AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HAIME Lily - À l'ombre de nos secrets

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5532
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: HAIME Lily - À l'ombre de nos secrets    Jeu 9 Fév - 19:04



À l'ombre de nos secrets
Lily Haime

Sortie le 12 avril 2017 - Aux éditions Milady collection Slash

Quatrième de couverture :

Seconde Guerre mondiale. La passion interdite entre un officier allemand et un résistant français, qui repousseront sans cesse les limites pour survivre et combattre la barbarie.

À quatre-vingt-onze ans, Julien vit aux États-Unis entouré de sa grande famille. Une famille qui ne connaît rien de son passé. Ce jour-là, au crépuscule de sa vie, il se souvient, pour eux...

En 1941, Julien a dix-neuf ans. Le domaine familial, en région bordelaise, est occupé par l’armée allemande. Idéaliste et courageux, le jeune homme se tourne vers la résistance, alors même que l’ennemi est sous son toit. Un ennemi qui peut avoir de nombreux visages... dont celui, saisissant, de Engel, soldat de la Werhmacht qui ne cautionne aucune des horreurs commises par son propre camp, et éveille en Julien des sentiments coupables. À l’heure trouble de l’un des plus grands génocides de l’histoire, au milieu de ces hommes et de ces femmes qui se soulèveront pour leur liberté, l’attirance qu’ils éprouveront l’un pour l’autre les mettra toujours plus en danger.

L’amour peut-il vraiment triompher de la guerre et des préjugés ?

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Walkyrie

avatar

Messages : 3344
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: HAIME Lily - À l'ombre de nos secrets    Jeu 9 Fév - 20:52

Un nouveau Lily Haime ! panneaucoeur
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Ysaline Fearfaol

avatar

Messages : 362
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 50
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: HAIME Lily - À l'ombre de nos secrets    Dim 16 Avr - 17:04

Magnifique et bouleversant

Mon avis :
Que dire sur ce livre sans trop en dire pour ne pas trahir l'intrigue ? D'abord, qu'il est bouleversant, bien sûr, avec un tel trop-plein d'émotions qu'il est dur de s'en remettre après avoir tourné la dernière page. Les événements dont ils parlent sont à la fois récents et lointains. Lointains, car des dizaines d'années ont passé depuis, récent parce que je suis de cette génération dont les parents ont connu cette deuxième Guerre Mondiale, parce que ma mère vivait en zone occupée, qu'un de mes oncles, âgé de 15 ans, était un résistant, que j'ai eu de la famille déportée à Auschwitz, et peut-être surtout, à cause de ce soldat allemand qui, tous, les jours, prenait l'une de mes tantes (encore enfant à l'époque) sur ses genoux et pleurait dans la cuisine de ma grand-mère parce qu'elle lui rappelait sa petite fille qu'il avait peur de ne pas revoir. Je ne sais que ça de lui, mais j'aime à croire que des Engel, il y en a eu. Peut-être pour d'autres raisons que celui du livre, peut-être pour les mêmes, mais je veux croire qu'il y en a eu.
Et des Julien aussi, il y en a eu, des enfants grandis trop vite, qui ont a appris à tuer plutôt qu'à flirter, mais ce qui m'a le plus choqué à son sujet, c'est cette fameuse clinique où il a voulu aller pour se "guérir" de son homosexualité. Car oui, à cette époque (et encore aujourd'hui pour certains, pas seulement ailleurs mais ici aussi), l'homosexualité est une maladie, et non juste ce que l'on est.
Alors forcément, lorsqu'il croise Engel... Un homme, et qui plus est, un ennemi... Un caporal de la Wehrmacht, l'un de ceux chargés des interrogatoires, comme celui de la grange...
Et pourtant, tous les soirs, il part retrouver Engel dans "leur" verger.
Leur histoire ne sera donc pas simple. Elle ne peut pas l'être. Ils vont s'aimer, se déchirer, se perdre, se retrouver, se perdre encore, se retrouver toujours. Rien, jamais, ne pourra être simple entre eux.
Mais dans ce livre, il y a aussi les personnages secondaires, et comme Engel et Julien, ils ne sont ni tout blancs ni tout noirs, juste des gens qui essayent de survivre. Je pense que nous n'avons pas le droit de les juger, nous n'y étions pas, nous ne pouvons pas savoir ce que nous aurions fait à leur place. Celle de Constant, notamment. Posons-nous honnêtement la question avant de trancher, et acceptons la réponse, la vraie réponse. Celle de Jeanne, aussi, la petite Jeanne qui en fait n'était qu'une enfant. Oui, l'autre force de ce livre, en plus d'une magnifique histoire d'amour, c'est de présenter les divers protagonistes tels qu'ils étaient réellement, avec leur force et leurs faiblesses. certains sont véritablement abjects, d'autres véritablement héroïques, mais pour la plupart, les nuances sont plus subtiles.

Assurez-vous juste que rien ne viendra interrompre votre lecture, et prévoyez du chocolat. Beaucoup de chocolat. Il faudra au moins ça à votre petit coeur pour y survivre. Et lorsque vous lirez la scène de la grange, pensez à ma colère que ma liseuse ait choisi JUSTE le moment où la porte s'ouvre pour faire une mise à jour...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fearfaolysaline.canalblog.com/
belly1605

avatar

Messages : 15
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 32
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Si tous les baptêmes pouvaient avoir la même saveur du début à la fin, je signe à nouveau… DIRECT !   Mer 21 Juin - 16:18

Moi, je suis comme Saint-Thomas : « Je ne crois que ce que je vois ». J’avais déjà eu de très – très – bons échos du travail littéraire de Lily, mais tant que je n’avais pas lu et bien je ne pouvais pas y croire ou y donner du crédit. Pas que je me méfie des avis de mes camarades du livres. Mais entre les avis "boostons notre amie" et les vrais avis objectifs, et bien il faut faire son tri.
Bref, j’ai décidé d’effectuer mon baptême Lilyputien auprès des Boudeuses et punaise, si tous les baptêmes pouvaient avoir la même saveur du début à la fin, je signe à nouveau… DIRECT !
Quel plaisir, mais quel plaisir… Ce roman a été un immense plaisir. Il y avait du fond, des formes, des sentiments, des sensations, des vibratos partout dans l’air. Malgré l’horreur de la guerre, et son issue ignoble et innommable, Lily a su donner de la vie et de l’Amour. Oui, de l’Amour, un amour au goût de sang, de haine, de tristesse. Et dans le fond, au cœur de cette histoire, il y a Julien, ce jeune Français de 19 ans, orphelin de père et de mère qui va voir sa petite vie de famille éclater avec la guerre. Alors qu’il pensait son mal enterré en même temps que les nombreuses décharges électriques destinées à le soigner, Julien va croiser le regard bleu d’Engel, ce jeune soldat allemand. Un simple regard qui remettra tout en question, entre sa loyauté envers sa patrie, sa famille et ce qu’il est vraiment : Un Homme qui aime les Hommes.

Le roman commence au moment présent de la vie de Julien, il nous relate sa rencontre, sa vie, ses combats durant la seconde guerre mondiale. On est directement pris par l’histoire, même si on connait l’issue de la guerre, je vous avouerais que je n’attendais que ça : le débarquement. Je ne pouvais pas revivre cette partie de l’histoire, de notre histoire, certes, importante, mais ZUT – pour ne pas dire gros mots -, ma rétine a explosé, j’avais envie de me battre auprès de Louis et Remi, de porter le deuil de Blanche. Bref, d’être dans l’Histoire, je ne voulais pas juste la sentir vibrer autour de moi. Ok, Julien, m’a quelques fois fait grincer des dents, mais comme il s’agit d’une goutte dans l’océan de plaisir, je lui ai vite pardonné.
Mais ne nous leurrons pas, la petite étincelle de plaisir est venue en grande partie de la relation interdite entre Julien et Engel. Interdite, car il s’agit de deux hommes qui s’aiment alors que tous leur interdit cet amour : la société, leur situation de captif/occupé – Julien – et de geôlier – Engel -, leur identité, l’un est un Français – de confession juive – et l’autre est allemand. Mais comme on dit : « L’Amour est plus fort que tout ».
En temps normal, lorsqu’une histoire dépasse le nombre de 4 interlocuteurs, j’ai l’impression que l’auteure tente de noyer son roman en nous assommant avec tous ces personnages, ces noms, ces personnalité à retenir et l’on en oublie l’essentiellement même de la lecture. Mais bizarrement, ici il y aurait pu en avoir un millier, cela ne m’a absolument pas dérangé. Nous avons les personnages récurrents, les Résistants, mais je dois avouer que du côté des Allemands, je me suis un peu perdue.

On ressent par ailleurs un vrai travail de recherches de la part de l’auteure. En plus de nous offrir quelques cours d’allemand, nous avons droit à quelques informations lors de l’Occupation, comme le fameux Triangle Rose. Oui, je savais ce que c’est mais posé dans son contexte, on en appréhende que davantage toute l'horreur.

Pour finir, je tiens à donner du crédit aux partisans de Lily, j’ai découvert une auteure qui m’a fait du bien, du début à la fin. Mais comme, je suis une jeune femme difficile, il me faut toujours trois romans d’un même auteure avant de lui décerner l’Award d’invincibilité dans mon amour pour sa plume.
Gageons pour que le prochain lilyputien soit aussi bon … Affaire à suivre... wink
panneaucoeur panneaucoeur panneaucoeur

_________________
a good read, it is divided between experts.....
Revenir en haut Aller en bas
https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/
 
HAIME Lily - À l'ombre de nos secrets
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ombre des secrets - Daphné du Maurier
» CREATURES DE L'OMBRE (Tome 02) LA PLANETE DES SECRETS de Mickael Jendraszczyk
» Les secrets du catch - le livre
» The Best- and Worst-Dressed Characters on TV [Lily Aldrin]
» L'ombre du vent (et autres romans), Carlos Ruiz Zafon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: M/M Romances (Gay) :: M/M Romances VF :: Romances historiques-
Sauter vers: