AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SPARKS Nicholas - Si tu me voyais comme je te vois

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walkyrie

avatar

Messages : 3335
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: SPARKS Nicholas - Si tu me voyais comme je te vois   Sam 9 Juil - 16:06

Si tu me voyais comme je te vois
Nicholas SPARKS

éditions Michel Lafon

Sortie le 9 juin 2016


Quatrième de couverture : Colin Hancock joue sa dernière chance. À vingt-huit ans, son passé est une succession de drames et de mauvais choix. Au moindre faux pas, c’est le retour à la prison qui l’attend. Bien décidé à changer de vie, il se consacre à corps perdu à ses études, du moins jusqu’à ce que l’amour s’en mêle.
Enfant d’immigrés, Maria Sanchez s’est faite toute seule et est devenue une brillante et ambitieuse avocate. Cette beauté brune peut être fière de son parcours sans fautes. Pourtant, quand ressurgissent les blessures du passé, la voilà contrainte de tout quitter pour rentrer auprès des siens qui n’ont que faire de sa réussite et de la vie qu’elle s’est créée.
Mais l’amour surgit sans crier gare… Une rencontre fortuite sur une route pluvieuse va bouleverser le destin de ces deux jeunes gens tourmentés. Face au spectre de la violence et de la haine, leur amour naissant défiant tous les pronostics pourra-t-il être assez fort pour les sauver d’eux-mêmes ?
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
Walkyrie

avatar

Messages : 3335
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: Re: SPARKS Nicholas - Si tu me voyais comme je te vois   Sam 9 Juil - 16:06

« Si tu me voyais comme je te vois » est un roman riche et élégant dans lequel on retrouve certes une romance contemporaine mais pas que !

Colin Hancock est un ancien garçon violent, cherchant la bagarre et dont le sang peut vite bouillir et lui faire perdre le contrôle. Aujourd’hui, il a repris ses études, aspire à devenir enseignant et fait énormément de sports et des combats pour canaliser ses pulsions sanguines exacerbées par un passé malheureux. Maria Sanchez est d’origine mexicaine, une jeune fille solitaire dévouée à son travail d’avocate, réduite cependant à assister un ponte du barreau, ancrée dans les valeurs et les traditions familiales, élevée par des parents immigrés, une célibataire qui occupe ses temps libres entre le paddle et la photographie. Bref, rien ne prédestinait ces deux là à se rencontrer et encore moins à s’aimer. Pourtant, une nuit d’orage, au détour d’un virage, un pneu crevé, un homme le visage couvert d’hématomes qui s’arrête pour aider une jeune femme aux vêtements trempés dans le besoin, une jeune femme terrifiée face  la mine patibulaire de l’homme qui aurait préféré ne pas s’arrêter, de la peur, de la méfiance, voilà comment résumer la rencontre de Maria et Colin, une rencontre qui va profondément les changer.

Il y a donc d’abord une romance contemporaine entre un « mauvais » garçon et une fille « bien ». Si la romance porte l’ensemble du récit, elle dessert aussi d’autres thématiques qui viendront la mettre à mal bien évidemment. Une romance qui n’est pas forcément gagnée d’avance tant les embûches sont nombreuses avec des thèmes humains intéressants : la rédemption, la différence culturelle ou encore le harcèlement des femmes au travail.

Le personnage de Colin porte un passé violent, un passé empli de gardes à vue, et pourtant c’est l’heure de la dernière chance, Colin sait qu’il n’a plus le droit à l’erreur, suite à un arrangement avec la justice, à la moindre incartade c’est la prison, si au contraire il se tient à carreau, c’est un casier vierge qui l’attend et de nombreuses possibilités pour son avenir. Difficile pour lui cependant de rester coi devant certaines situations, Colin est sanguin mais surtout protecteur avec ceux qu’il aime. C’est un personnage au grand cœur et très honnête (parfois trop pour ses amis) qui tient aussi le coup grâce à la présence de ses amis Ethan et Lily.

Maria, dont la famille (omni)présente, un brin envahissante et restant profondément ancrée dans des valeurs rétrogrades, reste très proche des siens. Elle subit par ailleurs des harcèlements. C’est un personnage assez doux, intelligent et qui ne ménage pas son temps au travail, un personnage appréciable mais moins convaincant que celui de Colin.

A cela s’ajoute, des personnages secondaires bien dépeints, des personnages indispensables aux deux héros mais également à l’histoire. Ethan et Lily sont un couple adorable, Ethan est loyal envers Colin même si les piques ne manquent pas, Lily est très directive mais aussi très maternelle envers Colin, Serena, la petite soeur de Maria est une jeune femme pétillante pleine de dynamisme, entourée d’amis et vivant dans l’ère des réseaux sociaux, Félix et Carmen, les parents de Maria sont des immigrés mexicains qui ont su construire leur vie aux Etats Unis et aspirent à certaines valeurs un peu conservatrices pour leurs filles, et enfin l’inspecteur Margolis est un homme buté et droit qui ne lâche pas Colin, tellement persuadé que ce dernier fléchira de nouveau.

Et puis, il y cet aspect thriller des plus haletants sans jamais trop sombrer dans la violence ou l’excès du genre, cela reste inclut dans une romance donc nous avons une enquête relativement légère mais suffisante pour pimenter le récit. Maria subit des menaces, reçoit des mots ambigus, un homme semble la suivre et la surveiller, et ce sont des bribes de son passé qui refont surfaces ; une sale histoire de harcèlement et de meurtre qui lui reviennent en pleine figure et viendront la menacer elle et les siens.
C’est le premier roman de l’auteur que je lis et j’ai bien aimé cette succession de chapitres à travers les deux points de vue de nos deux héros, on ressent pleinement leurs émotions, leurs questionnements et cela instaure une dynamique  de lecture appréciable sans jamais sombrer dans des longueurs inutiles. Et puis, cette façon de rendre la romance contemporaine un peu plus profonde par des aspects moins « romancés » tel que le passé difficile et déconcertant de Colin ou l’aspect plus dramatique des menaces envers Maria, ont rendu le tout plus mouvementé et plus haletant. Nicholas Sparks se lit vraiment bien, il a un style plutôt rythmé, alliant de longs dialogues et des passages plus narratifs, il explique et décrit relativement bien les choses sans longueurs et va à l’essentiel.

En bref, une romance qui dessert de nombreux thèmes et de nombreuses réflexions forts et intelligents, des personnages un brin stéréotypés mais attachants et amusants, et une intrigue finement menée. Une lecture divertissante assurée !

Je remercie les éditions Michel Lafon et plus particulièrement Camille pour m’avoir permis de découvrir la plume tant renommée de Nicholas SPARKS.
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
SPARKS Nicholas - Si tu me voyais comme je te vois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Sparks, Nicholas] Un choix
» [Sparks, Nicholas] Le Porte-Bonheur
» [Sparks, Nicholas] Les rescapés du coeur
» [Sparks, Nicholas] A tout jamais
» C'est comme un cadeau à l'automne de ma vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Romans & Best Sellers-
Sauter vers: