AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ARYAN Stephen - L'AGE DES TÉNÈBRES - Tome 1 : Mage de guerre

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: ARYAN Stephen - L'AGE DES TÉNÈBRES - Tome 1 : Mage de guerre    Sam 26 Mar - 15:45



Mage de guerre
Stephen Aryan

Sortie le 16 mars 2016

Quatrième de couverture :

Taïkon, le Roi Fou, a réussi à fédérer les royaumes de l’Ouest. Une menace pour le roi Matthias, monarque éclairé de Seveldrom, qui sait qu’un conflit armé est inévitable. Pour conserver une chance face aux hordes adverses, il bat le rappel de ses alliés. Vargus, vétéran de plus de batailles qu’on ne devrait pouvoir en livrer en une vie, le Mage de Guerre Balfruss et cinq de ses pairs volent au secours de Seveldrom. Mais face au Nécromancien, la force de frappe du Roi Fou, la partie est loin d’être gagnée...

Une épopée explosive de fantasy qui révèle un nouveau talent du genre !

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Cheshire Cat

avatar

Messages : 546
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 34

MessageSujet: Re: ARYAN Stephen - L'AGE DES TÉNÈBRES - Tome 1 : Mage de guerre    Ven 1 Avr - 8:27

Mon avis:

Après avoir réussi à unifier les royaumes de l'Ouest, le « roi fou » Taïkon, le fils (et assassin) du roi Raeza de Zeccoria, semble avoir soif de conquêtes et menace de s'emparer du royaume de Seveldrom ! Et la menace est d'autant plus grande que Taïkon bénéficie du soutien d'un mage connu sous le nom de « Nécromancien ».
Désormais, la guerre paraît inévitable et le roi Matthias, monarque éclairé de Seveldrom, fait appel à tous les hommes capables de se battre, et à tous les mages de guerre disposés à le rejoindre. C'est ainsi que nombre de personnes, parmi lesquelles le vétéran Vargus, le mage Balfruss et cinq de ses semblables gagnent Charas, la capitale du royaume. Chacun à son niveau se prépare au conflit... Vargus en intégrant l'armée et en faisant changer les manières de se battre de ceux qui veulent bien l'écouter, les mages en préparant la meilleure défense magique possible, Matthias en galvanisant ses troupes...
Mais cela sera-t-il suffisant pour qu'ils sortent vainqueurs du conflit qui s'annonce ? D'autant plus que le Nécromancien semble suivre un agenda « personnel »...

En ce moment, je dois reconnaître que la majorité de mes lectures sont soit du domaine de la fantasy soit du domaine du polar. Peut-être est-ce pourquoi je suis plus difficile à « satisfaire »... Toujours est-il que j'ai bien aimé ce premier tome de la série L'âge des Ténèbres et ce même si j'ai ressenti une intense frustration par rapport à l'un des personnages que le lecteur est amené assez régulièrement à suivre.

En effet, le personnage de Vargus est mystérieux et il semble cacher de nombreuses choses. Il se comporte comme un mercenaire, mais contrairement à d'autres il est doté d'un sens de l'honneur certain et ne combat pas uniquement pour de l'argent... Mais comme vous en apercevrez, il a une véritable « aura » qui attire les gens auprès de lui et il a un côté un peu professoral. Le lecteur en découvrira un peu plus au fil du livre, mais jamais qui il est vraiment... Frustrant, n'est-ce pas ? Suivre un personnage sans savoir qui il est ;)
Il va intégrer l'armée « régulière » et faire bénéficier de ses expériences et de son savoir tous ceux qui voudront bien l'écouter : Orran, Tan Rudd, Hargo, Benlor... Il leur apprendra ce que c'est de combattre de manière unifiée, les amenant d'ailleurs à créer une « confrérie ».

Parmi les autres personnages que le lecteur est amené à suivre, il faut compter : Talandra, la fille du roi Matthias et également responsable du service « espionnage » dont certains membres sont en Yerskania l'un des royaumes de l'Ouest mis à genoux par Taïkon. Personnage fondamental, elle va prendre de plus en plus d'importance au fur et à mesure du récit. Et c'est un événement dramatique qui lui fera réaliser bon nombre de choses. Elle n'est certes pas idéaliste, mais elle se fait des idées qu'elle va être amenée à remettre en cause.

Sont également présents : les mages de guerres. Formés les uns à la Tour Rouge, les autres au sein de leur peuple, ils sont d'horizons radicalement différents, mais ont été réunis dans un but commun : défendre un royaume contre des agresseurs. Y arriveront-ils ? C'est une bonne question...
Ainsi y a-t-il parmi eux : Balfruss, mage abandonné par son père alors qu'il était encore jeune ; Darius, son Frère de Sang, issu du peuple du Désert et son épouse Eloïse ; Ecko Tortue Claque-bec membre du Premier peuple, venu au nom de son peuple prêter main-forte aux Selves (habitants du royaume de Seveldrom) ; Finn Smith, un forgeron qui croit que son pouvoir est une malédiction ; et pour finir, Sandan Thule, un survivant du royaume de Shael dont la population a été décimée par les troupes de Taïkon et qui est venu demander de l'aide pour sauver son peuple. Tous vont être amenés à travailler ensemble avec pour seul objectif, défendre le royaume menacé, et ce probablement au mépris de leur vie ! C'est d'ailleurs dans cette poursuite d'un objectif commun que chacun va en révéler plus sur son histoire, sur ce qui a fait de lui (ou elle) ce qu'il (elle) est.

Tous vont faire preuve de courage et d'une force de caractère admirable au vu des circonstances. Car à tout moment dans le livre il est question de fortes valeurs morales : volonté de protéger, fidélité, force de caractère, sacrifice...

Et face à toute cette galerie de personnages se retrouvent : Taïkon, le souverain paranoïaque de Zeccoria, qui, après avoir assassiné son père, a unifié les peuples de l'Ouest est ayant recours à tout type de méthodes (diplomatie, corruption, manipulations religieuses, massacres...) Le lecteur découvrira au cours du récit qu'il est devenu encore plus fou et dangereux après avoir avalé un puissant artefact qui l'a rendu quasi immortel... C'est un personnage particulièrement violent et haïssable. Mais celui qui remporte la « palme » de la méchanceté et de la violence, c'est, sans aucun doute, le Nécromancien. Cet « homme de l'ombre », qui aide le roi Taïkon, est l'archétype du méchant à détruire. Il est prêt à tout pour parvenir à ses fins (quelles sont-elles ? À vous de voir) et n'a que faire des « dommages collatéraux ».

Bref une sacrée galerie de personnages (pas suffisamment cependant pour perdre le lecteur) dont certains semblent importants, mais sans révéler pourquoi. Je pense que tout lecteur fan de fantasy trouvera parmi eux au moins un personnage qui lui plaise... plus peut-être.

Scénaristiquement, il ne m'a pas semblé qu'il y ait de temps mort au cours du récit. En effet, toute histoire de tel ou tel personnage/événement est intrinsèquement liée au fil du récit qui conte une guerre dans tout ce qu'elle peut avoir d'atroce aussi bien pour les combattants que pour les populations. Chapeau bas donc...

Le seul bémol que j'ai trouvé ayant été évoqué plus haut, je conclurai en vous disant une chose : sur la base d'un récit axé sur un conflit unique, je suis vraiment curieuse de savoir sur quoi sera basée la suite...
Revenir en haut Aller en bas
 
ARYAN Stephen - L'AGE DES TÉNÈBRES - Tome 1 : Mage de guerre
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Cassandra Clare] La cité des ténèbres tome 1: La coupe mortelle
» Clare Cassandra - La cité des ténèbres tome 1, La coupe mortelle
» [King, Stephen] La part des ténèbres
» LES ROIS DRAGONS (Tome 1) LE PALAIS ADAMANTIN de Stephen Deas
» [Cassandra Clare] La cité des ténèbres tome 3: Le miroir mortel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Bragelonne :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: