AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 WOOD Simon, L'évadée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luxx



Messages : 127
Date d'inscription : 10/12/2013

MessageSujet: WOOD Simon, L'évadée   Ven 22 Avr - 8:35



L'Evadée
Simon Wood

Amazon Crossing
Sortie le 12 mars 2016

Quatrième de couverture:
Nouvellement diplômées, les étudiantes Zoé et Holli prennent la route pour Las Vegas juste pour décompresser. Pourtant, les choses tournent horriblement mal sur le chemin du retour, et la dernière fois que Zoé voit son amie Holli, celle-ci est aux mains d’un tueur sadique. Zoé parvient à s’évader, mais pour elle, plus rien ne sera jamais comme avant.

Un an plus tard, Zoé est toujours tourmentée par les remords, et se jette à corps perdu dans une enquête de police sur un crime qui ressemble étrangement à son propre enlèvement. Avec l’aide d’un enquêteur zélé, elle retrace ses pas dans l’espoir de retrouver la mémoire, de découvrir ce qui s’est passé dans le désert durant cette nuit fatidique et aussi d’obtenir que justice soit faite pour Holli. Son ravisseur, surnommé « le Numéroteur » par des médias fascinés, est à l’affût de Zoé. Pour lui, elle n’est pas une survivante, mais simplement celle qui s’est échappée.

L’évadée nous offre une héroïne inoubliable, un psychopathe effroyable et profondément perturbé, ainsi qu’un récit mené tambour battant. L’auteur à suspense, Simon Wood, est ici au sommet de son art.

Lien Amazon
Revenir en haut Aller en bas
Luxx



Messages : 127
Date d'inscription : 10/12/2013

MessageSujet: Re: WOOD Simon, L'évadée   Ven 22 Avr - 8:37

Mon avis:

Avec ce roman, je découvre les éditions Amazon Crossing, que je ne connaissais pas. Un premier contact avec des hauts et des bas.

Le thriller en lui-même est réussi, même s’il n’est pas original du tout. En termes d’intrigue, ça pourrait être un épisode d’Esprits Criminels, ce qui n’est pas une vraie critique : c’est efficace, soutenu et divertissant. Simplement, ça ne révolutionne pas le genre et cela ne marquera pas les esprits. Zoé, une étudiante comme il y en a beaucoup, a été obligée d’abandonner son amie Holli aux mains d’un tueur en série sadique pour sauver sa vie. Un an après, aucun corps n’a été retrouvé, et les autorités ne croient pas totalement à la version d’une Zoé retrouvée droguée à l’époque et dévastée par les remords. Sauf qu’un meurtre ressemblant significativement aux bribes de souvenirs de Zoé est commis près de chez elle, relançant à la fois l’enquête et l’intérêt du « Numéroteur » pour la seule victime qui lui a échappé.

D’un côté, le personnage du tueur n’est pas assez brillant à mon goût ; on le connait dès le début, et il est tout de suite très transparent sur ses motivations et son passé torturé, alors que pour moi l’attrait du thriller réside en partie dans la découverte progressive du monstre, qui ne se révèle pleinement que dans une confrontation finale. Et même en faisant ce choix d’une intimité immédiate avec le serial killer, j’aurais du coup préféré que l’auteur s’attarde davantage sur lui, à l’aide de flash-back par exemple.

Mais de l’autre côté, on découvre une héroïne parfaite selon moi. C’est bien simple, et c’est assez rare pour le souligner dans un genre très masculin où les clichés ont la vie dure, elle aurait aussi bien pu être un homme : elle ne tombe amoureuse ni de son psy ni d’un des inspecteurs chargés de son enquête, et c’est elle qui combat son agresseur. Elle n’est pas une simple victime qui sert de faire-valoir à un personnage de flic, mais est bien au centre du roman, sans niaiserie, mais sans négation de sa féminité. On assiste en fait à une confrontation entre un être humain et un monstre. C’est ce qui m’a le plus plu dans ce roman, en fait.

En revanche, l’édition est vraiment d’une qualité discutable : des coquilles typographiques gênantes dans la mise en page des dialogues, avec des tirets et des guillemets mal positionnés qui créent la confusion dans la distribution de la parole des personnages, et surtout une traduction parfois littérale (qu’est-ce donc qu’un « coup en sous-main » ? Une agression avec un accessoire de bureau ?).

Bref, un honnête petit thriller sans prétention, qui gagnerait sans doute à être lu en VO.

Revenir en haut Aller en bas
 
WOOD Simon, L'évadée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Green, Simon R.] Darkwood - Tome 1: La Nuit de la Lune Bleue
» Simon Woods, le plus beau des Bingleys !
» Solution complète Castlevania II Simon's Quest
» Taymans, Carin et Simon : Ella Mahé
» Hero corp par simon Astier

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Noirs / Fantastique :: Thriller / Policier :: Autres Auteurs / Autres éditeurs-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: