AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MOKA - Belle-Île-au-Trésor et autres histoires

Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat

avatar

Messages : 543
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 34

MessageSujet: MOKA - Belle-Île-au-Trésor et autres histoires   Dim 19 Mar - 18:53



Belle-Île-au-Trésor et autres histoires
Moka

Quatrième de couverture:

Belle-Ile-au-Trésor (inédit) : Lucas est un petit garçon avec beaucoup d’imagination. Un soir, il trouve dans la benne de son immeuble une carte postale de Belle-Ile-en-Mer. Il décide de la garder. Il est sûr qu’elle va lui porter chance car il l’a sauvée de la poubelle ! S’il avait su ce que cette vieille carte postale allait déclencher...

Joséphine a disparu (publié à l’École des Loisirs en 2000) : Comme tous les étés, Sara, Ludivine et Christina partent en vacances chez leur grand-mère. Un jour, Joséphine, la poupée de Christina, disparaît dans des circonstances étranges. Les trois cousines ont un suspect : la voisine désagréable qui habite de l’autre côté du village. Mais, elles sont loin d’imaginer la vérité…

Les malheurs d’Hortense (publié à l’école des Loisirs en 2003) : Grande première pour Hortense : son diplôme d’institutrice en poche, elle emmène ses élèves en classe de neige. Mais à l’arrivée, les catastrophes s’enchaînent. Hortense va devoir développer des trésors d’imagination pour occuper 25 enfants pendant une semaine qui s’annonce longue, très longue…
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

avatar

Messages : 543
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: MOKA - Belle-Île-au-Trésor et autres histoires   Dim 19 Mar - 18:59

Mon avis:

Il s'agit ici d'un recueil de trois histoires courtes assez différentes les unes des autres, mais ayant toutes pour héros/héroïne de jeunes enfants (à l'exception peut-être de la dernière où le narrateur est la maîtresse), ce qui permettra ainsi aux jeunes lecteurs de s'identifier à eux ou du moins de les comprendre... et le tout est écrit de manière simple (pas de mots complexes, de phrases trop longues...) pour que cela soit accessible pour eux. Un « premier recueil » d'histoires qu'ils pourraient découvrir par eux-mêmes...

Belle-île-au-trésor

Lucas, un jeune garçon, découvre un jour une mystérieuse carte postale dans une poubelle... une photo d'une falaise et de sa plage sous le soleil couchant et un message d'amour au dos... mais sans nom ni adresse. Il n'en faut pas plus pour qu'il se raconte des histoires sur comment cette carte est arrivée et à qui elle était adressée... C'est décidé, cette carte sera un talisman ! Et il va en faire profiter quelqu'un qui en a plus besoin que lui...

Cette histoire n'a pas été sans me rappeler celle beaucoup plus sombre d'Oscar et la dame rose d'Eric-Emmanuel Schmitt... Car bien qu'il ne s'agisse pas de Lucas, le personnage narrateur, Enzo, son camarade de classe, est gravement malade. Et c'est justement pour changer les idées de son nouvel ami que Lucas va lui montrer son « trésor » : une carte postale sans nom ni adresse avec un message mystérieux qu'il a récupérée dans la poubelle papier de là où il vit... quelques mots et une photo avec un nom de ville... Belle-île-en-Mer... Il n'en faut pas plus au jeune garçon pour se raconter des histoires... car quoi de plus fertile que l'imagination d'un enfant ? Et grâce à sa joie de vivre, Lucas va réussir à redonner vie à Enzo, ce petit garçon timide qui ne savait pas trop où il en était.

Le récit est doux et sensible, agrémenté de petites illustrations en couleurs qui feront probablement sourire le jeune lecteur. Je l'ai trouvé assez touchant et facile à lire et qui pourtant porte à réfléchir... je serais curieuse d'avoir le point de vue d'un jeune lecteur sur cette histoire même si je n'ose imaginer deux jeunes enfants prendre le métro parisien seuls comme Lucas et Enzo le font à un moment...

Joséphine a disparu

Sara et ses deux cousines, Ludivine 9 ans et Christina 5 ans, sont en vacances chez leur grand-mère quand c'est le drame ! Joséphine, la poupée en provenance de Martinique à laquelle Christina tenait tant a disparu ! Les deux « grandes », qui pourtant ne s'entendent guère, se lancent alors dans un véritable jeu de piste pour tenter de la retrouver...

Bien que sympathique, c'est l'histoire que j'ai le moins aimé du recueil... Je ne saurais trop vous dire pourquoi. Il y a une chose que je peux vous dire par contre, c'est que c'est dans celle-ci que j'ai trouvé le personnage le plus antipathique. En effet, au cours du récit, les trois jeunes filles croisent le chemin d'une autre fille et de sa mère... et cette dernière est particulièrement détestable (entre la remarque qu'elle fait sur la poupée de Christina et le moment où elle déclare que sa fille « n'aime que les jeux éducatifs »...)

Autrement, c'est l'histoire de deux cousines qui ne s'entendent pas, mais qui décident de « travailler » ensemble pour le bonheur de la petite sœur de l'une d'entre elles et donc de retrouver la poupée disparue... Il y a aussi un corniaud, un jeune homme qui fait peur, mais qui pourtant s'avère être doux et attentionné...

Les malheurs d'Hortense

Cette dernière histoire du recueil est, selon une note en début de récit, inspirée d'une histoire vraie s'étant déroulée alors que les téléphones portables n'existaient pas (chose que les jeunes lecteurs auront peut-être du mal à s'imaginer... ;) )

Hortense, maîtresse d'école depuis peu, part en vacances de neige avec un groupe d'enfants et le voyage, qui ne commençait pas sous les meilleurs hospices, le car ayant eu énormément de retard, ne va pas aller en s'arrangeant ! Une fois arrivés, il s'avère que l'intendante est partie sans préparer les chambres, le lendemain, pas de car pour les amener sur les pistes de ski...puis une tempête de neige arrive sur eux alors que la chaudière est tombée en panne !
Comment Hortense parviendra-t-elle à gérer la situation ?

Avec un titre qui m'a tout de suite fait penser aux Malheurs de Sophie, je ne savais pas trop à quoi m'attendre si ce n'est à des bêtises en cascade... mais en tant que « lecteur adulte », je dois reconnaître que j'aurais probablement craqué si je m'étais retrouvée dans la situation à laquelle Hortense a dû faire face...

Imaginez ! Seule pour gérer un groupe de jeunes enfants sans possibilité d'accéder aux activités prévues, sans contacts avec le monde extérieur... Comment réussir à les occuper toute la journée sans finir épuisée ?;) Car loi de Murphy oblige, un malheur n'arrive jamais seul : après un voyage difficile (car en retard, enfants qui chahutent, sont malades...), rien n'est prêt pour les accueillir... et cela n'est pas fini ! Plus de chaudière, ni de téléphone alors qu'il y a une tempête de neige... Bref, un voyage dont la maîtresse et les enfants se souviendront !

C'est « frais » et drôle... j'aurais adoré avoir une maîtresse comme Hortense, même si je pense que je ne me serais pas rendue compte sur le moment de combien la situation était difficile pour elle : gérer 25 enfants, les distraire... seule sans un soutien extérieur, ça ne doit pas être facile...
Revenir en haut Aller en bas
 
MOKA - Belle-Île-au-Trésor et autres histoires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une belle photo ? une bonne photo ? LA photo ?...
» Crème au beurre moka
» Albert Cohen : Belle du Seigneur, Le livre de ma mère, etc.
» Elvire Murail, alias Moka
» La plus belle scène de Manga ( tous mangas confondus )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Albin Michel Wiz :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: