AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HASHIMI Nadia : Pourvu que la nuit s'achève

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2187
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: HASHIMI Nadia : Pourvu que la nuit s'achève   Sam 10 Juin - 13:26



Pourvu que la nuit s'achève

Nadia Hashimi

sortie le 7 juillet 2017
Quatrième de couverture :

J'avais imaginé un million de morts pour mon mari : il aurait pu mourir frappé par la foudre en se rendant quelque part où il n'aurait pas dû aller. Ça aurait été tellement plus simple pour tout le monde : un éclair tombé du ciel. Une fin douloureuse mais brève. Non, je n'avais jamais imaginé la mort de mon mari telle qu'elle s'est produite, mais que doit faire une épouse ? Les orages ne sont jamais là quand on a besoin d'eux.

Lorsque Zeba est retrouvée devant chez elle, le cadavre de son mari gisant à ses pieds, il paraît évident aux yeux de tous qu'elle l'a tué. Depuis son retour de la guerre, Kamal était devenu un autre homme, alcoolique et violent. Mais cette épouse et mère de famille dévouée est-elle vraiment capable d'un tel crime ? Présumée coupable, Zeba est incarcérée dans la prison pour femmes de Chil Mahtab, laissant derrière elle ses quatre enfants.
C'est à Yusuf, fraîchement revenu des États-Unis pour régler une dette symbolique envers son pays d'origine, que revient la défense de ce cas désespéré. Mais alors que son avocat l'exhorte à parler, Zeba garde obstinément le silence. Quel terrible secret cache-t-elle ? Qui cherche-t-elle à protéger en acceptant de jouer le rôle du suspect idéal ? Il faudra beaucoup de courage à Yusuf pour braver un système judiciaire corrompu et faire innocenter celle que tout le monde voit déjà pendue haut et court.
Lien Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3940
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: HASHIMI Nadia : Pourvu que la nuit s'achève   Mar 29 Aoû - 14:45

Elle est l'un des seuls auteurs dont je guette les sorties, dont je pré-commande systématiquement les livres. Pourquoi ? Parce que les romans de Nadia Hashimi sont de ceux qui frappent autant le cœur que l'esprit, qui remuent, qui bouleversent et révoltent, qui nous invitent à réfléchir et surtout, l'histoire autant que les personnages nous hantent longtemps... longtemps... longtemps. Pourvu que la nuit s'achève ne déroge pas à la règle, c'est un grand, un très grand roman !

Zeba, mère de quatre jeunes enfants, est conduite à la prison pour femmes de Chil Mahtab. Accusée de l'horrible meurtre de Kamal, son époux (à coup de hache …), elle ne parle pas, n'explique rien, optant pour un mutisme résigné. Après tout, avant même d'être jugée, voisins, parents de Kamal, … semblent ravis de pointer un doigt accusateur vers elle et de murmurer « Coupable, coupable, coupable » alors pourquoi se battre ? Mais Yusuf, avocat engagé par le frère de Zeba pour la défendre, ne peut se satisfaire de ce silence. D'autant plus qu'il sent au plus profond de lui que sa cliente n'est pas coupable, qu'elle cache un sombre secret et protège quelqu'un. Une course contre la montre débute alors, Zeba risquant d'être condamnée à mort rapidement. Mais entre la fière afghane et le jeune homme qui a grandi aux États-Unis, ne connaissant finalement que peu la vie et le poids des traditions qui pèsent toujours sur l’Afghanistan de l'après talibans, s'engage un véritable bras de fer. Au fil des jours, Zeba accepte de se livrer peu à peu, dévoilant la réalité de la condition féminine dans un pays dominé par des hommes...  

La première chose qui me frappe en refermant ce magnifique roman, c'est que je comprends bien ces femmes de préférer la prison à la vie en « liberté ». Si les talibans ont été chassés du pouvoir, la situation des femmes en Afghanistan n'a finalement guère changé. Ce sont toujours les hommes qui décident, jugent, condamnent et la voix des femmes/mères/filles n'a que peu de poids dans les discussions. Résultat, pour un regard, un sourire, pour avoir tenté d'échapper à un mariage forcé avec un inconnu bien plus âgé, par jalousie, pour un simple soupçon, des femmes sont conduites en prison où elles tuent le temps en attendant d'être jugées ou de finir de purger une peine. Mais étrangement, c'est entre ces quatre murs qu'elles peuvent respirer, rire à nouveau, se reposer,  mangeant à leur faim, certaines avec leurs enfants, loin des hommes et des rumeurs, à l'abri.
Zeba est un personnage atypique. Résignée, courageuse, fière, elle est insaisissable. Humiliée et battue par son monstre de mari, elle a tenu bon pour ses enfants. Fille de l'ensorcelante Gulnaz, « sorcière » aux yeux d'émeraude, Zeba n'est pas une femme ordinaire, elle croit en la magie, en la noirceur qui habite le monde et les cœurs. Prête à mourir pour protéger ses secrets, elle nous irrite par son silence autant qu'elle force le respect. C'est d'ailleurs ce qu'il se passe tout au long du roman. Nous sommes partagés entre la colère, la révolte, le dégoût et en même temps, l'acceptation, la résignation et finalement la compréhension. Aurais-je agi différemment à la place de cette femme, de cette mère ? Par forcément...  
Nadia Hashimi a un style unique, magnifique, magique. Plus qu'un simple auteur, c'est une conteuse née, la voix de femmes que les hommes voudraient faire taire. Elle met en lumière avec des mots simples et puissants une réalité qui nous paraît tellement improbable et lointaine. Mais non, cela se passe bien aujourd'hui, dans un pays (enfin des pays, car l'Afghanistan n'est pas le seul ainsi...) par si éloigné que cela de nos frontières.

Pourvu que la nuit s'achève est un roman à lire, à vivre, à ressentir.
En tout cas, je suis certaine d'une chose, c'est que le prochain livre de cette belle voix de la littérature moyen-orientale, je vais aussi le pré-commander sans me poser de question, certaine de faire encore un beau voyage au fil des mots de Nadia Hashimi !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4356
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: HASHIMI Nadia : Pourvu que la nuit s'achève   Jeu 31 Aoû - 4:49

Magnifique ta chronique, tu donnes juste envie de se plonger dans le roman.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
 
HASHIMI Nadia : Pourvu que la nuit s'achève
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Le Cherche Midi] Les enfants de la nuit de Frank Delaney
» Comment connaître la vitesse instantanée de nos bolides la nuit ?
» Prendre des photo de nuit avec Nikon D80
» Les métiers de la nuit
» Photos de nuit

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Milady Romance :: Grande Romance-
Sauter vers: