AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GEMMELL Stella - La Cité - Tome 1 : La Cité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat



Messages : 456
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 33

MessageSujet: GEMMELL Stella - La Cité - Tome 1 : La Cité   Mar 26 Juil - 22:02



La Cité
Stella Gemmell

Quatrième de couverture:

Construite sur des milliers d’années, faite d’une multitude de niveaux, la Cité est aussi vaste qu’ancienne et en son coeur réside le sanguinaire Empereur. Une poignée de rebelles espérant mettre fin à ce règne de terreur placent leurs espoirs en un homme, dont le nom sonne comme une légende : Shuskara. Celui qui fut autrefois le général favori de l’Empereur. Un homme respecté, capable de provoquer un soulèvement et d’unir la Cité. Mais aussi un criminel trahi, emprisonné et torturé avant de disparaître…

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat



Messages : 456
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 33

MessageSujet: Re: GEMMELL Stella - La Cité - Tome 1 : La Cité   Ven 29 Juil - 13:39

Mon avis

Elija et Emly, deux frère et sœur orphelins, vivent dans les souterrains de la Cité, une ville ancienne dirigée d'une main de maître par un Empereur sanguinaire, surnommé « l'Immortel ». Mais cela importe peu aux deux enfants qui ne cherchent qu'à survivre en participant à des fouilles : de l'or, d'autres métaux précieux ou tout ce qui peut se revendre...
En tant que « simples orphelins », Elija et Emly n'auraient jamais dus se retrouver pris dans le marasme des conflits politiques qui gangrènent la Cité. C'était sans compter leur rencontre avec le sombre Bartellus, qui cache de nombreux secrets et ne semble pas être celui qu'il dit, ou avec Indaro, une jeune amazone, ou encore avec la non moins mystérieuse Archange.
Et outre les menaces venues de l'extérieur, il semblerait qu'une révolte gronde au sein même de la Cité... Qui sait si elle parviendra à rester debout ?

Pour tout vous dire, quand j'ai pris ce livre dans les mains (outre la splendide couverture comme toujours avec les livres de chez Bragelonne/Milady), je pensais surtout aux romans du défunt époux de l'auteure, à savoir le « Grand » David Gemmell. Oui, je le considérai comme l'un de mes auteurs favoris de fantasy (Waylander, Le roi sur le seuil ou encore le génial Dark moon non encore traduit à ce jour)... Décédé en 2006, alors que La chute des rois, le dernier tome de sa série Troie n'était pas encore fini, c'est Stella, qui avait travaillé avec lui qui a repris la suite pour le finir (ce roman a été « co-signé »)

La Cité est son premier roman en « solo »... mais grâce probablement à ses années aux côtés de son époux, il ne souffre pas de nombres travers que l'on peut retrouver dans des premiers romans : qu'il s'agisse de l'écriture, du manque de recherches, des « passe-droits » utilisés pour simplifier l'histoire ou autre...

Non, c'est un roman de fantasy pure et dure très bien écrit avec un univers bien conçu et particulièrement fouillé et dense, ce qui pourra perdre parfois le lecteur qui n'est pas habitué à des textes complexes. Heureusement, le livre est divisé en sept parties (sans compter la conclusion), avec chacune un titre qui se replace dans l'histoire et marque la fin d'un « cycle », ce qui fait que si vous atteignez la fin de l'une d'entre elles, cela vous sera moins difficile d'interrompre votre lecture qu'à la fin d'un simple chapitre... (quoi de plus frustrant que de devoir interrompre sa lecture puis d'être obligé par la suite de revenir en arrière pour se souvenir des derniers événements?)

Ceci dit, le début de l'intrigue est un peu long à démarrer et m'a un peu découragée (question de moment probablement), mais, après m'être arrêtée à la fin de la première partie, j'ai repris ma lecture et heureusement ! Car quand bien même ce n'est pas le roman de fantasy du « siècle », La Cité reste néanmoins un bon livre... avec des personnages peut être parfois trop prévisibles pour les rendre attachants, mais je vous garantis un final en apothéose ainsi que de la violence, des sentiments (amitié, amour, colère, vengeance...) et plein d'autres choses encore...

En pensant justement aux personnages, et comme indiqué dans la quatrième de couverture, vous avez : l'ancien Général Shuskara, qui a été arrêté sous de mauvais prétextes et dont la famille a été massacrée (y compris sa femme enceinte) D'une certaine manière, on peut considérer qu'il sert de « fil directeur », de guide au récit... D'ailleurs, je vous promets une surprise quand vous découvrirez qui il est...
Vous avez également Elija et Emly, les deux orphelins, qui, une fois séparés à cause d'un sinistre dans les souterrains, chercheront à se retrouver. Y parviendront-ils ? Où le sort les a-t-il à jamais séparés ? En tout cas, je vous dirai deux choses : j'ai fini par apprécier Elija, une fois qu'il a arrêté ses pleurnicheries (somme toute logiques vu qu'il est encore jeune au début de l'histoire) mais Emly m'a assez régulièrement irritée...
Un autre personnage, et non des moindres, est celui d'Archange, et là... comment dire... quand bien même j'ai pu comprendre pourquoi elle agissait de cette manière, quelle espèce de sale garce ! (et encore je reste « politiquement correcte »)
Et tant d'autres encore...

Mais vous les découvrirez ainsi que tant d'autres choses par vous-même si vous décider de pénétrer dans La Cité. A vous de voir... C'est à vos risques et périls.
Revenir en haut Aller en bas
 
GEMMELL Stella - La Cité - Tome 1 : La Cité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Stella Gemmell]La Cité, tome 2 : Le trône immortel
» LA CITÉ (Tome 2) LE TRÔNE IMMORTEL de Stella Gemmell
» [Hoffman, Mary] Stravaganza - Tome 3: La cité des fleurs
» Festival de la Cité - 7 au 15 juillet, Lausanne
» MDP 460 - Cité du train Mulhouse locomotive 241 A1 est

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Milady :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: