AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 4 : Ikebana

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 4 : Ikebana   Jeu 27 Juil - 15:06


Ikebana
Céline Landressie

Quatrième de couverture:

New York, 1986. Depuis que Rose et Vassili ont quitté la France en avril 1943 sans en informer quiconque, Rose a coupé les ponts avec son mentor, le comte Artus de Janlys. Jusqu’au soir où son serviteur se présente à l’entrée du fief de lady Rose : Artus est à New York, et il demande à rencontrer son infante. Il a besoin de son aide pour le piège qu’il ourdit de très, très longue date contre son ennemi de toujours, manigances qui nécessitent également l’intervention de Gabriel de la Cerda, un Arimath aussi frivole et versatile que dangereux…
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 4 : Ikebana   Jeu 27 Juil - 15:08


Rose Morte de Céline Landressie est une série à part, inclassable, unique.
Chaque tome de la saga est surprenant nous entraînant là où l'on ne songeait même pas à aller, nous étonnant, nous bousculant mais surtout nous touchant en plein cœur. La fin de Flétrissures était tellement intense, intensément douloureuse pour être exacte, que j'attendais avec impatience la suite des aventures de nos Arimath chéris... et je n'ai pas été déçue, loin de là ! J'ai lu et re-lu (et re-re-lu) certains passages, j'ai vibré, tremblé, aimé et souffert avec les personnages, j'étais avec eux et Dieu que j'ai aimé ce tome, une merveille !  

J'ai une habitude quand je lis une série, je ne regarde jamais la quatrième de couverture du tome en cours, préférant me laisser surprendre et entrer doucement dans l'histoire (ou plutôt, la reprendre). Là, il faut bien l'avouer, je me suis totalement plantée dans mes spéculations et autres suppositions. Ikebana, cela m'évoque le Japon, du coup, je me suis dit « ok, on part au Japon, peut être dans les années 70 ? »... Euh, pas du tout (et tant mieux!), nous sommes à New-York dans les années 80. Certes, il sera bien question du Japon mais pourquoi, comment, quand ? A vous de le découvrir ! Rose et Vassili vivent dans la Grande Pomme, régnant sur le monde de la nuit, loin de la France et des horreurs de la Seconde Guerre Mondiale. Profondément meurtrie par l'attitude d'Artus, Rose essaie de l'oublier, de se reconstruire, sans jamais totalement y parvenir tout de même.
Mais voilà qu'après des décennies de silence, le Comte de Janlys réapparaît à Manhattan avec Adelphe et demande l'aide de son Infante pour traquer et mettre à terre leur ennemi le plus puissant....

Quel tome les amis, mais quel tome !
Ébouriffant, intense, hyper touchant, captivant de la première à la dernière page, j'ai été scotchée, bluffée et conquise. Elle a bien changé notre jeune et fougueuse Comtesse depuis le premier tome. C'est une immortelle à la puissance démentielle et au potentiel inouï. Mais surtout, elle reste elle-même, passionnée, prête à tout risquer pour ceux qu'elle aime, elle est forte, elle aime de tout son cœur, elle ose se mettre à nue, se dévoiler quand il le faut, même si dans Ikebana, c'est une femme profondément blessée que l'on découvre. Elle a tellement souffert qu'elle est sur la réserve avec Artus (et pas seulement), qu'elle fait preuve d'une telle force de caractère pour ne rien laisser paraître de ses sentiments profonds, de ses désirs qu'elle apparaît froide, détachée à ceux qui la côtoient. Mais nous, lecteurs chanceux, nous sommes dans ses pensées, dans son cœur et l'on sait parfaitement le feu qui couve en elle, la flamme qui brûle et la consume, l'étincelle prête à s'embraser. Céline Landressie nous offre des scènes entre Artus et Rose juste magnifiques, tellement belles et parfaites qu'elles nous hantent et nous font vibrer. C'est beau, fort, cela nous prend aux tripes. Et je ne parle même pas des retrouvailles entre Adelphe et Vassili. Que je l'aime notre Adelphe, si tourmenté, si merveilleux et fascinant. Je n'aurais qu'un mot à vous dire: chapitre 8 !!!!
Enfin, il y a la quête autour de l'érudit. Elle prend là un nouvel essor et elle est à l'image de l’ensemble du roman, captivante. On suit les personnages dans une vraie course contre la montre, on a envie de savoir qui se cache derrière tout cela et surtout, on veut l'arrêter ! Certains passages sont hyper intenses, très enlevés, on ne voit pas le temps passé et l'on tourne les pages, accro, quasiment en manque.
Si je pensais avoir versé mon quota de larmes avec Flétrissures, je me trompais lourdement.
J'ai pleuré, sangloté tout au long d'Ikebana, j'ai été cueillie, happée par certains passages, par les mots de l'auteur, au style toujours aussi unique et exigeant. Cela fait tellement de bien de lire un si bon et beau roman, de voir qu'au fil des tomes, la série ne perd rien de son charme, ni de ses qualités.
Une saga à dévorer, savourer, vivre !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
LANDRESSIE Céline - ROSE MORTE - Tome 4 : Ikebana
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Landressie, Céline] Rose Morte - Tome 3: Flétrissures
» [Céline Landressie] Rose Morte, tome 3 : Flétrissures
» LA ROSE ECARLATE (Tome 1) de Patricia Lyfoung
» [BD] la rose ecarlate tome 1 a 6
» La Féline est morte.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Milady :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: