AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Discussion avec Tahereh Mafi et Ransom Riggs – le 10 novembre 2015 – Neuilly sur Seine

Aller en bas 
AuteurMessage
Delphine
Admin
Admin
avatar

Messages : 2189
Date d'inscription : 27/06/2012
Localisation : Essonne

MessageSujet: Discussion avec Tahereh Mafi et Ransom Riggs – le 10 novembre 2015 – Neuilly sur Seine   Lun 23 Nov - 19:33

Rencontre avec Tahereh Mafi et Ransom Riggs


C’est à l’occasion d’un voyage de repérage à Paris que Michel Lafon, l’éditeur de Tahereh Mafi, l’a invité dans ses locaux avec son mari Ransom Riggs pour une rencontre chaleureuse avec leurs lecteurs. Une soirée conviviale s’est déroulée,  pour discuter de leurs projets et de leurs manière d’aborder l’écriture, que ce soit seul ou à deux.


En France, la trilogie Insaisissable (Shatter Me series) est disponible aussi bien en grand format qu’en poche. Elle se complète avec ses spin-off Ne me résiste pas (Destroy Me) à lire après le tome 1 pour celui paru en français, mais aussi Fracture Me du point de vue d’Adam, après les évènements du 2è tome.
Quant à la série de Ransom Riggs, on devra attendre un moment malheureusement avant de pouvoir avoir en français Library of Souls, qui conclue Miss Peregrine et les enfants particuliers. On a en revanche de plus en plus d’infos sur le film adapté du premier tome, en réalisation par Tim Burton et à sortir courant 2016. Les acteurs déjà connus sont : Eva Green (Miss Peregrine) ; Asa Butterfield (Jacob Portman) ; Ella Purnell (Emma Bloom) ; Allison Janney (Dr. Golan) ; Terence Stamp, qu’on a vu dernièrement dans La stratégie Ender et Hugo Cabret (Abraham Portman) ; Rupert Everett ; Judi Dench (Miss Avocet) ; Samuel L. Jackson (Barron). Tahereh et Ransom ont eu plusieurs fois l’occasion de visiter le plateau, qui leur ont donné de bons premiers aperçus.



Sur leurs méthodes d’écriture, l’un comme l’autre aime rester dans leur bureau, dans un cadre confortable et familier où ils peuvent se concentrer. Tahereh utilise parfois des bandes sons pour se focaliser sur un univers en particulier, et ce sont souvent des bruits de la nature comme la pluie (sur rainmove.com notamment) ou le feu de bois. Même si elle est dans un univers sombre et tendu, c’est pour elle signe d’apaisement et d’ensoleillement. Ransom préfère écouter des orchestres (Philip Glass) et les bandes originales. Ils auront à l’inverse du mal à travailler à l’extérieur, à cause des reflets sur l’écran et surtout si le décor est beau car bien trop déconcentrant (bruits de pas, pépiement des oiseaux…).
Ils aiment écrire à Paris dans une chambre d’hôtel : il y a des chances qu’il pleuve, c’est reposant et la vue est belle.


Ils ont par contre des processus d’écriture assez différents. Tahereh voit la construction d’un livre comme un road trip, avec son point de départ et sa fin, alors qu’il peut tout arriver sur le chemin. Elle aura beau connaitre l’issue principale, elle s’adapte en fonction de l’avancée du récit et se laisse porter par les émotions des personnages. A la conclusion d’un roman, elle se sent vide et comme épuisée, mais apaisée après le travail produit. La suite de la série était connue dès la fin du 1er tome pour Shatter Me, c’était comme un monde préétabli avec ses règles où Juliette devait à partir de ce moment faire ses propres choix et se battre pour elle-même.
Ransom aura des idées plus définies qu’il voit comme une carte, mais sans assemblement particulier. Cela ressemble d’ailleurs souvent à un gros fouillis qu’il essaye d’organiser.




Futhermore, le nouveau roman de Tahereh, écrit en quelques mois, en est encore à la recherche d’un éditeur. Elle aimerait bien qu’il plaise à Penguin, qui a publié John Green et Ally Condie, et qui est aussi une maison de passionnés.
Tahereh a du mal à décrire son histoire. C’est vraiment particulier par rapport à ce qu’elle déjà fait. Elle en parle comme un Alice au pays des merveilles moderne, un conte de fées atypiques. L’héroïne est sans couleur dans un monde qui en regorge, elle est comme transparente, alors que posséder de la couleur signifie « magie ». Elle est orpheline de mère et se met à la recherche de son père. D’après Elsa Lafon, c’est un mélange entre quelque chose de doux/mignon et de l’épouvante : très étrange donc, mais superbe, percutant et poétique. Si on doit faire des liens, les Neil Gaiman et le Cirque des rêves d’Erin Morgenstern sont les premiers cités.


Ce roman ne constitue pas le premier dans une série mais se complétera de tomes compagnons qui entrent dans le même univers. Et point important, après avoir tous mentionné comment l’écriture de Tahereh était magnifique et si unique, celle-ci se ressentira encore plus dans Furthermore. On retrouvera cette particularité qui fait des romans de Tahereh Mafi des « must » dans la littérature YA : des descriptions très visuelles, pour des ressentis d’autant plus vivaces et forts, le tout mélangé à des émotions intenses entre fantasy et romance.

Quant à l’idée d’écrire un livre ensemble, ils ne sont pas contre, mais n’ont pas forcément les idées qui leurs viennent pour ce type de projet. Leurs styles sont si différents que ce serait à coup sûr quelque chose de complétement fou…. et Ransom de rajouter « écrit en français ! ».


Si Tahereh avait des conseils à donner aux jeunes écrivains, ce serait de se mettre dans une bulle et d’installer une routine afin de devenir très régulier. Il faut se mettre dans le travail et se construire un endroit qui y est propice. Elle a en effet vu trop de personnes talentueuses abandonner car elles ne s’efforçaient pas à la persévérance. Ensuite, lire reste important. Ransom l’appuie dessus : écrire / lire devrait être un mantra pour tout écrivain. Lire de façon variée certes, mais régulièrement est aussi primordiale. Il ajoute aussi que se juger trop durement ne sera que néfaste : écrivez d’abord, construisez ensuite et corrigez à la fin.




Et justement, leurs choix de lectures sont plutôt éclectiques : des romans YA de leur entourage et amis, comme les Marie Lu, à des romans de société inspirant comme At Home de Bill Bryson pour Ransom, des Kafka pour Tahereh (bientôt Victor Hugo aussi, on devrait en faire tout autant  wink  ).

Ransom Riggs a fait de nombreuses recherches pour construire les personnages des enfants particuliers. Il s'est surtout basé sur Londres, lieu chargé d'Histoire qui le fascine. En plus des acteurs, l'insigne officielle du film a été diffusée et elle colle parfaitement aux romans, qu'on recommande encore.





Nous remercions chaleureusement l’équipe de Michel Lafon pour ces précieux moments passés en compagnie d’auteurs aussi abordables et généreux que talentueux !




Revenir en haut Aller en bas
 
Discussion avec Tahereh Mafi et Ransom Riggs – le 10 novembre 2015 – Neuilly sur Seine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MISS PEREGRINE ET LES ENFANTS PARTICULIERS (Tome 01) de Ransom Riggs
» Miss Peregrine et les enfants particuliers - Ransom Riggs
» [Mafi, Tahereh] Insaisissable - Tome 1: Ne me touche pas
» Edgar Allan POE (Etats-Unis)
» Insaisissable • T2 Ne m'échappe pas • Tahereh Mafi [04/04/2013]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Evénements & Co :: Rencontres d'Auteurs / Dédicaces-
Sauter vers: