AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 HOOVER Colleen - Jamais Plus (It Ends with us)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11687
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: HOOVER Colleen - Jamais Plus (It Ends with us)   Mar 16 Aoû - 16:47





It Ends With Us
Colleen Hoover

Sortie VO le 2 août 2016
Sortie VF le 11 mai 2017

Quatrième de couverture :

Lily Blossom Bloom n’a pas eu une enfance très facile, entre un père violent et une mère qu’elle trouve soumise, mais elle a su s’en sortir dans la vie et est à l’aube de réaliser le rêve de sa vie : ouvrir, à Boston, une boutique de fleurs. Elle vient de rencontrer un neuro-chirurgien, Lyle, charmant, ambitieux, visiblement aussi attiré par elle qu’elle l’est par lui. Le chemin de Lily semble tout tracé. Elle hésite pourtant encore un peu : il n’est pas facile pour elle de se lancer dans une histoire sentimentale, avec des parents comme les siens et Atlas, ce jeune homme qu’elle avait rencontré adolescente, lui a laissé des souvenirs à la fois merveilleux et douloureux.

Lien Amazon




Dernière édition par Karen le Mar 18 Juil - 11:46, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11687
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: HOOVER Colleen - Jamais Plus (It Ends with us)   Mar 16 Aoû - 17:02

Mon avis : IMMENSE COUP DE COEUR ! coeur coeurheart coeur

“It stops here. With me and you. It ends with us.” Jamais roman n’a aussi bien porté son titre…

Colleen Hoover signe ici sans conteste son roman le plus brillant. Du point de vue de l’histoire, de la romance, des émotions, je continue à préférer Maybe Someday, mais du point de vue du génie, de la manière dont on peut traiter un sujet brûlant, avec autant de réalisme, de profondeur que d’intelligence, It ends with us ne trouve pas son égal. Il s'agit d'un roman incroyablement poignant et dur, mai porteur de tellement d'espoir, de courage et de force. Honnêtement, je comprends désormais à quel point certains romans peuvent changer une vie. Je ne suis pas concernée par le sujet mais j’espère vraiment que toutes les personnes qui le sont puissent le lire…

Il nous est impossible de révéler le thème du roman et le fond de l’histoire car il s’agit du twist et de ce qui fait toute la force du livre. Le savoir avant de le lire serait un immense gâchis !

Pour autant, voici ce que vous pouvez en connaître :
Au lendemain des funérailles de son père, Lily rentre chez elle à Boston et squatte le toit non loin de chez elle. Là, elle fait la connaissance de Ryle, un neurochirurgien, auprès de qui elle se révèle comme jamais. L’étrangeté du moment, la nuit propice, son humeur morose, tout concours à ce qu’ils se dévoilent des « vérités nues », alors même qu’ils ne se connaissent pas. Un procédé qui deviendra leur mode opératoire. Entre eux, nul mensonge, que la vérité nue même si elle dérange.
C’est poussée par cet échange avec cet inconnu que Lily quitte son boulot pour accomplir son rêve : ouvrir une boutique de fleurs. Et là, à la suite d’un concours de circonstances, elle engage pour l’aider, Allysa, la sœur de Ryle. Elle en vient donc à revoir le jeune homme qui se montre, comme à son habitude, d’une honnêteté brutale : seule sa carrière lui importe et il refuse toute relation sérieuse. Seuls les coups d’un soir l’intéressent. Sauf qu’il ne parvient pas à se sortir Lily de la tête et, alors même qu’il lui a dit qu’il vaudrait mieux que leurs chemins ne se croisent plus jamais, il ne peut s’empêcher de chercher à la revoir sans cesse. Une situation qui trouble Lily qui se rend compte très vite qu’elle est tombée amoureuse de lui…

Dans le même temps, à travers la lecture de ses journaux intimes, on découvre l’adolescence de Lily. Fan inconditionnelle de Ellen Degeneres, elle a pris l’habitude très jeune de lui écrire dans des cahiers ses pensées et le compte rendu de ses journées. On découvre ainsi que Lily souffre auprès d’un père violent qui s’en prend souvent à sa mère bien qu’elle-même n’en ai jamais fait les frais. Et surtout, qu’à 15 ans, elle se rend compte que la maison inhabitée près de chez elle est squatté par Atlas, un jeune de 18 ans qui va dans le même lycée qu’elle. Il porte toujours les mêmes habits et sent mauvais ce qui lui vaut de nombreuses insultes, à peine déguisées, de la part de leurs camarades. Le prenant en pitié, Lily en vient peu à peu à lui donner de la nourriture, des vêtements de son père, à lui permettre de venir se doucher chez elle en l’absence de ses parents. Naît entre eux une amitié profonde avant que des sentiments inédits se développent, des sentiments et des désirs interdits.
Au fur et à mesure que l’on découvre cette histoire, on ne peut s’empêcher de se demander ce qu’il est advenu d’Atlas, d’autant que clairement, dans le présent, Lily est passée à autre chose et ne pense quasiment plus à lui. Tout son être est tourné vers Ryle et leur relation.
Il n’empêche que la présence de deux personnages masculins a de quoi effrayer. Alors rassurez-vous il n’y pas du tout de triangle amoureux dans le roman, à aucun moment !

On commence à lire le roman comme on a pu lire tous ceux de Colleen Hoover : en se régalant de la plume de l’auteure, des phrases incroyablement belles que l’on découvre, de ses principes qui nous enchantent, comme celui des « vérités nues » (Que c'est rafraîchissant des personnages qui se disent tout sans filtre !), des références à Ellen Degeneres et au Monde de Nemo, des personnages géniaux qu’elle a su créer, aussi bien principaux que secondaires (Allysa et Marshall  coeur ), ma préférence allant dès le départ à Atlas, bien que Ryle ne soit pas vraiment en reste.

“Fifteen seconds. That’s all it takes to completely change everything about a person. Fifteen.”

Puis, vers le milieu du roman, arrive le twist qu’on n’a pas du tout venir. Pas de faux drama qui fait lever les yeux au ciel tellement c’est too much. Non, un vrai, incroyablement réaliste, narré d’une main de maître. Colleen Hoover en vient même à ébranler nos certitudes, à nous questionner sur ce que nous aurions vraiment fait dans la même situation avec la même connaissance des personnages. Car rien n’est tout blanc ni noir, ce qui rend les décisions encore plus difficiles à prendre. Du coup, nous sommes juste soufflés par la manière dont le roman évolue, par le message tellement énorme qui s’en dégage, pour finir complètement sonnés quand on lit la note de l’auteure qui clôt l’histoire.

“There is no such thing as bad people. We’re all just people who sometimes do bad things.”

“Naked truths aren’t always pretty.”

“All humans make mistakes. What determines a person's character aren't the mistakes we make. It's how we take those mistakes and turn them into lessons rather than excuses.”

“No one is exclusively bad, nor is anyone exclusively good. Some are just forced to work harder at suppressing the bad.”

“In the future . . . if by some miracle you ever find yourself in the position to fall in love again . . . fall in love with me.” He presses his lips against my forehead. “You’re still my favorite person, Lily. Always will be.”

J’ai tellement envie d’en dire plus mais cela est impossible. Il faut absolument que vous lisiez ce livre !!!



_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
HOOVER Colleen - Jamais Plus (It Ends with us)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hoover, Colleen - t1 : Indécent
» INDECENT (Tome 1 à 3) de Colleen Hoover - SAGA
» MAYBE (Tome 1 à 1.5) de Colleen Hoover - SAGA
» Les films qui n'auraient jamais dû avoir de suite
» [Maricourt, Thierry] Ceux qui ne mentent jamais

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Adult - Nouvelles Romances :: Hugo New Romance-
Sauter vers: