AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 AUGERE Paulette, Souffle toujours vent de malheur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Luxx



Messages : 127
Date d'inscription : 10/12/2013

MessageSujet: AUGERE Paulette, Souffle toujours vent de malheur   Ven 30 Oct - 11:41



Souffle toujours vent de malheur
Paulette AUGERE

Autoédité
Sorti en 2014


Quatrième de couverture :
L'histoire se passe aux Etats-unis, précisément dans le sud de la Louisiane en 1814.Aucun esclave n'aurait dû être maltraité. Pourtant c'est de la plantation des Cotoniers que Nanda la belle esclave noire vient de s'enfuir. Elle a été violée et maltraitée par son maître Jill de Mandoraie. elle attend de lui un enfant.


Lien Amazon


Revenir en haut Aller en bas
Luxx



Messages : 127
Date d'inscription : 10/12/2013

MessageSujet: Re: AUGERE Paulette, Souffle toujours vent de malheur   Dim 1 Nov - 14:54

Mon avis:

Souffle toujours vent de malheur, le premier roman autoédité que j’ai lu, nous transporte dans la Louisiane du XIXème siècle et nous raconte les destins croisés de riches propriétaires et d’esclaves. Tout commence avec la fuite éperdue de Nanda, enceinte de son cruel maître Jill de Mandoraie. A bout de force et dans des conditions extrêmes, elle va mettre au monde la petite Mélissa, autour de qui se tisse toute l’intrigue.

On est plutôt happé par l’histoire et ses divers rebondissements. L’auteure sait tenir le cap et maintenir l’intérêt. Le contexte est bien campé et le tout est crédible. Entre révélations, drames familiaux, peine de cœur, enquêtes, secrets de famille, on retrouve tous les ingrédients qui ont fait le succès des grandes sagas familiales de ce genre.

En revanche, il s’agit d’un premier roman qui pourrait être amélioré sur certains aspects : les personnages, pourtant très prometteurs pour certains, ne sont pas assez fouillés à mon goût. C’est bien dommage, car la plupart des seconds rôles féminins sont assez complexes, avec une part d’ombre qui les rend attachants et qui contrebalance des protagonistes parfois trop manichéens (l’héroïne parfaite jusqu’à l’agacement/ le très vil et cruel esclavagiste).
Par ailleurs, on rencontre des ébauches d’intrigues secondaires que j’aurais adoré voir exploitées davantage, en particulier celle qui concerne une disparition mystérieuse… mais je n’en dirai pas plus !
Cela étant, libre au lecteur de broder par l’imagination autour de ces pistes intéressantes.

Je dois malgré tout souligner que malheureusement, suite à une correction défaillante, le roman a été publié dans une langue mal maîtrisée, avec non seulement des coquilles mais aussi de véritables et importants soucis au niveau de l’orthographe et de la syntaxe, qui peuvent rendre la lecture pénible à ceux qui comme moi sont sensibles à la forme autant qu’au fond. On rencontre parfois des anachronismes amusants au niveau du vocabulaire, pas nécessairement employé dans ce contexte historique particulier.

En somme, un roman à lire exclusivement pour son intrigue intéressante mais à déconseiller aux amoureux de la langue française. Il faut se rappeler qu’il s’agit d’un travail amateur, écrit suite à un drame personnel par une dame dont ce n’est pas le métier mais qui voulait nous faire partager cette histoire.


Revenir en haut Aller en bas
 
AUGERE Paulette, Souffle toujours vent de malheur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Patterson, James] Souffle le vent
» Quand souffle le vent du nord, Daniel Glattauer
» ET SOUFFLE LE VENT (Claudy Marty)
» [Glattauer, Daniel] Quand souffle le vent du nord
» le souffle du vent ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Autres éditions-
Sauter vers: