AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HALL Alexis - À vif

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5533
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: HALL Alexis - À vif   Jeu 9 Fév - 18:52



À vif
Alexis Hall

Sortie le 28 avril 2017 - Aux éditions Milady Collection Slash

Quatrième de couverture :

Vingt ans les séparent, la passion les réunira.

Se remettant péniblement d'une rupture, Laurence Dalziel a bientôt quarante ans et en a marre des relations BDSM. Jusqu'à ce qu'il rencontre Toby Finch. Dix-neuf ans. Intrépide, féroce et vulnérable. Toby ignore quoi faire de sa vie mais il sait une chose : il veut Laurie. Il le veut à genoux. Le faire souffrir, le voir supplier et tomber amoureux. Mais si Laurie consent à s'abandonner entre ses bras, son coeur reste imprenable. Car Toby est trop jeune, trop intense, trop facile à blesser. Et ce qu'ils partagent ne peut pas durer... ne peut pas être réel.

Meilleure romance érotique aux Romance Writers of America RITA ® Awards 2016.

Finaliste aux Foreword Reviews IndieFab Awards 2015.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11810
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: HALL Alexis - À vif   Ven 28 Avr - 6:12

Mon avis :

Après que ce roman ait gagné un RITA Award l'année dernière (la plus haute distinction en matière de romance) je m'étais précipitée dessus et ce fut un gros coup de coeur. Depuis je l'ai relu souvent sans jamais m'en lasser et j'ai encore pris un immense plaisir à relire la version française...

Laurie a 37 ans et est complètement désabusé. Voilà six ans déjà que Robert, qui fut son compagnon pendant douze ans, l'a quitté, et il ne parvient toujours pas à s'en remettre. Cynique, froid, détaché de tout, il s'est même mis à l'écart de la Scène BDSM qu'il a fréquenté jusqu'à l'overdose après le départ de Robert. Et voilà qu'il se laisse fléchir par ses deux meilleurs amis pour se rendre à une soirée select, sans parvenir à y trouver une once de plaisir. Jusqu'à ce que son regard accroche celui d'un très jeune homme qui ne devrait pas se trouver dans un tel endroit. Comme magnétisé, Laurie se rapproche pour lui parler et il est juste soufflé par la passion qui se détache de lui quand il lui affirme avec conviction qu'il est un dominant dans l'âme et qu'il ne rêve que de voir un homme s'agenouiller devant lui. Laurie, qui ne s'est jamais agenouillé pour personne en public, même pas pour Robert, se retrouve soudain sur ses genoux, les mains derrière le dos, le coeur battant et incroyablement ému, à attendre son bon vouloir. Et Tobie ne le déçoit en rien. C'est tellement parfait que Laurie lui propose de le suivre chez lui...

Ce premier chapitre est un concentré d'émotions brutes. On ressent tout incroyablement fort, on lit tout de manière fébrile, le souffle court et les yeux écarquillés. Moi qui ne suis pas particulièrement adepte des jeux BDSM, je me suis surprise à trouver cela magnifique et surtout à y donner du sens. Tout est juste sublime, à l'image de la suite du roman. Ne serait-ce que cette première scène, chez Laurie, qui est d'une intensité extrême, belle et tellement érotique alors qu'ils ne se touchent même pas. Tout se joue par les regards, les mots et les pensées et cela suffit à nous faire décoller à leurs côtés.
Pour Toby, c'est la révélation. Il n'est qu'un jeune homme banal de 19 ans, maigre, tout en os, encore couvert d'acné et qui travaille dans un boui-boui. Et pourtant, en présence de Laurie il se sent un prince. Il lui apporte confiance, plaisir, contentement mais surtout de la justesse. Avec lui, il sait enfin qui il est et ce pour quoi il est fait. Et dans toute la fougue et la candeur de la jeunesse, il n'hésite à affirmer tout cela à Laurie, à pousser toujours plus loin pour transformer ce qui n'était qu'une aventure d'une nuit en une vraie relation. Sauf qu'il a du mal à réellement atteindre Laurie. Ce dernier se retranche trop derrière son masque de froideur et d'impassibilité et vit encore dans le souvenir de Robert. Cependant, aux moments les plus intimes de leur relation, Toby parvient à percevoir derrière le masque, des émotions vives et une véritable vulnérabilité qui le touchent en plein coeur.

L'histoire est donc très originale, avec un Dom de 19 ans sans réelle expérience et un soumis de 37 ans qui a tout pour lui et qui sait pertinemment que cette relation n'est pas appelée à durer. Même si tout sonne incroyablement juste. Même s'il a enfin retrouvé la joie de vivre. Même si Toby ne cesse de lui répéter qu'il l'aime et qu'il sait au fond de lui qu'il l'aime en retour.
Les scènes entre eux sont tellement belles qu'on en a parfois des frissons et les larmes aux yeux. Tout est tellement sensuel, érotique, sulfureux, puissant, intense qu'on ressent tout avec acuité. Les mots ont un tel pouvoir évocateur que nous sommes complètement transportés dans l'histoire. Alexis Hall est un véritable virtuose des mots et des émotions, un génie. Et juste... MERCI !

Vous l'aurez compris, ce serait un crime de passer à côté de cette magnifique histoire...

Extrait :

"— Je veux quelqu’un comme toi.      
J’eus l’impression qu’il venait de tirer l’univers tout entier sous mes pieds, me secouant jusqu’à me désarticuler et m’envoyer dans une terrifiante chute libre. J’essayai donc de prendre ça avec légèreté.      
— Quelqu’un de bien trop âgé pour toi ?      
— Quelqu’un qui sait qui il est, et se comporte comme si ce putain de monde entier lui appartenait.
Ah.      
— Écoute, je…, commençai-je en rougissant – je rougissais, bordel. Écoute, hum, je… n’échange pas vraiment les rôles. Du tout. Ce n’est… pas mon truc. Ce n’est pas que tu ne sois…      
— Seigneur, non.      
Ce fut presque un soulagement quand il m’interrompit. Presque.      
— Pas comme ça, reprit-il. Ça ne m’intéresse pas. Je suis un dom.      
Cela aurait dû être ridicule. C’était ridicule. Un maigrichon de dix-neuf ans avec son adolescence encore marquée sur la peau. [...]
— Je veux savoir ce que ça fait d’avoir un type à genoux pour moi. Et pas un gamin. Je veux voir un homme fort, sexy et puissant le faire parce qu’il en a envie et moi aussi.      
Quand je pensais qu’il serait stupéfiant dans quelques années, j’avais tort. Il l’était déjà. Il entortilla ses mains dans ses cheveux jusqu’à ne laisser voir que les angles et les lignes acérées de ses doigts, ses poignets et ses coudes.      
— J’y pense tout le temps, bordel. Quand je me branle la nuit. Mais j’en ai tellement ma claque de fantasmer. Je veux un truc réel. J’en ai un putain de besoin. J’ai besoin de savoir ce que ça fait vraiment.
J’ignorais ce qui me poussa à le faire. Peut-être parce qu’il était si beau à cet instant, si grave, vulnérable et sans crainte. J’avais du mal à croire ce manque d’appréhension. Cela me donnait le vertige, comme s’il était le bord d’une falaise et que je n’en supportais pas la vue. Ou peut-être était-ce parce que Robert était là, avec son amant, et que je n’avais jamais fait ça que pour lui. Certes, j’avais été avec d’autres, mais je ne leur avais pas donné ce que j’avais donné à Robert. Et peut-être que j’allais, enfin, reprendre ça. Alors je le fis. Au beau milieu d’une fête dans l’est de Londres, sous les yeux d’innombrables inconnus, pour un gamin de dix-neuf ans à qui je n’avais même pas pris la peine de demander son prénom, je rassemblai le peu de grâce dont je pouvais me souvenir, et me mis à genoux. Je joignis les mains derrière mon dos. Certains doms, peut-être même la majorité, auraient probablement souhaité que je baisse la tête, mais je ne savais pas encore avec certitude pour qui je le faisais, et je voulais, moi, le regarder. La pièce sembla se figer, car personne ne m’avait jamais vu dans cette position auparavant. J’avais saigné et hurlé, mais jamais posé un genou par terre. Et dans ce silence, mon gamin retint son souffle. C’était comme avoir sa bouche sur ma bite. Il avait les yeux écarquillés, aussi opaques qu’un vitrail le jour le plus éclatant qu’on puisse imaginer. Il chancela légèrement et posa une main contre le mur pour se stabiliser.      
— Qu’est-ce que ça te fait ? m’enquis-je.      
Il déglutit.      
— Parfait. C’est… parfait. Est-ce que je peux te toucher ?
Oh Seigneur. Trop compliqué. Non. Si."


_________________
Revenir en haut Aller en bas
filoute
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 3414
Date d'inscription : 26/04/2012
Age : 42

MessageSujet: Re: HALL Alexis - À vif   Ven 28 Avr - 20:09

hhhaaa, il donne bien envie celui ci!!!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ysaline Fearfaol

avatar

Messages : 377
Date d'inscription : 22/01/2016
Age : 50
Localisation : Lorraine

MessageSujet: Re: HALL Alexis - À vif   Mer 24 Mai - 7:26

Avis plus que mitigé


Un livre qui me laisse perplexe, et mitigée, aussi. J'ai trouvé intéressant le fait que le Dom soit un novice, qui plus est très jeune, et le soumis un homme expérimenté de près de 20 ans son aîné, c'est vrai. Du coup, la dynamique du couple est doublement différente : il y a la grande différence d'âge ainsi le niveau d'expérience inégal. Je pourrais dire que la première n'a pas d'importance du moment qu'on s'aime, sauf qu'on a tous un vécu personnel, et que le mien a tendance à me dire que lorsqu'un couple avance en âge, le charme du début tend à s'estomper. Donc, en effet, je n'ai pas été complètement à l'aise avec cette partie, tout comme je ne le serais pas dans n'importe quelle figure de couple de ce type. Et puis je l'avoue, Toby m'a épuisée. J'avais juste envie de chercher le bouton off et de le débrancher, par moments, ou de l'assommer pour qu'il cesse de partir dans tous les sens.
Quand je dis que les personnages trop jeunes, ce n'est pas ma tasse de thé, je n'exagère pas...
Alors au final que dire ? J'ai lu A Vif, je n'ai pas détesté, il contient des choses très intéressantes, qui font réfléchir, mais je ne peux pas dire que je l'ai aimé, ni qu'il restera dans ma mémoire, ou en tout cas, ce qui en restera ne sera pas forcément positif. Je l'ai achevé avec un regard assez froid, sans passion, sans que le couple me fasse vibrer plus que ça, sans que je finisse par le trouver assorti, et sans que les personnages secondaires me paraissent convaincants. Et puis très franchement, l'insistance de Laurie à parler de l'acné de Toby... euh... comment dire... ça tue tout !!
Au final, je pense que les côtés négatifs l'emportent pour moi sur les points positifs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://fearfaolysaline.canalblog.com/
belly1605

avatar

Messages : 20
Date d'inscription : 30/12/2013
Age : 32
Localisation : Bruxelles

MessageSujet: Une très belle surprise de part sa thématique avec des personnages touchants. Un très bon cocktail de plaisir   Lun 28 Aoû - 13:24

J’en attendais énormément de cette lecture et j’hésite encore entre excellent moment et/ou excellent moment de lecture. Je me tâte encore !

Je tiens tout d’abord à mettre une pastille orange à l’Editeur VF concernant son choix de couverture. En tant que couveuse, j’ai été agréablement surprise - dans le positif – de découvrir que derrière cette couverture simplette se cachait ma 1ere lecture M/M traitant du BDSM. Non, je ne demandais pas spécialement de nous donner un fouet ou autre, mais lorsque je compare cette couverture à la VO. It’s the day and night. Cela n’enlève en rien au fait que la couverture est jolie, mais n’a aucun rapport avec le contenu.

Pour ce qui est de l’histoire à proprement parlé, Alexis, nous offre une belle histoire d’amour entre Laurence – non, je vous assure c’est bien son prénom mais il faut le dire avec l’accent British, of course – et Toby.
Quelques mois après sa rupture, Laurence va faire la rencontre de Toby dans un club BDSM. Laurence est un soumis qui s’assume dans son lit, Toby est un dominateur en devenir. Malgré leur – grande – différence d’âge et l’inexpérience de Toby dans le BDSM, Laurence va lui ouvrir sa porte et leur permettre de goûter chacun à leurs désirs profonds.

Comme dis précédemment, j’ai été agréablement surprise par le contenu de l’histoire, je m’attendais plus à une histoire traitant sur de jeunes homosexuelles, un NA si vous voulez. Alexis a pris le pari risqué de nous offrir une histoire BDSM avec un soumis expérimenté, meurtri dans sa chair, et un dominateur n’ayant aucune expérience sur cet art et sur le plaisir qu’il peut procurer à son soumis, et à lui-même. Et c'est une totale réussite !

Que cela soit Laurence ou Toby j’ai été conquise par les deux héros. Laurence est un poil too much. On a envie de le dorloter, comme on a envie de le secouer dans tous les sens. On le voudrait plus fort et pourtant c’est cette part de sensibilité qui le rend si attachant, si touchant, si beau, si agréable.
Toby, au vu de son jeune âge ne pouvait être que le petit fou de la story et pourtant, on ressent une telle sensibilité. Sa volonté de vouloir bien jouer son rôle de dominant, était très bien faite, pas d’excès. Juste ce qu’il faut. Je regrette qu’on n’est pas trop sillonné les couloirs du club, mais bon le principal était là et il pouvait se jouer n’ importe où.

N’ayant pas énormément de romans M/M à mon compteur et encore moins M/M BDSM, je dirais que celui était juste ce qu’il me fallait. Un BDSM sans vraiment l’être, une belle histoire d’amour (im)possible, des héros adorables. En bref, un petit coup de fouet de plaisir que je vous invite à découvrir !

_________________
a good read, it is divided between experts.....
Revenir en haut Aller en bas
https://thesmallworldofbelly.wordpress.com/
 
HALL Alexis - À vif
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alexis dans Pretty Little Liars [Byron Montgomery] [MAJ : Remplacé pour le rôle]
» The Tenant of Wildfell Hall (Anne Brontë)
» AFFAIRE DES MILLIONS DE DOLLARS VOLE A LA COFED: Le suspect, Alexis Thambwe Mwamba…
» Un Hall Of Famer nous quitte :(
» Village Town Hall

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: M/M Romances (Gay) :: M/M Romances VF :: Romances contemporaines :: Erotique-
Sauter vers: