AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GODWIN Pam - Notes noires

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: GODWIN Pam - Notes noires   Mer 1 Fév - 19:23



Notes noires
Pam Godwin

Sortie le 9 février 2017

Quatrième de couverture :

Émeric Marceaux est un fils prodigue et un célèbre pianiste qui enseigne avec ferveur et fermeté à de jeunes élèves triées sur le volet. Autoritaire, raffiné, secret, directif, insaisissable et impitoyable, il envoûte ses élèves toutes amoureuses de lui. L'une d'elle, Ivory Westbrook, a intrigué le maître qui l'a choisie pour en faire son oeuvre érotique malgré l'interdit qui pèse sur leur passion. Souple et solide, réfléchie et naïve, douce et réceptive, Ivoire porte les stigmates des viols et abus qu'elle a subis et dont son maître veut la débarrasser en la poussant toujours plus loin sur les chemins du plaisir.

" Ils me traitent de salope. Et peut-être en suis-je une. Parfois, je fais des choses que je méprise. Mais j'ai reçu un cadeau musical un an seulement après avoir quitté l'école secondaire. Ce cadeau s'appelle Émeric Marceaux. Et quand je me mets à jouer, je veux tout lui donner. Il est mon obsession, mon Maître, ma musique. Et mon professeur. "

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11935
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: GODWIN Pam - Notes noires   Mar 7 Fév - 16:02

Mon avis :  coeur  coeurheart  coeur

"Oui, je suis son prof. Oui, j'introduis ma queue en elle de manière stricte et dans la débauche la plus totale, matin et soir. Et la profondeur de mes sentiments pour elle dépasse de si loin les lois à la con que je me fous de ce que les gens pensent."

Ivory Westbrook est une jeune fille de 17 ans qui depuis quatre ans vit un véritable calvaire. Après la mort soudaine de son père alors qu’elle n’avait que 13 ans, sa mère et son grand frère ont sombré, la laissant seule pour assurer le quotidien, corvées et surtout factures. Et après avoir perdu sa virginité dans des circonstances dramatiques, Ivory n’a plus aucune conscience de ce qu’est la sexualité et se laisse violer sans relâche en échange d’argent et de services. Une règle qu’elle applique aussi au lycée, le très sélect Le Moyne Academy, une école de riches qu’elle a pu intégrer grâce à la prévoyance de son père et son incroyable talent au piano. Et si Ivory subit tout cela sans broncher c’est bien pour atteindre son rêve : intégrer l’année prochaine le Leopold Conservatory de New York, l’établissement le plus élitiste du pays qui n’accepte qu’un seul étudiant de Le Moyne par an. Ivory sait que son talent est unique et peut lui permettre de quitter enfin la Nouvelle Orléans et son existence sordide. Mais cette année de terminale ne se déroule absolument pas comme prévue…
Un nouveau professeur de piano intègre le lycée, Emeric Marceaux, jeune et branché, aux méthodes de travail non conventionnelles et qui attire Ivory comme jamais. Elle qui n’a jamais connu le plaisir sexuel, qui restait même persuadée que ces deux mots étaient antinomiques, découvre enfin ce qu’est le désir, un désir flamboyant et insatiable qui la pousse à s’abandonner complètement et à revoir ses plans.
Emeric a intégré l’Académie à la suite d’un scandale retentissant dans son ancien lycée. Il sait qu’il marche sur la corde raide et qu’il ne peut se permettre le moindre écart. Et pourtant, dès le premier jour Ivory le fascine. Il a du mal à croire qu’elle n’a que 17 ans. Il y en elle une telle maturité, une telle douleur, un tel désir de soumission aussi qui excite ses désirs de domination et de violence. Et très vite, Emeric se révèle incapable de résister…

"l'abandon est l'étoffe même de sa sexualité."

"Il arrive parfois que l'on aime des personnes que l'on ne devrait pas aimer, et dans les limites inépuisables de cet amour, plus rien d'autre n'a d'importance."

Dès le premier chapitre, le ton est donné. Ce qu’on découvre du passé et du quotidien d’Ivory nous fait frémir d’horreur et de compassion. Ce qu’elle vit depuis ses 13 ans est juste inconcevable. Et pourtant, ce n’est que le début. Comme le roman est estampillé « Dark Romance », on se dit qu’on peut s’attendre au pire pour la suite, ce qui n’est absolument pas le cas, à notre grand soulagement. Si la relation entre Ivory et Emeric est incontestablement SM, il n’y a aucune contrainte, aucune violence imposée. A tout moment, elle peut refuser et elle le fait.

"- La douleur que vous avez connue avec d'autres hommes... était inacceptable, Ivory, parce qu'elle n'était pas consentie. Vous n'êtes pas en faute. Vous n'avez rien à vous reprochez. [...]
Comme avec la fessée, je vais vous montrer ce qu'est une douleur satisfaisante. Le genre de douleur que vous maîtriserez. Vous détiendrez les clés ici, car dès l'instant où vous direz non...
Elle se raidit, rappel du fait que, selon son expérience, ce mot ne s'est pas révélé très utile.
Une nouvelle flambée de colère m'échauffe les sangs. Je me passe une main dans les cheveux d'un geste vif et inspire profondément.
- On laisse tomber. Dites-moi le mot que vous utiliseriez spontanément à la place de non. Quelque chose qui vous évoque...
- Scriabine."


"Je suis morte à un moment donné entre mon orgasme et le sien. Et, à présent, je sais ce qu'est que d'être vivante."

Le roman est construit avec une alternance de chapitres donnant les points de vue d’Ivory et d’Emeric. On rentre donc dans les pensées de nos deux héros et on voit à quel point ce qu’ils vivent est fort et intense (il y a une telle alchimie entre eux !), et à quel point ils ont essayé de résister. Emeric représente peu à peu à la fois un danger pour Ivory (c’est son professeur et il a tout pouvoir pour l’envoyer ou non à Leopold) mais aussi une chance et un espoir. Au fur et à mesure qu’il découvre l’enfer d’Ivory, il va tout faire pour la protéger et la choyer.
Dans le même temps, on découvre également les secrets qui hantent Emeric, ce sombre passé qui l’a mené à démissionner et à devoir accepter ce poste au rabais.

"Bon sang, cette fille... Elle est mon chant, mon lieu en cette vue, ma place dans le grand tout."

"Je me sens chez moi avec cet homme brusque. Son enfer est mon paradis.
Je suis sa note ivoire, il est ma note sombre."

J’ai tout adoré dans ce roman, les personnages, l’atmosphère « Dark » très présente mais qui ne pollue pas la relation entre les deux héros, les phrases chocs et percutantes, magnifiques, surtout quand les métaphores musicales sont présentes, le contexte musical, la Nouvelle Orléans… Bref je me suis régalée, même si certaines choses sont vraiment peu conventionnelles à commencer par la relation très – trop ?- familière qu’Emeric entretient avec ses parents, et que la fin est vraiment trop abrupte et ouverte à mon goût.

Un dernier mot sur la couverture qui est absolument sublime et qui représente complètement le roman !

Un récit captivant, addictif et follement original ! A découvrir absolument !

Retrouvez l'interview de l'auteure ICI


_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
GODWIN Pam - Notes noires
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Cerises noires, Henri Debluë
» Notes de Boulet
» Un espion elfe noires a la crinierre rousse
» [SOFT] EVERNOTE : Prenez des notes et stocker sur le net pour switcher facilement entre HTC et ordi [Gratuit]
» [Solares, Martin] Les minutes noires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Erotique :: Editions Blanche & Hugo Roman-
Sauter vers: