AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 MILAN Victor - Guerre & Dinosaures

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
coraline

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 37

MessageSujet: MILAN Victor - Guerre & Dinosaures   Dim 27 Mar - 15:18



Guerre & Dinosaures
Victor MILAN

Sortie le 14 avril 2016

Disponible au format poche chez Pocket

Quatrième de couverture :

Ce monde fut créé par huit Démiurges.Pour eux, Paradis n’est qu’un plateau dejeu, où chacun mène sa partie de passion et de pouvoir. Dans cet univers brutal, divisé et déchiré en dynasties rivales, ravagé parles guerres intestines et le machiavélisme politique, les dinosaures dominent le champ de bataille. Sauvages, monstrueux, bêtes de guerre ou oiseaux carnassiers, ils ne partagent leur pouvoir qu’avec les terrifiants dragons. Mais dans cet univers hostile où les hommes survivent tant bien que mal, lord Caryl Bogomirsky, seigneur de guerre et maître dinosaure, va défier le destin et les dieux.Un monstre aux dents effilées. Un chevalier sur le dos. Chargez !

Acheter sur Amazon
ou Poche: Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Un Ange Noir

Un Ange Noir

Messages : 272
Date d'inscription : 09/12/2013
Age : 36

MessageSujet: Re: MILAN Victor - Guerre & Dinosaures   Mar 12 Avr - 14:18

Mon avis sur Guerre & Dinosaures :

Sans même lire le résumé, le titre avait déjà piqué ma curiosité au point de vouloir découvrir quelle histoire se cache derrière Guerre & Dinosaures. Il va sans dire que voir ce qu’en dit George R. R. Martin sur la couverture augmente encore cette envie. « Un croisement entre Jurassic Park et Le Trône de Fer » est des plus évocateurs, surtout avec une illustration sobre, mais efficace qui montre un chevalier chevauchant sa monture qui n’est autre qu’un dinosaure.

Paradis, simple plateau de jeu pour les créateurs, mais pour les hommes, c’est le théâtre de leur violente lutte, pour le pouvoir, pour la gloire, pour la passion entre croyances religieuses et machiavélisme politique. Les dinosaures se révèlent des armes redoutables sur les champs de bataille. Karyl Bogomirskiy, un énigmatique seigneur est vaincu par traîtrise et abandonné pour mort lors d’un terrible affrontement. Il se réveille en partie amnésique et pourchassé. Il entreprend un voyage qui va le mener vers un nouveau défi.

Après un prologue qui attise notre curiosité avec une apparition étrange, mais qui nous révèle bien peu de choses, à part un premier aperçu des dinosaures et des hommes, un jeune garçon dans ce cas qui garde son troupeau. Nous entamons la première partie dans le vif du sujet. En effet, nous nous trouvons sur un champ de bataille et nous vivons l’affrontement de différents points de vue. Certains passages m’ont tout de suite fait penser à un combat épique de Tolkien dans Le Retour du Roi. Je vous laisse vous faire votre propre avis et me dire si vous avez pensé au même que moi. Nous vivons la traîtrise dont faire l’objet Karyl Bogomirskiy, mais également nous découvrons d’autres personnages qui auront leur importance au cours du roman, Rob Korrigan, le maître dinosaure et Jaume Llobregat, champion de l’empereur et capitaine-général de l’ordre des Compagnons de Notre-Dame du Miroir.

Après cette bataille, nous suivons la « renaissance » de Karyl et le début de sa fuite. Puis nous découvrons d’autres personnages, notamment l’empereur Felipe et sa fille aînée Melodia, une jeune femme fougueuse, intelligente et qui n’a pas sa langue dans sa poche.
Nous découvrons également un ancien ennemi de l’Empire devenir un bras armé de Felipe, Falk Von Hornberg, avec un physique imposant sans pour autant être simple d’esprit. Son arrivée et la place qu’il obtient révoltent beaucoup de monde, mais cela ne changera rien.

Et un roman avec un tel titre ne peut se poursuivre sans guerre. En effet, la bataille que nous avons vécue en début de livre n’était que des prémices, nous allons en vivre d’autres, avec toutes les horreurs que cela implique. Elles nous donneront l’occasion de voir plus encore les dinosaures en action, et nous réaliserons qu’effectivement, l’art de la guerre avec de telles montures et armes s’avère plus impressionnant encore que les batailles que l’on a déjà pu lire ou voir auparavant. C’est bien là un grand plus de ce récit et une belle innovation de Victor Millan qui apporte un petit vent de nouveauté dans la Fantasy.

Les personnages sont d’une grande importance également dans la qualité de l’histoire. Ils nous offrent une belle palette de personnalités, allant de la brute avec Falk, qui s’avère aussi détestable que les plus haïssables des personnages du Trône de Fer à la belle avec Melodia, que l’on pourrait définir comme un mélange de Cersei et Daenerys, tout un programme n’est-ce pas ! Nous avons les héros dont on chante les louanges dans les tavernes avec Karyl, un Ned Stark ayant survécu et Jaume, un Jaime Lannister sans le côté régicide, mais avec tout son honneur et des principes bien fondés.
Et au milieu de ceux-ci, Rob Korrigan, qui n’est pas des moindres, car même s’il n’a rien d’héroïque comme les deux cités précédemment, il se révèle le barde agile au combat, celui qu’on aimerait incarner dans un jeu vidéo et qui sait se hisser plus haut que la place qu’on lui destinait. Plus les pages défilaient et plus mon avis sur lui se renforçait, tel Tyrion qui au fil des saisons de Game Of Thrones devient le personnage que l’on ne peut qu’aimer, malgré ses mauvais côtés.
L’empereur, quant à lui, s’avèrerait un subtil mélange d’un Lannister, d’un Stark, d’un Baratheon avec une Main derrière lui qui regroupe plus ou moins tout le conseil du roi des Sept Couronnes.

Les intrigues sont multiples au cours de ce roman, les machinations se font et se défont. Certaines personnes voient leurs objectifs s’éloigner ou se rapprocher alors que d’autres subissent des trahisons ou des coups du sort, mais la joie, l’espoir et le bonheur s’invitent bien peu en ces pages où règnent, bien au contraire, le doute, la peur, le désespoir, la haine et même l’horreur.

Ce n’est pas le final qui apportera une touche de conte de fées avec un « Ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants », mais nous nous retrouvons prisonnier d’événements à venir, d’affrontements qui seront, on l’espère, spectaculaires et violents, mettant encore plus en avant ces dinosaures que l’on n’a pas encore assez vus à mon goût, tant ils sont bien intégrés à ce monde que nous dépeint l’auteur. Les vies des personnages principaux semblent pour beaucoup sur la sellette, tant l’espoir semble mince pour leur avenir. On ne peut qu’attendre le deuxième acte de cette pièce de théâtre à laquelle on assiste, tout comme les serviteurs des créateurs que l’épilogue nous permet de découvrir un peu plus.

George R. R. Martin nous disait juste en annonçant un croisement entre Jurassic Park et le Trône de Fer pour Guerre & Dinosaures, même si les dinosaures ne sont pas une attraction dans un parc, mais font partie intégrante du spectacle que nous offre Victor Millan avec sa troupe de personnages sur Paradis.

Je ne peux que vous conseiller fortement de vous précipiter chez vos libraires et d’acquérir ce roman, même s’il vous faut sortir les griffes et les épées pour pouvoir affronter la foule qui se pressera sur votre chemin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 549
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: MILAN Victor - Guerre & Dinosaures   Dim 21 Jan - 20:10

Mon avis:

Empire de la Nuevaropa, Alemania, comté d'Augenfelsen. L'empire est en guerre contre le parti des Princes et les troupes de chacun s'affrontent violemment. Quand, alors qu'elle semble prête à remporter la victoire pour le compte de l'Empire, la puissante légion du Fleuve Blanc du voïvode Karyl Bogomirskiy est brusquement trahie par des troupes « amies » et réduite à néant... Enfin pas tout à fait, car par un mystérieux enchaînement d'événements, le voïvode échappe à la mort.
Pourchassé, il tente de se fondre dans la masse et de survivre lorsqu'il est recruté par Aphrodite, une femme se prétendant sorcière qui dit avoir besoin d'un capitaine de guerre pour aider à défendre un peuple ayant une réputation pacifiste mais harcelé par des voisins belliqueux. Et ce qui ne devait être qu'une « simple » mission va devenir le point de départ d'un voyage qui va faire trembler aussi bien le monde des mortels que celui des dieux.

Cela faisait un moment que je n'avais pas dévoré aussi vite un bouquin de fantasy... Et là, deux d'un coup ;) (voir la chronique de Godblind: http://www.auboudoirecarlate.com/t13644-stephens-anna-godblind-tome-1#97477) A quand le strike ?

Bref... l'auteur nous présente, avec Guerre et dinosaures, les débuts d'une épopée qui s'étend au minimum sur trois romans (le troisième étant sorti en VO le 15 août 2017) ce qui laisse à penser qu'une bonne partie des interrogations que pose le premier tome trouveront leur réponse dans les volumes suivants. Car il faut bien reconnaître que certains éléments « restés dans l'obscurité » titillent ma curiosité et m'amènent à m'interroger sur comment les choses vont se finir et par le biais de quel déroulé.

Bien qu'assez lent dans le déroulé de l'intrigue (ce qui génère certaines frustrations et pourra amener le lecteur à faire une « avance rapide »), l'ensemble de bonne facture en fait un roman dense qui donnera de longues heures de lecture à toute personne qui arrive à passer environ la première moitié du livre. En effet, après un début « sur les chapeaux de roue », le récit traîne à se développer jusqu'au moment où tout s'enchaîne. Ceci dit, compte tenu justement de la densité de l'univers et de la complexité de l'intrigue générale, il est logique que les choses soient longues à se mettre en place (même si logique ne veut pas dire agréable à lire, certains passages étant assez... ignobles).

Passons au contenu... l'auteur a eu l'idée originale de mêler les bases même de tout roman de fantasy et un univers qui fera peut être penser à la saga du Trône de fer (des meurtres, de la trahison, des viols, du sang...) avec le milieu peu développé des dinosaures ! Ces derniers sont effectivement intégrés aux troupes militaires en plus des chevaux « classiques ». Ce sont des montures qui peuvent s'avérer difficiles à dompter (notamment lorsqu'il s'agit d'espèces carnivores) mais redoutablement efficaces quand bien menées. Et même si peu nombreux sont les dinosaures que l'auteur dote d'une vraie personnalité, ils rajoutent un aspect original au récit (nombreux sont les livres avec des dragons, mais peu nombreux sont ceux avec des dinosaures)

Quant aux personnages, à part finalement celui de Karyl, qui bien que assez caractériel, est doté d'un humour noir, d'une volonté de fer, d'une force et d'une présence non négligeable qui en fait un adversaire de taille pour qui l'affronte, et celui de Rob Korrigan, un maître dinosaure qui reste fidèle à ses idées même s'il doit aller à l'encontre de ses supérieurs, je dois reconnaître que je ne les ai pas appréciés plus que ça. Ainsi, par exemple, le personnage de Melodia Estralla Delgao Llobregat (oui, cela fait penser à la Catalogne ;) ), princesse impériale, est têtu, pourri gâté, assez ingrat (il faut attendre la fin du roman pour qu'elle prenne conscience de l'importance des amis et des serviteurs, de la notion même de fidélité...) ; l'empereur, lui, paraît assez « faible » et facilement manipulé (comment sinon expliquer son attitude avec le Duc Falk?)... Et d'autres personnages sont si peu développés que j'ai trouvé difficile de les « évaluer », comme la mystérieuse entité qui sauve Karyl (qui est-elle et quel est son but exactement ?)
 
Un récit dense et prenant qui n'est pas à la portée de tout le monde (nouveaux lecteurs de fantasy, passez votre chemin, ce n'est pas un roman conseillé pour commencer dans cet univers) et qui se dévoilera au long des tomes suivants. En espérant une fin en « apothéose ».

Petit point agréable : chaque chapitre s'ouvre avec une petite illustration de dinosaure donnant un semblant de vie et de corporalité aux dinosaures dont il est question dans le récit.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: MILAN Victor - Guerre & Dinosaures   

Revenir en haut Aller en bas
 
MILAN Victor - Guerre & Dinosaures
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Victor Milan] Guerre et dinosaures
» Victor HUGO (1802-1885) LA GUERRE CIVILE
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Les Contemplations, de Victor Hugo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Pocket - Fleuve Noir :: Autres autres / Autres séries-
Sauter vers: