AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 IELENNA - LES CHRONIQUES DES FLEURS D'OPALE - Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1

Aller en bas 
AuteurMessage
Eclypse

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 20
Localisation : Paris

MessageSujet: IELENNA - LES CHRONIQUES DES FLEURS D'OPALE - Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1    Ven 26 Mai - 16:51



La Candeur de la Rose - Partie 1
Ielenna
Sortie le 26 mai 2017

Quatrième de couverture :
Si seulement j'avais su combien ma vie allait basculer. Comment l'enfer m'aurait enchaînée.

Si seulement j'avais pu entrevoir les rouages du destin. Les rencontres comme les pièges, les obstacles comme les révélations.

Si j'avais su mieux distinguer bontés et malveillances. Amours, amitiés ou loyautés.

Cette histoire serait toute autre. Mon histoire. Preuve que même les Dieux ne peuvent tout savoir. ​

Rare rescapée du massacre de son village natal, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air, est sauvée en territoire ennemi grâce au symbole étrange qu’elle porte sur le front. Elle serait la cinquième fille de la Déesse Aveugle. Séquestrée dans un monastère et manipulée par le prêtre Sarïn qui compte la livrer au roi une fois ses pouvoirs éveillés, elle est libérée par son frère, Naid, qui la persuade de partir avec lui. Sauf que les terres de l’Edenor sont semées de dangers et que la cruauté de certaines personnes, hantées par la haine et la guerre, s’opposent à la candeur de Diphtil, avide de découvrir ce monde dont elle a si peu joui. Mais avant tout, elle veut échapper à son destin. Est-ce possible, lorsque l’on est vouée à devenir une Déesse ?
Lien Amazon


Dernière édition par Eclypse le Jeu 2 Nov - 16:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Eclypse

avatar

Messages : 25
Date d'inscription : 28/12/2016
Age : 20
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: IELENNA - LES CHRONIQUES DES FLEURS D'OPALE - Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1    Mer 1 Nov - 20:01

Mon avis :

J'ai été absolument ravie de gagner ce roman en concours car il me faisait envie depuis bien longtemps, tant par sa couverture que par son résumé haletant ! Et franchement, je ne fus pas déçue !

Cette première partie des Chroniques des Fleurs d’Opale fut une très belle découverte, qui m’a entraînée dans un monde aussi complexe que passionnant. Dans un univers habité par quatre peuples différents, ceux de la Terre, de l’Eau, du Feu et de l’Air, Diphtil, une jeune fille du peuple de l’Air (ou Neltiade), échappe de justesse à la destruction de son village et de sa famille. Alors qu’elle tente de trouver du secours dans le territoire des Humains, les ennemis des Neltiads, on l'épargne d'un mort violente en raison de l’étrange marque qu’elle porte sur son front… et qui fait d’elle la Cinquième Déesse de cet univers !
Convoitée et crainte par tous, elle est placée sous la protection du prêtre Sarïn, qui va la garder enfermée pendant des années dans son monastère, lui interdisant tout contact avec le monde extérieur. Le seul ami de Diphtil est Astiran, un jeune humain forgeron, avec qui elle va créer un lien profond et intense qui ne fera que se renforcer au fil des ans.
Diphtil ignore tout de ses pouvoirs, du but de son existence et des intentions malveillantes de Sarïn, qui attend patiemment que les pouvoirs de la jeune femme s’éveillent pour les exploiter et la livrer à son Roi. Or, à vingt ans, Diphtil est secourue de sa prison par un jeune homme qu’elle croyait mort : Naid, son frère cadet. Celui-ci l’entraîne alors dans une aventure haletante, et ils sont bientôt rejoints par Astiran, qui décide d’abandonner les siens pour accompagner son amie.
Innocente, candide et curieuse de tout, Diphtil cherche désespérément des réponses à ses questions : Qui est-elle ? Quels sont ses pouvoirs ? Comment les éveiller ? Pourquoi elle, et que lui veulent les Dieux ?
Ces questions irrésolues vont l’amener à traverser le Royaume d’Edenor dans l’espoir d’y trouver quelques réponses. Diphtil fera ainsi la découverte d’un monde fascinant, empli d’amour et d’espoir, mais également de mensonges et de malveillance…

Ainsi, la première chose que je peux dire à propos de ce livre, c’est qu’il est absolument magnifique. L’objet en lui-même est une véritable œuvre d’art. C’est un beau pavé, avec une couverture à couper le souffle, une typographie sublime et une carte incroyablement bien réalisée. Un vrai petit bijou !

Je me suis lancée dans ma lecture en me laissant porter par les mots de l’auteur, et je ne l’ai pas regretté une seconde ! Le monde qu’a créé Ielenna est riche, travaillé, complexe et passionnant. On ne s’en lasse pas. Je suis admirative de son travail de création, car on trouve tout dans son univers : une mythologie originale et mystérieuse, des territoires divers décrits en détails, une intrigue en profondeur ainsi qu’une large gamme de personnages tous aussi différents les uns des autres. J’ai beaucoup aimé les rapports entre les différents peuples qui habitent ce monde : crainte, fascination et haine s’entremêlent, laissant place à des échanges riches et réalistes entre tous les protagonistes de cette histoire. L’auteur nous distribue certaines informations au compte-goutte pour mieux nous permettre de comprendre l’histoire, qui est remplie de mystères que l’on ne peut s’empêcher de vouloir voir résolus. Les retournements de situation et découvertes que font les personnages nous gardent dans un état d’esprit où l’attente et la curiosité dominent. J’ai tout particulièrement adoré la fin, qui permet d'éclaircir certaines questions, et nous fait découvrir d'autres facettes de nos protagonistes…

Diphtil est l’héroïne et narratrice de cette histoire, et si en temps normal je ne suis pas très fan des personnages innocents et candides car ils ont l’habitude de m’énerver, je me suis cependant surprise à l’apprécier. Elle ne m’a pas embêtée du tout : son innocence et sa naïveté sont totalement justifiés dans l’histoire, et sa soif de découverte m’a passionnée. Diphtil, en dépit de son identité de Cinquième Déesse, est en réalité un personnage que j’ai trouvé très humain, avec beaucoup de défauts mais aussi de très belles qualités : elle est loyale, têtue, aimante et courageuse. J’ai adoré la suivre dans ses aventures. Elle n’a pas peur d’avouer ses faiblesses, et c’est avec plaisir qu’on la voit découvrir le monde qui l’entoure, l’amour, les gens qui l'accompagnent… Mais elle possède également en elle une grande noirceur, qui fait d’elle un personnage loin d’être manichéen. Elle n’est d’ailleurs pas toute-puissante dans ce tome et c’est ce que j’ai le plus apprécié, on échappe au stéréotype de l’héroïne de fantasy souvent imbattable que l’on peut trouver dans beaucoup d’histoires aujourd’hui.
Les autres personnages qui entourent Diphtil sont aussi fascinants qu’elle : j’ai beaucoup aimé Naid, son frère, qui est un être à la fois ténébreux, mystérieux mais tout aussi loyal et aimant que sa sœur. Leur relation est magnifique : ils ont tous les deux soufferts dans leur passé, mais ont fini par se retrouver et sont prêts à tout l’un pour l’autre. Naid est un personnage aux nombreux secrets qui m’a fascinée, et que j’ai hâte de découvrir un peu plus dans la suite de cette saga !
Quant à Astiran, il m’a vraiment donné l’impression d'être un prince galant et classique, fou amoureux de sa belle, et j’ai beaucoup aimé sa relation avec Diphtil. La manière dont ils se découvrent, ainsi que l’amour qui nait entre eux au fil des pages m’a fait sourire plus d’une fois !
Cependant, le personnage qui m’a le plus passionnée dans cette histoire reste Yasalyn. On sait dès le début que les intentions de cette jeune guerrière envers Diphtil ne sont pas bienveillantes, mais les rapports qu’elle entretient avec Naid sont extrêmement complexes et troublants : on se demande ce qu’ils ont vécu tous deux dans le passé... On se demande aussi qui est réellement Yasalyn et pourquoi accompagne-t-elle notre petit groupe de protagonistes : elle possède d’étranges et dangereux pouvoirs, ne se souvient pas de son passé… ce personnage est une véritable énigme, ce que l'on voit renforcé par sa personnalité cynique et sarcastique qui ne révèle rien sur son identité. J’ai beaucoup aimé le clash de sa personnalité avec celle de Diphtil, qui a résulté plus d’une fois en des dialogues absolument hilarants !

Je dois cependant avouer que ce que j’ai le plus aimé dans ce livre est le style d’écriture de son auteur. Etant une amoureuse du français, j’adore les livres bien écrits, dont la langue est soignée et riche : et ce roman mélange à la perfection un style presque pompeux, que j’ai trouvé incroyablement bien travaillé et sublime, avec des échanges plus familiers et terre à terre entre les personnages. La façon dont parle Diphtil est magnifique, elle utilise beaucoup de mots aussi beaux que complexes ; le vocabulaire dans la narration est incroyable, la syntaxe, excellente, et les phrases, quoique parfois compliquées, sont d’une taille parfaite pour ne pas gêner la compréhension du lecteur. C’est la première fois que je lis un livre de fantasy avec un aussi beau français, et cette découverte m’a absolument ravie !

En résumé, j’ai passé un merveilleux moment de lecture avec cette première partie des Chroniques des Fleurs d’Opale : la quête d’identité de Diphtil m’a passionnée, de même que ses riches aventures, dont je ne dirai rien de plus et que je vous encouragerai à découvrir par vous-mêmes. L’univers de l’auteur, extrêmement bien travaillé et maîtrisé, nous réserve de grandes surprises et de grandes révélations. Tout cela est conté par la voix sublime de Diphtil, dont le langage ne fait que renforcer la beauté de l’histoire…
Fans de fantasy, je vous conseille fortement de découvrir cette magnifique histoire ! Quant à moi, je vais me lancer dans la partie 2 de La Candeur de la Rose le plus vite possible !
Revenir en haut Aller en bas
 
IELENNA - LES CHRONIQUES DES FLEURS D'OPALE - Tome 1 : La Candeur de la Rose - Partie 1
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Froideval et Ledroit - La Danse écarlate - Chroniques de la lune noire tome 5
» [Orson Scott Card] Les chroniques d'Alvin le faiseur tome 7 : L'apprent Alvin et le soc bon-rien
» LES PORTES DU SECRET (Tome 3) LES SECRETS D'OPALE de Maria V. Snyder
» LES CHRONIQUES DE DANI MEGA O'MALLEY (Tome 01) ICED de Karen Marie Moning
» Chroniques (et Arcanes) de la Lune Noire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: