AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARNOULD Frédérique : Pour une meilleure vie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3948
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: ARNOULD Frédérique : Pour une meilleure vie    Mer 15 Juin - 10:01


Pour une meilleure vie
Frédérique Arnould

Quatrième de couverture:

Dans un monde régi par une classe de nantis, les pauvres tentent de survivre à une politique d’oppression.
Après la mort de son père, Émie, une fille de la classe inférieure, va tout perdre en se retrouvant propulsée dans ce monde de privilégiés qu’elle déteste plus que tout.
Grâce à une rencontre, elle va surmonter sa haine. Elle va apprendre à évoluer dans ce monde hostile, tout en déjouant les manipulations dont elle est constamment la cible, et découvrir son don.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3948
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: ARNOULD Frédérique : Pour une meilleure vie    Mer 15 Juin - 10:03

Avis de Gr3nouille

Un mélange de fantastique et de dystopie pour une saga très prometteuse ! Ce premier tome est un peu long à se mettre en place mais une fois certains éléments clés donnés, il devient complètement addictif !

Émie vit dans un monde où il y a deux catégories de gens bien distinctes : les nantis et les pauvres.
Les nantis dirigent tout et profitent pleinement d'un maximum de confort, alors que les pauvres vivent loin de la ville, dans des conditions effrayantes...
Émie fait partie des pauvres mais n'aimerait en aucun cas changer sa vie. Elle déteste toutes ces injustices envers les pauvres mais préfère revendiquer sa liberté plutôt que de se soumettre aux riches, qui ont un comportement si abject... Lorsqu'elle se voit obligée de vivre parmi eux, elle a du mal à contenir sa haine, jusqu'à ce qu'elle rencontre Henri, qui l'aide à survivre.
À côté de ça, elle doit également se familiariser avec un don qu'elle vient juste de se découvrir...

Quand je disais que l'histoire était longue à se mettre en place, ce n'était pas tout à fait exact. Elle l'est quand on compare le premier quart avec le denier... En effet, le début n'est pas si long mais pose bien les bases, on se familiarise facilement avec ce nouveau monde, avec le mode de vie de chacun, les règles, les points forts, les points faibles... C'est bien développé. Mais j'ai trouvé que le dernier quart était tout le contraire : nettement moins développé avec plein d'informations qui nous tombent dessus. Ça reste toujours aussi prenant et convainquant, et on a terriblement envie de connaître la suite lorsque l'on ferme la dernière page mais tout va très vite à la fin, on n'a pas tellement le temps de tout assimiler qu'il y a plein de rebondissements à se mettre sous la dent. Ça ne m'a pas empêché de l'apprécier mais j'ai trouvé cela dommage.
Un autre point important qui m'a embêté, c'est le manque d'informations concernant les dons et la magie. On sait qu'une prophétie a lieu, qu'il y a certains magiciens mais tout ça reste flou. Même si Émie se sert quelques fois de ses pouvoirs, il m'a semblé que ça restait toujours en surface. J'espère que l'on en saura plus par la suite car c'est ce qui m'avait attirée en premier quand j'ai lu le résumé...
Le triangle amoureux m'a pas mal déplu également... Je n'ai rien contre mais je n'ai pas tellement aimé le comportement d'Émie face à certains choix qu'elle devait faire ou certaines responsabilités qu'elle devait endosser. Ce n'est qu'un détail, ça ne change pas grand chose à l'intrigue, du moins pour le moment, et les passages concernant le triangle amoureux ne sont pas très nombreux donc ça ne dérange vraiment pas longtemps.

Mis à part ces petits détails qui m'ont sauté aux yeux, j'ai complètement adhéré à l'histoire ! L'idée de départ est excellente, très proche de notre réalité mais dans un univers plus dégradé, plus apocalyptique. On peut parfaitement s'imaginer dans quel monde on vient d'entrer, toute la douleur, la tension que ressentent les pauvres sont palpables, tout comme l'exaltation des nantis d'avoir tant de pouvoirs sur les pauvres.
Derrière la romance (assez transparente malgré tout, ça reste du fantastique/de la dystopie avant tout) et cet univers en plein déclin, il y a une véritable intrigue qui se met en place avec un but bien précis et tout ça est vraiment développé et exploité. Toutes les remarques que j'ai pu relever dans le précédent paragraphe ne sont sûrement d'ailleurs que des "défauts" de premier tome, à savoir une base. Du moins, c'est ce que j'espère, car vu la fin avec laquelle l'auteure nous torture, ça ne promet que du bon par la suite au niveau de l'intrigue ! On devrait plonger en plein dedans et découvrir de nouveaux éléments. Il n'en manque pas dans ce premier tome d'ailleurs, on a toujours quelque chose à se mettre sous la dent : une nouvelle information, un nouveau rebondissement inattendu, de nouveaux personnages importants...

Émie est un personnage que j'ai adoré très rapidement grâce à son côté rebelle. Elle sait quand elle doit se taire et s'effacer mais elle n'en est pas toujours capable, ne supportant pas l'injustice dont les pauvres sont l'objet. Tout la révolte et elle est clairement prête à tout pour changer les choses, même si elle doit faire des choix difficiles...
Henri et Stélios, les deux élus du triangle amoureux, ne m'ont pas marquée plus que ça. On a le point de vue d'Émie pour cette histoire, c'est elle la narratrice et on peut se faire une image des personnages seulement à travers ses yeux... et je n'ai pas vu grand chose sur eux de son point de vue. Leur relation respective avec Émie se sont toutes les deux faites rapidement ; assez spontanément mais trop vite malgré tout. Je n'ai simplement pas spécialement d'avis sur eux.
Il y a d'autres personnages secondaires que j'aimerais toutefois mieux connaître. Ceux que l'on rencontre sur la fin et dont je ne peux rien dire pour ne pas risquer de spoiler...

Malgré quelques bémols, ce premier tome est très prenant du début à la fin. Les pages se tournent toutes seules et les chapitres sont courts, ce qui permet de garder un bon rythme de lecture et une bonne mémoire par rapport à tout ce qu'Émie découvre au fil du temps... L'histoire est bien creusée même si certaines choses manquent encore. Après réflexion, je mets ça sur le compte du premier tome mais j'espère qu'on en saura bien plus sur cet univers par la suite, notamment au sujet des dons...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
ARNOULD Frédérique : Pour une meilleure vie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Batterie générique pour Z30 ou Z50
» Help, genre la photo numérique pour les nuls
» besoin d'aide urgente pour un scrap pour ma meilleure amie!
» Dos numérique pour argentique
» Arnould, Frédérique - Pour une vie meilleure, tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: