AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 CRANOR Jeffrey & FINK Joseph - Bienvenue à Night Vale

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: CRANOR Jeffrey & FINK Joseph - Bienvenue à Night Vale   Sam 26 Mar - 15:38



Bienvenue à Night Vale
Jeffrey CRANOR, Joseph FINK

Sortie le 16 mars 2016

Quatrième de couverture :

Voici le roman inspiré par le podcast culte Bienvenue à Night Vale, qui vous ouvre les portes de la mystérieuse ville du même nom, perdue au coeur d’un désert dans le sud-ouest américain. Un endroit à part, peuplé de spectres, d’anges, d’extraterrestres et abritant d’inquiétantes conspirations gouvernementales... où l’on suit Jackie Fierro, jeune prêteuse sur gages débrouillarde, dans son enquête sur un inconnu énigmatique à la mallette en daim, et bien d’autres encore. Un univers étrange et poétique qui réjouira tous les fans de Twin Peaks.

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
MarionR

avatar

Messages : 332
Date d'inscription : 04/12/2013
Age : 29
Localisation : Franche-Comté

MessageSujet: Re: CRANOR Jeffrey & FINK Joseph - Bienvenue à Night Vale   Dim 10 Avr - 15:35

Mon avis :

Bienvenue à Night Vale ou comment dépeindre notre société sous les traits de l'absurdité, de la subtilité et du farfelu. Ce roman est très particulier, soit on aime soit on n'aime pas. Pour ma part, j'ai été curieuse du début à la fin, mais je m'attendais un peu à autre chose pour cette fin... On a les réponses à nos questions mais je ne sais pas, soit je suis complètement passée à côté sans la comprendre, soit elle est trop "banale" par rapport à tout le reste...

Jackie a 19 ans et gère le mont-de-piété de la ville de Night Vale. Du plus loin qu'elle s'en souvienne, elle a toujours eu 19 ans et a toujours fait ce travail. Un jour, un homme à la veste fauve portant une mallette en daim, s'arrête dans sa boutique de prêt sur gage et lui donne un papier où il y a écrit King City. Par la suite, elle a beau tout essayer, ce papier ne s'enlève jamais de sa paume, ou revient directement s'y réfugier lorsqu'elle le jette. Plus elle essaye de comprendre, plus elle essaie de se rappeler qui est cet homme ou comment il est, moins elle y arrive. Malgré tout, elle tente de faire sa petite enquête.
Diane élève Josh seule depuis sa naissance car le père s'est séparé de Diane dès le départ, prétextant qu'il était trop jeune pour être père. Mais Josh, maintenant adolescent, a très envie de découvrir qui est son père, contre l'avis de Diane... Malgré tout, elle aussi est sur sa trace, car elle l'a croisé par hasard et veut lui parler.
Ces deux femmes finissent par se rencontrer et s'entraider dans leurs recherches, car leurs histoires respectives ont finalement un lien...

Pour situer un peu Night Vale, voici ce que l'on peut y trouver : une Police Secrète pas discrète du tout et qui ne résout pas grand chose, des scientifiques qui ne savent pas ce qu'ils font mais qui le font bien, un animateur de radio locale qui sait tout de vous, des personnes qui changent d'apparence sans que cela ne choque personne, des bibliothécaires comparés à des monstres qu'il faut absolument éviter, des anges auxquels on ne croit pas et que l'on ne voit pas mais qui sont bel et bien là, sans parler de toutes les petites manies quotidiennes des habitants... Tout ça dans la plus simple normalité de cette petite ville. Le temps est aussi quelque chose de complètement abstrait pour certains... Tout se déroule comme nulle part ailleurs. Et il y a tant d'autres choses bizarres encore !
Au début, quand j'ai lu le premier chapitre, je me suis dit que c'était peut-être un recueil de plusieurs histoires loufoques. Finalement non. Tout a bien un lien et un sens, malgré toutes les choses bizarres que l'on découvre. Je pensais que j'allais me perdre dans les détails et les bizarreries propres à Night Vale parce que, franchement, il y en a un nombre incalculable. Mais étrangement, on n'est pas perdu un seul moment, on finit toujours par faire les rapprochements nécessaires à tel ou tel événement et tout est fait pour attiser notre curiosité. Du moins, ça a marché pour moi, je n'avais qu'une envie : découvrir les autres bizarreries que réservait Night Vale et, surtout, découvrir le fin mot de l'histoire. Car il y a bien une intrigue ! Bizarre certes, mais intrigue quand même.
On retrouve pas mal de choses de notre société mais dépeinte en plus décalé et avec plus de transparence qu'il n'y parait. Et je n'ai sûrement pas tout découvert des subtilités de l'histoire... En tout cas, l'éducation, les autorités, les médias et le travail sont clairement montrés du doigt, parmi quelques anormalités tout à fait normales pour les habitants de Night Vale.

On rencontre toutes sortes de personnages étonnants et loufoques.
Jackie et son âge bloqué à 19. On ne sait pas trop si elle a un problème avec le temps ou si le temps s'est vraiment arrêté en ce qui la concerne. Comme je le disais, le temps est très bizarre à Night Vale. Elle n'a jamais véritablement rencontré d'hommes, n'est jamais tombée amoureuse, n'a jamais eu d'enfants, et perd de plus en plus la mémoire. Ce qui ne l'aide pas à grandir non plus.
Diane est une mère célibataire, élevant son ado extraterrestre tout seul. On ne sait pas bien ce qu'il est en réalité, mais il change souvent de formes...
Cecil, l'animateur de la radio locale, donne des informations sur tout un tas de choses pas forcément intéressantes. Quoi qu'il en soit, il est au courant de tout et ne se gêne pas pour en parler à l'antenne, même lorsque ça ne le regarde pas et que ça doit rester secret... Il passe de temps à autres des messages de ses annonceurs et, là encore, on sent bien le petit clin d’œil à notre société...
Enfin, il y a l'homme à la veste fauve qui reste un grand mystère tout au long du roman, dont je ne parlerai pas trop du coup, mais qui a une grande importance dans l'intrigue puisqu'il en est un peu la base.
Tous les personnages communiquent avec une franchise déconcertante. Enfin, c'est plaisant à lire, ça ajoute à notre émerveillement, mais c'est également hallucinant tout ce qui peut sortir de leur bouche.

Franchement, je ne saurais pas vous dire si j'ai aimé ou non. J'ai adoré découvrir Night Vale et ses habitants hors du commun. J'ai adoré suivre Jackie et Diane au gré de leurs bizarreries. Et à aucun moment je n'ai eu envie d'abandonner ce roman, loin de là. Mais la fin me laisse sceptique. Je me suis un peu dit "Tout ça pour ça ?". Je ne sais pas trop pourquoi. Il faut se faire sa propre opinion, soit on accroche et on passe, dans le pire des cas, un bon moment, soit on n'accroche pas et on passe à autre chose, simplement.
Revenir en haut Aller en bas
http://uneenviedelivres.blogspot.fr
 
CRANOR Jeffrey & FINK Joseph - Bienvenue à Night Vale
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joseph Gordon-Levitt
» Joseph Dawson [soutier]
» La saga de L'Epouvanteur de Joseph Delaney
» 10/08/2009 - Clermont Ferrand - Cosplay à la "TOKYO NIGHT"
» [ANIME] Senkou no Night Raid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Bragelonne :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: