatar

Messages : 411
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 50
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: FOLLETT Ken - Une colonne de feu   Mer 22 Nov - 17:48

Une fresque épique dans laquelle j'ai plongé avec autant de plaisir que dans les deux premiers volets.

Mon avis :


L'histoire m'a emportée dès les premières pages. On y retrouve tout le talent de Ken Follett pour mettre en place, une époque, une ambiance, et surtout, des personnages. Car si certains sont fictifs, d'autres ont bel et bien existé, et même si la licence artistique permet à un auteur de se les approprier et d'imaginer quelles seraient leurs réactions face à telle ou telle situation, il n'en reste pas moins qu'un roman de ce genre demande d'importantes recherches historiques, et que l'auteur doit s'imprégner de l'époque qu'il décrit.

Pari réussi pour Ken Follett, notamment au niveau des batailles navales. J'avais vraiment l'impression d'entendre le bruit des canons, de ressentir le vent dans les voiles, et de vivre la moindre manoeuvre des navires de guerre. Il nous fait littéralement vivre l'Histoire, et lorsqu'il décrit le massacre de la Saint Barthelemy, on ressent toute l'horreur de cette nuit atroce.

Je ne m'attarderai pas sur les personnages historiques ; d'autres sont sans doute plus qualifiés que moi pour en parler, et de toute façon, comme je l'ai déjà dit, il s'agit d'un roman, où l'imagination de l'auteur se mêle à la réalité. Je préfère m'attarder sur les personnages fictifs, en me disant que sans doute, de tels personnages ont existé dans la réalité de l'époque.

L'auteur fait la part belle aux femmes dans cette épopée. Nombre d'entre elles vont en effet influer sur le cours des événements : Margery, que j'ai plainte au début, mais qui, je l'avoue, m'a bien déçue à la fin, Sylvie, la courageuse libraire, Alice, la mère de Ned, Nath, la petite servante, Jeronima Ruiz, et même Louise, la marquise de Nîmes. Toutes, à leur façon, vont tenter de garder la mainmise sur leur destin, tour à tour échouant ou réussissant, mais n'arrêtant jamais de se battre.

Parmi les hommes, il y a Ned, bien sûr, qui est d'une certaine façon le héros de l'histoire, les haïssables Rollo, Pierre Aumande, l'évêque Julius et le comte de Shiring, ainsi que, dans une moindre mesure mais haïssable tout de même, Bart, le fils du comte.

Et par dessus tout, il y a cette guerre entre catholiques et protestants, qui se déchirent au nom du même Dieu, commettant pour certains le pire en clamant être les seuls à détenir la vérité vraie...

PS : la couverture du livre papier est une merveille

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fearfaolysaline.canalblog.com/
 
FOLLETT Ken - Une colonne de feu
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ken Follett
» Colonne d'Helfaut érigée à la mémoire du Duc d'Orléans
» charge d'infanterie en colonne
» [Follett, Ken] Les piliers de la terre
» [Follett, Ken] La nuit de tous les dangers

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Romans Historiques-
Sauter vers: