AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5532
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin   Mar 1 Déc - 12:37



Virgin
Radhika Sanghani

Sortie le 6 janvier 2016

Quatrième de couverture :

À vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Elle se donne quatre mois, jusqu’à la fin de ses études, pour remédier à la situation. Avec l’aide de ses deux meilleures amies, Ellie ne lésine sur rien pour accomplir sa mission : apprivoiser son corps innocent et échapper à une mère grecque attachée à la tradition, jusqu’à enfin trouver le parfait candidat…

"Radhika Sanghani dresse le portrait hilarant et impertinent d’Ellie, entre Bridget Jones et Carrie Bradshaw." Publishers Weekly

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11794
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin   Dim 3 Jan - 12:05

Mon avis :

Après avoir vu fleurir de nombreux avis (pas très positifs) sur le net, je savais parfaitement à quoi m'attendre en commençant ce roman : ce n'est absolument pas une romance et l'héroïne a un côté très pathétique. C'est vrai. Par contre, et c'est peut-être parce que je savais exactement dans quoi je mettais les pieds, j'ai beaucoup apprécié ma lecture. Je l'ai trouvé drôle, rafraîchissante et très vraie, même si parfois l'auteure aurait pu nous épargner quelques détails. TMI comme disent les anglo-saxons, Too Much Informations... wink

« VIERGE – VIERGE – VIERGE. Je le détestais, ce mot. Et je détestais être vierge. C'était injuste : pourquoi est-ce que j'étais la seule fille non difforme et non croyante qui se retrouvait avec un hymen intact à vingt-et-un ans ? »

A 21 ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Un état de fait qui l'angoisse, l'obsède, et ce depuis des années. Et pourtant, ce n'est pas faute d'avoir essayé de perdre son pucelage. Ellie sort beaucoup, est de toutes les fêtes et est peu regardante sur le garçon à partir du moment où il semble intéressé. Sauf que personne ne l'est ! Ellie tente des approches, certaines subtiles, d'autres moins, mais rien ne semble fonctionner. Là voilà donc toujours vierge en dernière année de fac et elle en a extrêmement honte.
Et ce ne sont pas ses deux meilleures amies, Lara et Emma, qui vont la rassurer sur ce point. Comme toutes ses connaissances, elles ont perdu leur virginité depuis longtemps déjà et n'ont aucun problème pour trouver des conquêtes d'un soir. Il n'empêche qu'Ellie en vient à tout leur confier et, avec Emma, elles ont l'idée saugrenue de créer un blog dans lequel elles écrivent tout ce qu'elles ont toujours voulu savoir sur les femmes, leur corps, leur sexualité, les rapports à la gent masculine et qu'elles ont dû découvrir par elles-mêmes faute de vraies informations. D'autant qu'il se pourrait bien qu'Ellie ait enfin un candidat potentiel pour sa grande mission...

Au final, ce roman c'est le blog d'Ellie et Emma. Ce sont les tribulations d'une jeune fille en quête de connaissances, une jeune fille maladroite qui se retrouvent embarquée dans des situations toujours plus farfelues et souvent humiliantes, mais des situations curieusement réalistes qui peuvent arriver à tout un chacun. Comment savoir comment embrasser ? Comment faire une fellation ? Quelle épilation du maillot convient le mieux ? Et déjà comment savoir qu'il faut s'épiler le maillot d'une certaine façon et pas seulement retirer ce qui dépasse ? Comment se débarrasser de tous ces poils disgracieux qui pourrissent la vie de certaines femmes ?... Autant de questions que se posent Ellie, que nous nous sommes toutes posées sans trouver forcément les réponses.
C'est un anti-comédie romantique classique que nous propose Rashika Sanghani, de la chick lit new adult qui ose tout, même jusqu'à rentrer dans les détails les plus infimes (du genre épilation du sillon inter-fessier...).

« Putains de comédies romantiques ! Elles racontent que des conneries et j'en ai ras le bol du scénario où la jolie fille souffre à cause d'un mec puis découvre qui elle est vraiment, change de vie, prendre confiance et à ce moment-là le mec revient. C'est pas réaliste. C'est quoi cette manie du Happy End ? Et ces types toujours parfaits, où est-ce qu'ils vont les chercher . Et ces filles qui savent tout de suite quoi faire avec le mec. Leur seul dilemme, c'était de savoir si elle voulait perdre leur virginité ou pas. Et elles avaient toujours l'embarras du choix. Mes copines et moi, on discutait en détail de la meilleure façon de branler un mec alors que, dans les bouquins, les filles savaient toujours bien s'y prendre, comme par magie. »

Rien de parfait donc ici, ni l'héroïne, ni le potentiel « dépuceleur », ni les situations auxquelles elle est confrontée. Elle est pathétique et en a parfaitement conscience. Et nous on rit, beaucoup, on sourit, et on passe un très bon moment de lecture...



_________________
Revenir en haut Aller en bas
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5532
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 35

MessageSujet: Re: SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin   Dim 3 Jan - 19:33

Bon ba moi j'ai pas été du tout réceptive, je n'ai rien aimé dans ce livre et j'ai vraiment peiné à le finir bof

Autant vous prévenir, ce livre n’est pas une romance mais plutôt les tribulations d’une femme vierge de vingt-et un ans, ou un sketch humoristique peut-être, à vous de juger !

Éduquée par une mère grecque très attachée aux traditions et envoyée dans des écoles pour filles, Ellie Kolstakis est par conséquent très ignorante de la gent masculine. Il faut dire, qu’à son grand désarroi, la jeune femme n’a jamais eu de chance avec eux et que ses premières expériences se sont soldées en de véritables catastrophes humiliantes. C’est pourquoi à vingt et un ans, Ellie Kolstakis est toujours vierge. Son objectif avant de terminer ses études est donc de trouver le candidat parfait pour remédier à cela...

Notre héroïne nous conte ainsi son parcours obsessionnel, ou devrait on dire sa lutte, afin de perdre sa virginité. Traumatisée par une expérience des plus humiliantes elle a du mal depuis à réitérer l’expérience. Mais surtout elle ne sait pas comment s’y prendre ne ce serait-ce que pour embrasser ou donner du plaisir à un homme sans provoquer une catastrophe. Le plus dérangeant dans sa situation est qu’elle est prête à donner sa virginité à n’importe qui sans mesurer aucunement les conséquences, et s’enivre à longueur de temps. C’est vrai qu’avec un tel taux d’alcoolémie dans le sang on est très lucide et apte à prendre de telles décisions... pathétique ! Franchement, on a l’impression de suivre une gamine de quinze ans complètement paumée. Ses pensées et les dialogues entre elle et ses copines ne sont pas en reste. On a heureusement quelques paroles censées de temps à autre, mais c’est loin d’être suffisant pour nous rassurer. Même si elles sont encore jeunes et/ou inexpérimentées, on attend quand même un peu plus de maturité pour des filles de leurs âges.

Ellie nous raconte donc, sans pudeur et en toute franchise, ses émois, ses inquiétudes, ses espoirs et aussi ses expériences diverses. Nous découvrons ainsi son long périple sur l’épilation du maillot, son exploration de ses parties intimes (très détaillée) et j’en passe. Vient ensuite le constat de toutes ces expérimentations qui n’est franchement pas très reluisant. On ne peut pas dire que ses paroles rassurent les femmes, bien que parfois on se retrouve dans certaines de ces situations (ou pas), qu’il y a en effet quelques vérités (très peu), il y a aussi beaucoup d’absurdités. Les scènes sont parfois cocasses et feront rire certains lecteurs, quant à d’autres ils n’y seront pas du tout sensibles, voire même catastrophés (effrayés). On est très loin d’une héroïne à la Bridget Jones, passez donc votre chemin ni vous recherchez un peu d’elle dans ce récit. On ne parlera pas non plus des personnages secondaires qui n’ajoutent aucun intérêt à l’histoire.

Alors en fin de roman, la morale est qu’il faut s’accepter comme on est, et ne pas se précipiter. Et là on a envie de dire : tout ça pour ça ? Dommage...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://www.facebook.com/index.php
Founa
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 4341
Date d'inscription : 05/04/2012
Age : 30
Localisation : Perdue dans une histoire

MessageSujet: Re: SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin   Jeu 18 Mai - 21:21

Pour ma part j'ai bien aimé. C'est vrai qu'il n'y a pas de romance et que par moment l'heroine , eh bien elle n'est pas de tout repos, certaines situations dont elle se met est juste super gênantes. Mais j'ai apprécié le roman moins pour son personnage que par les sujets abordées par l'auteur et la manière dont elle s'y prend.
Revenir en haut Aller en bas
http://fou-na.blog4ever.com/
 
SANGHANI Radhika - VIRGIN - Tome 1 : Virgin
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bitter Virgin
» [AIDE] Erreur connexion GPRS
» LES CHRONIQUES DE VIRGIN RIVER de Robyn Carr
» [AIDE] paramètrage internet - mail - virgin mobile
» [AIDE] Utilisation en modem avec Virgin Paradyse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: New Adult - Nouvelles Romances :: collection &Moi-
Sauter vers: