AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Interview de Pam Godwin - Février 2017

Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11888
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Interview de Pam Godwin - Février 2017   Mar 7 Fév - 15:09




Interview de Pam Godwin





Le 9 janvier va sortir le premier roman en français de Pam Godwin, Notes Noires, qui est aussi la première incursion d'Hugo Roman dans la Dark Romance. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le choix est excellent : j'ai adoré cette romance sombre, érotique, et dérangeante par bien des aspects mais qui pourtant véhicule un message d'espoir et d'amour.
La chronique du roman ICI .

A l'occasion de la sortie du roman, j'ai pu poser quelques questions à Pam Godwin que je remercie chaleureusement.


1. Les lecteurs français vont vous découvrir avec Notes Noires, pouvez-vous présenter ainsi que votre univers littéraire ?

Bonjour,
Je suis Pam Godwin et j'ai eu l'honneur d'avoir été élue meilleure auteure de « dark romance » par le New York Times.
J’ai des enfants, un mari que j’aime et j’adore m’occuper de mes lévriers.
J’écris de la romance à suspense, avant-gardiste, qui permet au lecteur de sortir de sa zone de confort, mais ce qui inclut également de la romance contemporaine et paranormale.
J’aime tous les genres de littérature, mais ce que je préfère est la "romance science-fiction".


2. Comment vous est-venue l'idee de Notes Noires ?

Pour le personnage d’Ivory, l’héroïne du livre, je me suis inspirée d’une amie que j’avais rencontré lors de mes études. Son histoire est tellement tragique, que j’y ai puisé mon inspiration. L’histoire d’amour entre l’étudiante et son professeur relève de la pure fiction, en revanche, le personnage d’Ivory et les abus qu’elle a subit sont réels.

3. C'est un univers très sombre, très violent émotionnellement et parfois graphiquement. Pourquoi avoir choisi d'aborder ce genre de thème et une atmosphère si lourde et si pesante ?

La vie est dure, difficile, et de mauvaises choses peuvent arriver à chacun, personne ne peut l’éviter. Le thème du livre n’est pas la violence, mais plutot une histoire qui permet de trouver le bonheur, la joie, la résilience, après avoir vécu des moments difficiles.

4. La musique est très présente, aussi bien dans les thèmes abordés que dans le vocabulaire utilisé, ce qui apporte une profondeur supplémentaire au récit ainsi qu'une très forte dose de sensualité. Pourquoi ce contexte musical ?

La musique est quelque chose que toute personne peut associer à des émotions. J’ai choisi un contexte musical pour ajouter une touche plus intense à mes personnages et à l’histoire.  

5. C'est la même chose pour la Nouvelle Orléans dont l'ambiance est parfaitement retranscrite et qui va de pair avec la musique (une atmosphère surannée, mystérieuse et sensuelle). C'est pour cela que vous avez choisi cette ville ?

Oui, je l’ai visitée plusieurs fois et je suis tombée sous le charme de son atmosphère et de ses habitants. C’est une ville riche de part son histoire, sa diversité, et sa musique ce qui en fait un parfait décor pour cette histoire.  

6. Emeric et Ivory sont tous deux des personnages complexes et à plusieurs visages, qui nous fascinent des les premières pages. Parlez nous un peu de vos personnages.

Emeric tente de fuir un passé difficile. Il fait des erreurs qu’il n’a pas l’intention de répéter – jusqu’à ce qu’il rencontre sa nouvelle étudiante. C’est un homme cultivé qui a un caractère dominant, « alpha ». Il prend ce dont il a envie, sans s’excuser.

Ivory est soumise, et les personnes qui l’entourent profitent de sa gentillesse. Parfois, les épreuves qu’elle a affrontées sont bien plus dures que ce que le commun des mortels peut supporter, mais elle reste forte et déterminée. Elle a un objectif et elle se donne les moyens de l’atteindre.

7. Vous abordez plusieurs tabous en plus du passé et du quotidien très sombre d'Ivory :
- La relation Prof/élève même si seuls 10 ans les séparent.
- Le SM, l'envie de dominer et d'infliger de la douleur, pour le plaisir des deux partenaires.
Deux thèmes complémentaires. Qu'est-ce qui vous fascine dans ces jeux de domination et de pouvoirs ?


J’aime les relations fortes et intenses. On trouve beaucoup d’émotion derrière la soumission et la domination : confiance, sensualité, peur, bonheur. Lorsque deux personnes peuvent atteindre ce niveau de confiance mutuelle, cela crée une autre relation, un nouveau degré d’intimité.

8. Avez-vous dû effectuer des recherches ?

La plupart de mes recherches pour le livre se sont concentrées sur la musique classique et le piano. Je ne suis pas musicienne mais j’ai étudié le solfège quelques années ce qui m’a permis d’apporter des précisions à mon histoire.

9. Avez-vous vous-même fantasmé sur un de vos profs ?  wink

Non, je n’ai jamais été attirée par l’un de mes professeurs mais cette idée m’a déjà fait fantasmer. Un professeur peut prendre le pouvoir sur un étudiant, un pouvoir dont il peut abuser. Emeric et Ivory ont su trouver le bon équilibre pour construire cette relation.  

10. Que répondriez-vous à tous ceux qui disent que ce genre de romances portent un coup à la cause féministe en présentant des femmes qui acceptent d'être battue et dégradée sous prétexte de désir et d'amour ?

Je leur rappellerais que mon histoire relève de la fiction. Écrire une histoire sur une femme soumise ne veut pas dire que je me positionne du côté des femmes soumises. Hors de question. La fiction est un échappatoire à la réalité, et dans le monde imaginaire d’Ivory, elle se met à genoux devant un homme qui la fouette avec amour et affection. Elle a le pouvoir de l’arrêter, elle a une confiance aveugle en lui et en sa capacité à la protéger.
Soumission dans ce contexte ne signifie pas dégradation et infériorité.

8. Beaucoup d'éléments restent en suspend à la fin. Pourquoi avoir choisi une telle fin et, du coup, envisagez-vous d'écrire une suite ?

J’ai préféré laisser mes lecteurs imaginer une fin heureuse.  L’histoire est terminée et je n’envisage pas d’en écrire une suite.

Un énorme merci à Pam et à l'équipe Hugo Romans pour cette interview ! sessertlammain


Revenir en haut Aller en bas
 
Interview de Pam Godwin - Février 2017
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Projet Maroc février 2017
» Fiches de lecture du 20 au 26 février 2017
» Pullip Festival 4 et 5 février 2017 à Rennes
» Le 4ème salon des langues de Béthune ce 4 Février 2017
» Atrebatia, escales imaginaires (18-19 février 2017)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: