AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SUNDAY Anyta - Signs of Love - Tome 2: Scorpio hates Virgo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lowooh

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/03/2017
Age : 32

MessageSujet: SUNDAY Anyta - Signs of Love - Tome 2: Scorpio hates Virgo   Mar 29 Aoû - 11:20


Scorpio hates Virgo
Anyta Sunday

Editeur :
Sortie le 01 septembre 2017

Quatrième de couverture:

This year is all about healing the heart, Scorpio. It’s time to leave negative attitudes and stoic facades at the door and let others see the real, more vulnerable you.

Percy Freedman is not grieving. Absolutely not, take that back at once. No, he’s entirely sure that selling his dead aunt’s home and leaving the neighbors he’s known for years is the sane thing to do. Who in their right mind would keep the house that smells like all the hugs he’ll never have again?

Nobody, that’s who.

Well, except his cul-de-sac neighbors. They all seem to think some paint and new furniture will clean the emotional slate. They all want him to stay.

Even his nemesis, Callaghan Glover.

Especially his nemesis, Callaghan Glover.

Lured into a game of Sherlock Gnomes, Percy finds himself hanging out with his neighbors more than might be considered healthy. Along with juggling new and surprising verbal grenades from Cal, and his burgeoning friendship with Gnomber9, Percy is starting to wonder if selling might have been the grief talking after all . . .

That’s right, Scorpio. With a little patience, heartbreak might be a thing of the past . . .
Revenir en haut Aller en bas
lowooh

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 26/03/2017
Age : 32

MessageSujet: Re: SUNDAY Anyta - Signs of Love - Tome 2: Scorpio hates Virgo   Mar 29 Aoû - 11:28

Mon avis :

Avec Scorpio hates Virgo, Anyta Sunday a réussi le pari de me faire chantonner du Britney Spears. En rédigeant cette chronique, il ne me manquait plus que la combinaison en latex rouge pour reprendre avec joie : Oops she did it again, she played with my heart, got lost in the book. Oh baby baby, oops I think I’m in love …
Car oui je l’avoue, je suis amoureux de la plume d’Anyta. Elle m’avait charmé avec Léo loves Aries et elle m’a totalement envouté avec le deuxième opus de sa série Signs of love. Chaque chapitre fut véritablement un météore de pégase m’emmenant petit à petit vers la découverte du 7e sens, que l’on pourrait nommer ici tout simplement : 7e ciel.

Contrairement à de nombreuses suites, Scorpio hates Virgo narre la relation entre deux personnages que nous n’avions pas préalablement rencontrés dans le tome 1. Ce qui fait le lien avec ce dernier est le fait que l’histoire se situe à Cape Cod, le quartier d’enfance de nos deux lions et où réside encore leur mère passionnée d’astrologie.

Percy Freedman vient tout récemment de perdre sa tante qui l’avait recueilli quand ses parents l’avaient mis à la porte suite à son coming-out. Il a énormément de mal à faire son deuil et n’a qu’une idée en tête, vendre la maison dont il a hérité afin de s’éloigner un maximum de ses souvenirs.
Enfin c’était sans compter sur ses voisins de quartier qui ne semblent pas vouloir l’abandonner et le voir partir. Tout le monde, même, Callaghan Glover, le fils ainé de ses voisins, némésis et crush caché voire refoulé depuis l’adolescence. Ensemble, ils vont organiser une immense partie de « Sherlock Gnomes » qui va leur permettre de passer du temps avec Percy afin d’essayer de l’aider à aller de l’avant et lui donner l’envie de rester.

Ce livre n’est donc pas la suite directe du premier opus de la série et il peut être lu indépendamment du précédent. Les fans de Leo auront plaisir à revoir certains personnages comme les parents de Léo et nos héros en « Guest-Stars » lors d’une chasse aux Zombies. Les nouveaux lecteurs prendront eux plaisir à découvrir cette histoire et ses personnages et seront même je le pense tentés à la fin de commander son préquel.

Ouvrir ce livre, c’est se plonger dans un univers envoutant mélangeant humour et une grosse dose de sentiments, certains tristes, mais pour la grande part tendres et doux. Aidée par la plume légère et maitrisée de l’auteur, l’histoire prend le temps de se développer, les protagonistes de se rapprocher, leurs sentiments de s’épanouir et leur relation d’éclore. Au final ce titre est un peu comme un arbre fruitier qui ne connaitrait pas l’automne, le récit débute en hiver où la douleur est présente, tout est froid et les cœurs glacés, puis vient le printemps où après le dégel les pollens aidés par les abeilles se rencontrent et doucement au fur et à mesure que le soleil réchauffe le temps, s’unissent pour créer une graine qui murira et donnera en été un fruit succulent.

Outre l’histoire de base et son déroulé assez lent j’ai vraiment accroché avec les personnages. J’avais eu un immense coup de cœur pour la candeur de Théo et la relation qu’il entretient avec Jamie. J’avais d’ailleurs un peu peur que les interactions entre les héros de ce deuxième opus semblent fades par rapport à celles du 1er, mais je dois avouer que j’ai été bluffé. Percy et Cal sont dotés de caractères bien eux, totalement différents de nos compères de Léo loves Aries. Le premier est doté d’un sarcasme à toute épreuve et d’une phobie du rejet qui le pousse à garder les gens à distance. Le deuxième est un geek fan de paléontologie posé maniant la prose avec finesse. Ensemble ils fonctionnent extrêmement bien et Anyta Sunday a même réussi à presque réinventer le concept du « d’ennemis à amants » en lui apportant la petite nuance du « faux ennemis ». Dès le début les deux jeunes hommes ne sont pas réellement ennemis. C’est un plutôt un jeu entre eux, un rôle dans lequel ils sont chacun rentrés pour des raisons différentes et qu’ils continuent d’entretenir pour d’autres raisons sans savoir vraiment comment en sortir. Plus jeune, Percy a voulu cacher son attirance pour le jeune hétéro dont il avait le coup de cœur et Cal a décidé de ne pas chambouler l’ordre établi afin de tester la nature du lien qui les unit et savoir si passer à l’étape suivante est possible. On pourrait limite parler de parade nuptiale débutée depuis une bonne décennie.

Une des choses que j’ai préféré avec ce titre c’est que pour une fois un auteur n’a pas usé de la simplicité du gay for you, mais a utilisé le nom qui décrit avec justesse cette sexualité : la demi-pansexualité. Car oui ça existe, certaines personnes ont besoin d’un lien émotionnel pour passer à l’acte et ne se soucient pas du sexe ou genre de son partenaire. Gay for You est tellement réducteur et limite méprisant pour les personnes qui ne se situent pas dans les simples spectres gay, bi ou hétéro que j’aie du mal à comprendre que des personnes qui écrivent des romances louant la tolérance peuvent utiliser ce terme si réducteur. Faisant moi-même parti de cette zone un peu grise, je ne peux que remercier Anyta d’avoir doté Cal de cette sexualité et de me sentir proche de lui. Ce n’est pas toujours évident à vivre et l’auteur a écrit avec justesse ce que nombre d’entre nous vivent et ressentent.

Vous l’aurez surement compris j’ai vraiment aimé Scorpio hates Virgo et après le coup de cœur que Leo loves Aries fut pour moi en début d’année, ce n’était pas gagné. Ce fut pour moi un véritable challenge que de rédiger cette chronique. J’ai d’ailleurs dû m’y prendre sur plusieurs jours et supprimer de nombreux passages qui, décrivant mes passages préférés, auraient pu vous spoiler. Il me tarde que ceux d’entre vous qui n’ont pas encore le tome 1 le découvrent en français chez MxM Bookmark cet automne et que vous puissiez par la suite rapidement lire la romance de Percy et Cal.
Personnellement je n’ai qu’un souhait que l’auteur nous annonce un troisième tome et surtout de la rencontrer afin de lui dire en personnes toutes les louanges que j’ai pour cette série. La date est pour le moment fixée à juillet 2018 lors de L’Euro Pride Con, en attendant je relierai ces deux titres qui je l’espère vous apporteront autant de plaisir qu’ils m’en ont procuré.
Revenir en haut Aller en bas
 
SUNDAY Anyta - Signs of Love - Tome 2: Scorpio hates Virgo
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ADDICTIVE LOVE (Tome 1 à 6) d'Amber James - SAGA
» LOVE (Tome 1) LE TIGRE de Frédéric Brrémaud
» BAC AND LOVE (Tome 06) CREME DE JOUR ET BOITE DE NUIT de Sylvaine Jaoui
» FIGHT FOR LOVE (TOME 1 à 6 ) de Katy Evans - SAGA
» Scorpio & Virgo APPENDIX O.C.E

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: M/M Romances (Gay) :: M/M Romances VO-
Sauter vers: