AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 ELLISON Andrea - La caresse de la mort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat

avatar

Messages : 494
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 34

MessageSujet: ELLISON Andrea - La caresse de la mort   Dim 4 Juin - 23:34



La caresse de la mort
Andrea Ellison

Quatrième de couverture:

Depuis sa confrontation avec le tueur en série qui se faisait appeler le Prétendant, le lieutenant Taylor Jackson est en état de choc. Atteinte d’une balle en pleine tête, elle s’en est sortie de peu mais reste depuis privée de l’usage de la parole. Recluse dans son silence, hantée par l’horreur qu’elle a vécue, elle est assaillie de cauchemars toujours plus terrifiants.
Aussi, lorsque son ami Memphis Highsmythe lui propose de venir se reposer quelque temps dans son château en Ecosse, Taylor accepte, même si son fiancé Baldwin ne voit pas cette invitation d’un très bon œil. Alors que la beauté romantique de la demeure et les attentions de Memphis lui font presque oublier ses malheurs, une tempête de neige isole soudain le domaine du reste du monde, faisant à nouveau resurgir ses troubles anxieux. Très vite, le château se révèle une prison menaçante où les hallucinations prennent le pas sur la réalité. Taylor a alors la dérangeante impression qu’on lui en veut. Reste à savoir de qui, ou de quoi, il s’agit…
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

avatar

Messages : 494
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: ELLISON Andrea - La caresse de la mort   Dim 4 Juin - 23:35

Mon avis:

Nous avons ici à faire à la septième aventure du lieutenant Taylor Jackson qui, après avoir été gravement blessée dans Devine qui je suis, est la proie d'une lente descente aux enfers : non seulement elle a perdu la parole, mais elle est également désormais terriblement hantée par les remords et les cauchemars.
C'est une femme profondément blessée qui s'est isolée car se sentant coupable des événements qui se sont déroulés lors de son face à face avec le Prétendant, ce sinistre personnage qui s'est attaqué à ses proches en voulant l'atteindre elle (à Fitz, son ami et mentor ; à Samantha, son amie qui a perdu son bébé...) C'est alors que James « Memphis » Highsmythe, un de ses amis, lui propose l'échappatoire idéale : partir dans sa propriété dans les Highlands pour se faire soigner par la femme de l'un de ses amis... or justement, Baldwin, le fiancé de Taylor, vient de recevoir une « affectation » qui devrait l'éloigner de Nashville pendant un moment.
Et c'est le début d'une aventure à laquelle elle ne s'attendait pas. Entre introspections et hallucinations, Taylor ne sait plus trop quoi croire et à qui faire confiance. Un destin plus sombre encore que celui que lui réservait le Prétendant semble l'attendre...

Ceux ou celles qui ont déjà lu certaines de mes chroniques sur des romans d'Andrea Ellison savent que j'aime beaucoup les écrits de cette auteur, même si je dois reconnaître, qu'à choisir, je préférerai sa série avec la médecin légiste Samantha Owens (ce qui me fait penser qu'il va falloir que je mette mes petites pattes sur les volumes 3 et 4 de cette série wink )

Si je devais citer un regret en ce qui a concerné ma lecture de ce roman, c'est bien celui de la lenteur de l'intrigue (encore plus que dans les précédents tomes que j'ai pu lire de la série) Il m'a parfois ainsi semblé être perdue dans des aventures « annexes » qui n'avaient pas grand intérêt pour le déroulé de l'intrigue principale (un accident intentionnel de la route avec délit de fuite, une disparition « d'agent », le fils que recherche Baldwin...) Qui sait si ces histoires ne trouveront pas un explication dans d'autres romans à venir ? Toujours est-il que « pour l'instant » (sachant qu'à ce jour, La caresse de la mort est le dernier volume paru de la série, et ce y compris en anglais), cela engendre plus de frustrations et de lenteurs dans la lecture qu'autre chose et je dois d'ailleurs reconnaître qu'à certains moments, j'ai sauté des passages « secondaires » en les marquant pour pouvoir les lire plus tard (ce qui m'a d'ailleurs confortée dans l'idée que ces éléments n'étaient pas, pour la plupart, essentiels pour comprendre l'intrigue)

Une fois ce point abordé et « toléré » (car je dois bien dire qu'au départ j'ai eu du mal à rentrer dans ma lecture bien qu'aimant beaucoup cette auteur), j'ai retrouvé tous les points qui font des romans d'Andrea Ellison de bons romans entre angoisse, polar et psychologie... Car comme vous le découvrirez si vous avez la curiosité de prendre en main La caresse de la mort, il est question de thèmes particulièrement sombres liés à la psychologie de l'être humain : les remords, les cauchemars, la jalousie (point très important mais dont le lecteur ne découvrira les implications que vers la fin et je n'en dirai pas plus), le suicide ou les tentatives de suicide... mais aussi la manipulation psychologique par le biais des suggestions, de l'hypnose... Comme toujours, l'auteur va réussir à perturber le lecteur, à l'amener à douter (en même temps que Taylor) jusqu'à ce qu'elle décide de lui dévoiler le point d'orgue de l'intrigue. Une fois encore, pari réussi sur ce point...

En ce qui concerne les personnages, le lecteur retrouvera avec plaisir le personnage de Taylor qui est particulièrement fragilisé suite aux événements qui se sont déroulé précédemment. De femme forte, elle est devenue fragile et doute d'elle-même. Elle cherche à se soigner mais n'arrive pas à le faire en restant au contact de ceux qu'elle aime. C'est d'ailleurs pour cela qu'elle accepte la proposition de Memphis : elle a besoin de prendre de la distance et de s'éloigner de la ville, de Sam, sa meilleure amie et de Baldwin, son fiancé. Ces derniers luttent chacun à leur manière contre les conséquences de ce qui est arrivé dans les tomes précédents de la série : Sam a perdu l'enfant qu'elle attendait (honnête avec elle-même, elle ne peut rejeter entièrement la faute sur Taylor, quand bien même elle aurait bien souhaité pouvoir le faire à ses moments de faiblesse) Baldwin, lui, tient profondément à Taylor mais lui cache encore de nombreuses choses quant à son activité (ces cachotteries faisant beaucoup souffrir Taylor malgré leur relation quasi-fusionnelle) et tente par tous les moyens de retrouver son fils que la mère a abandonné sans lui donner de nom... Et en autres personnages importants : Memphis, cet homme qui a eu un coup de foudre pour Taylor mais dissimule un passé familial très douloureux (le lecteur apprend assez vite que sa femme et son fils sont morts dans des circonstances assez troubles) ; Madeira James McDonald, l'épouse d'un des amis de Memphis, qui va soigner Taylor pendant son séjour dans les Highlands... Et cela sans compter les personnages secondaires qui sont plus ou moins importants pour le déroulé de l'histoire et dont la liste serait trop longue ou dévoilerait trop de choses sur l'intrigue. Il me suffira de vous dire qu'il va être question d'espionnage, d'enquêtes, de manipulation, de piratage...

Bref, pour conclure, un roman assez long à démarrer mais servi par une écriture efficace et des personnages ainsi qu'une intrigue bien fouillée en faisant un ensemble de bonne facture qui va vous triturer les méninges (un peu moins bien malgré tout que ses prédécesseurs de la série).
Revenir en haut Aller en bas
 
ELLISON Andrea - La caresse de la mort
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Ellison, Andrea] L'automne meurtrier
» [Andrea Ellison] L'automne meurtrier
» L'AUTOMNE MEURTRIER de Andrea Ellison
» Andrea CAMILLERI (Italie)
» Undertaker serait mort !!!!

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Noirs / Fantastique :: Thriller / Policier :: Autres Auteurs / Autres éditeurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: