AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 11 Juil - 21:58



Dark Lover
JR Ward


Quatrième de couverture:
Une guerre fait rage à l’insu des humains. Six vampires protègent leur espèce contre la Société des Eradiqueurs. Ces guerriers sont regroupés au sein de la mystérieuse Confrérie de la dague noire. A sa tête, Kolher, leader charismatique et implacable… L’un de ses plus fidèles guerriers est assassiné, laissant derrière lui sa fille, une magnifique jeune femme, une sang-mêlé qui ignore tout de son destin. Et c’est à Kolher qui incombe de faire découvrir à Beth le monde mystérieux qui sera désormais le sien.

Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 11 Juil - 21:59


Couverture VO

Ce premier tome nous introduit avec succès dans le monde de la Black Dagger Brotherhood. JR Ward a su créer un univers particulier, qui nous transporte complètement ; un univers brillant mêlant scènes de combats, violence, sexe, amitié, et bien évidemment amour, car c’est bien de pure romance qu’il s’agit.

Mais il faut avant tout commencer par parler de la traduction française catastrophique. Milady a reçu de nombreuses plaintes à ce sujet, s’en est excusé, et a même proposé une éventuelle réédition de ce premier volume avec une nouvelle traduction. Il n’y a aucune négation dans les dialogues et au début c’est surprenant et très gênant. Puis au fur et à mesure de notre lecture, on les réintroduit de nous même inconsciemment. Les noms ont été changés et on ne comprend pas toujours pourquoi. Ainsi le vampire Darius devient Audasz mais il garde son surnom de D. De quoi nous laisser vraiment perplexe ! Heureusement, le monde de la Confrérie est assez passionnant pour nous faire oublier ces désagréments…

Les vampires de JR Ward sont originaux : seul le sang d’un vampire de l’autre sexe peut les nourrir et ils sont capables de se reproduire. Ils ne sont pas immortels mais ont une longévité exceptionnelle (près de 900 ans). La société vampire est très hiérarchisée et se divise en trois catégories : les civils qui forment le gros de la population, avec à leur tête une aristocratie (la glymera) ; les dogens, des vampires serviles avec une longévité moins longue et qui sont capables de sortir à la lumière du jour ; et enfin les guerriers dirigés par les Frères. Ces derniers sont au nombre de 6, ce qui est bien insuffisant pour mener à bien la guerre contre les Eradiqueurs. Les vampires ont un côté animal qui nous fait frémir. On parle de mâles et de femelles. Les mâles sont extrêmement possessifs vis-à-vis de la femelle à laquelle ils ont été dédiés et, au moment de l’accouplement, émettent une fragrance épicée qui se fixe sur la femelle pour que tous puissent sentir à qui elle appartient.

La mythologie créée par Ward est aussi très intéressante. Les vampires ont été créés par une déesse, la Vierge Scribe. Mais son frère, l’Oméga, jaloux de son acte de création, créa à son tour les Eradiqueurs, pour les exterminer. Contrairement aux vampires (on nait vampire, on ne peut le devenir), les Eradiqueurs peuvent être créés à l’infini, par transformation des humains par l’Oméga.

Les personnages sont très attachants :

Kohler (Wrath en version originale) est décrit comme une brute épaisse, un personnage grossier, violent, misogyne, et quasiment aveugle. Cela est surtout dû malheureusement aux défauts de la traduction française. En fait, son personnage, qui cache une blessure secrète, est beaucoup plus profond. Il dirige la confrérie et porte le titre de roi même s’il refuse sa fonction parce qu’il considère qu’il ne la mérite pas. Sa rencontre avec Beth, et disons le franchement même si ça fait cliché, son coup de foudre, vont le transformer. Grâce à elle, il va apprendre à accepter son passé et assumer son avenir, c'est-à-dire abandonner en partie la confrérie pour gouverner et renforcer son espèce.

Beth est une jeune journaliste qui mène une vie simple et solitaire. Sa découverte du monde des vampires est brutale mais elle l’accepte rapidement, parce que, aussi étrange que cela puisse paraître, cela explique parfaitement les mystères qui entourent sa vie dernièrement. Elle n’a aucun appétit, se sent constamment fatiguée, ne ressent aucun désir sexuel (mais cela a toujours été le cas)… En fait, Beth est la fille de l’un des Frères, Darius. Il l’a abandonné bébé dans le monde des humains, en espérant qu’elle soit totalement humaine, mais il a toujours gardé un œil sur elle. C’est ainsi qu’il se rend compte, alors que Beth approche de ses 25 ans, qu’elle est dans sa phase de pre-transition, qui va faire d’elle une vampire à part entière. Pour la mener à bien, elle a besoin de boire le sang d’un vampire. Aussi demande-t-il à son ami Kolher de s’en charger…

On regrette un peu que JR Ward ne soit pas plus longue sur les autres membres de la Confrérie. Chaque Frère a sa particularité et on est pressé de les découvrir chacun plus en détail. Et il en est de même pour le personnage de Butch, le policier ami de Beth. J’ai adoré la manière dont Ward a décrit les rapports entre les membres de la Confrérie. Ils sont liés par une profonde amitié virile : ils s’aiment, se respectent mais se querellent aussi. Les personnages secondaires ne sont donc pas mis de côté. Et c’est ce qu’on apprécie beaucoup dans la série, surtout dans les tomes suivants. Chaque livre a certes ses deux héros principaux, mais tous les personnages sont de plus en plus développés dans des histoires parallèles qui nous mettent l’eau à la bouche pour la suite de leurs aventures.

Le scénario ne dure que quelques jours. Cela bouge donc vite (parfois trop vite, notamment pour la première scène de sexe) et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Dès qu’on finit, la seule chose que l’on désire c’est lire la suite ; et ce désir va crescendo au fur et à mesure de la série.

Enfin bref, un vrai coup de cœur pour cette série et on comprend mieux son succès phénoménal partout dans le monde. D’ailleurs, JR Ward a été récompensée d’un Rita Award pour cette œuvre.



Dernière édition par Karen le Lun 12 Sep - 22:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Moko

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 34
Localisation : Allemagne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 12 Sep - 22:19

Ah la Confrérie de la dague noire....

Déjà un an que cette série est sortie.

Je me souviens au moment de la sortie j'avais hésité entre cette série et une autre (je crois que c'était Cygne noir, mais pas sûre). Je ne sais plus quel avait été mon choix, mais par la suite je m'en suis "voulue" d'avoir hésité!

Dès le début, j'ai été captivé par cette série, par son univers si différent de ce que j'avais lu, par ces guerriers si miam, quoi.
Ici point d'héroïnes en détresse qui ne savent que s'attirer des ennuis, mais des guerriers vampires, protecteurs et pourtant si seuls....

Le premier tome m'avait captivée à l'époque, aussi bien pour l'histoire entre Beth et Kohler que la partie sur les éradiqueurs. J'avoue avoir eu un gros faible pour Butch aussi dès le début.

J'ai repris ce premier tome la semaine dernière, après avoir lu la fic du Flic et du Vampire, qui m'a donnée envie de relire la série.
Et un an après, le plaisir est toujours là, tout aussi intense qu'à la première lecture. Le premier tome a été dévoré en à peine 24h.

Bref, à tous ceux et celles qui ne connaitraient pas : n'hésitez surtout pas et lancez vous !

_________________
Je suis capable du meilleur comme du pire, mais dans le pire c'est moi [la] meilleur[e] (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Frederique de Keyser

avatar

Messages : 103
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 48

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 13 Sep - 6:46

Lorsque j'ai acheté les premiers tomes de cette saga, je ne savais pas trop où je mettais les yeux ...
J'ai fait confiance à ce que j'avais pu lire ça et là et ... p***** quelle révélation !

Bon, je ne l'ai lue qu'en français ... et au premier abord, j'avoue que j'ai été très déstabilisée par l'absence de double négation, le style pique un peu les yeux parfois ...

En dehors de cela ... bon bah je suis devenue carrément accro à la saga ...
et fatalement, mon petit coeur a été charmé par Kholer ...

C'est d'une banalité ! Mais bon. A ma décharge, je dirais que c'est de la faute de l'auteure : elle met en scène des fantasmes ambulants lol !

Kholer reste l'un de mes guerriers préférés ...

J'ai énormément apprécié l'ambiance très charnelle de toute la saga (enfin pour l'instant, je n'ai lu que les tomes 1 à 5), les Vampires de JRW sont vraiment, de part leur nature, fascinants et j'aime beaucoup l'aspect "animal" qu'elle a su conféré à ses personnages mâles.
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 15 Sep - 14:14

C'était mon tout premier roman bit-lit... j'ai été franchement surprise par le côté sexe du récit mais alors... fiou, une révélation !! j'ai A-DO-Ré grave !!!

Les personnages de la confrérie sont épatants, attachants, drôles... tous... même Z.
M.X par contre, il m'a gonflée rapidement et j'avoue avoir "sauté" quelques lignes dès que le gars arrivait.

C'est un roman qui se tient bien, qui se lit vite et dans laquelle je me suis plongée sans problème dès les premières pages.
J'ai pas mal ri, j'ai eu la larme à l'oeil aussi parfois... et puis le côté sentimental pimenté, perso j'adore.

Une convertie à vie !!

p.s. comme beaucoup, la traduction frisait parfois le "je m'enfoutisme". Dommage, vue le succès de la série!!
Revenir en haut Aller en bas
http://christysaubesty.blogspot.com/
lee-Anne

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 29
Localisation : Très loin

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 12:04

u]SUR LA VERSION OFFICIELLE :[/u]




quelques fautes de frappe.


=> Page 399: Dague au poinT (au lieu de poinG)


=> Page 500 : Un homme émergea la haie (manque le DE)




erreurs différentes mesures US


=> Un
"inch" fait 2.5 cm et pas 2. Bon d'accord que la plaque de marbre
fasse en réalité 10 cm d'épaisseur au lieu de 8 ne va pas révolutionner
l'histoire, mais les tailles des Frères sont fausses quand même...


=> Et 6000 square feet fait 552 m2 dans la clinique de
Havers, et non 2 kilomètre carrés.


=> et puis aux USA on parle de "niveaux" et non
pas d'étages puisque le rez-de-chaussée est pour eux le premier étage. Donc un
bâtiment d'un étage a été transformé à la traduction en deux. (ca va donner
pour la suite dans le manoir de la tombe, où la galerie est au premier avec le
bureau de Wrath, on va se retrouver dans une tour du WTC !!!)


=> Page 514 : la
température chute de trentaine de degrés... farenheit, chère madame, juste
Farenheit !!! en France on parle de Celcius. et ça ne fait qu'à peine
2°...





choix contestables


=> traduire
systématiquement "Brother" par "membre de la Confrérie"
finit par être un peu lourdingue à terme...


=> je refuse leur
"éradiqueur". Dans le terme original, "lessers", le
"less" indique que les mecs sont diminués, ils ont perdu leur coeur
et leur âme... Bon, ils sont aussi nommé "slayers" et là,
l'interprétation de "tueur" est un peu simpliste...


=> Fore-lesser =
grand éradiqueur m'a fait éclater de rire !!! ça manque très net de sérieux, du
coup ma vision de l'omega en a pris un coup







la traductrice du tome 1 ne connait rien à l'histoire
dans sa généralité



=> Viszs n'a qu'une seule tempe tatouée, pas les deux !!!



=> Les yeux de Butch sont noisette et pas noirs...


=> Fhurie a fait un voeu de chasteté et non de célibat
("celibat" en anglais veut dire chaste, et oui, c'est bien un
piège...)


=> Hollywood est le surnom de Rhage et non pas uniquement
une ville de je-ne-sais quel état...




Dans le lexique au début:


=> Page 12. FAUX. à la transition, le vampire ne boit pas
de façon régulière du sang humain mais du sang vampire du sexe opposé.


Dans le texte:




Page 31


Viens-en au fait, D. Marissa doit me rendre un petit
service, ce soir.


D, you've
got to cut to the point. Marissa needs to do a little business tonight."


Viens-en au fait, D. Marissa a besoin de moi pour un petit
service, ce soir.


Contresens




=> Page 344


Sentir sa peau chaude contre la sienne, son souffle qui
venait soulever légèrement le duvet de sa poitrine,


FAUX les
vampires sont glabres


He wanted
her warm skin against his, her breath brushing lightly over his chest,


Sentir sa peau chaude contre la sienne, son souffle qui
venait caresser légèrement sa poitrine




page 71


Vers 6 heures le lendemain matin, Butch en avait fini avec
Billy Riddle. Celui-ci avait été malmené par les dealers et les voyous avec
lesquels il partageait la cellule de détention provisoire, et Butch prenait
tout son temps, et même plus, pour rédiger son rapport. Curieusement, les
procédures officielles restaient assez floues sur les formulaires qu'il
convenait de remplir.


Sans compter que les imprimantes étaient en rade. Les
vingt-trois du poste.


Néanmoins, le séjour de Riddle serait de courte durée. Son
père, en effet, était un homme puissant, un sénateur. Un avocaillon s’emploierait à faire sortir
Billy en moins...


Butch
finished processing Billy Riddle around six A.M. The guy was offended by the
class of drug dealers and thugs he'd been put into the holding cell with, so
Butch was careful to make as many typographical errors as possible on his
reports. And what would you know, Central Processing kept getting confused
about exactly which forms needed to be filled out.


And then
the printers had gone on the fritz. All twenty-three of them.


Still,
Riddle wasn't long for the station house. His father was indeed a powerful man,
a U.S. senator. So some fancy lawyer was going to get Billy sprung quicker than
!+#@ through a goose. Probably in the next hour.


Le lendemain, vers six heures du matin, Butch termina ses
papiers concernant Billy Riddle. Le mec n’appréciait pas du tout la compagnie
des dealers et autres voyous qui partageaient sa cellule. Aussi Butch
s’appliqua à faire plusieurs erreurs typographiques en rédigeant son rapport.
Et de ce fait— qui l’eût cru ? — l’ordinateur central n’arrivait pas trop à s’y
retrouver sur la procédure exacte à suivre ou les formulaires à remplir.


Sans compter les imprimantes qui venaient de tomber en rade.
Toutes en même temps. Il y en avait vingt-trois au poste.


Néanmoins, le séjour de Riddle serait de courte durée. Son
père était effectivement un homme influent, un sénateur des États-Unis. Un
avocat couteux s’emploierait à faire sortir Billy en moins de temps qu’il n’en
fallait pour le dire. Dans l’heure probablement.


4 contresens (au moins) dans le même paragraphe…




Page 426


Les perles commencèrent à se réchauffer au contact de sa
peau.


The pearls
began to warm against his chest.


Faux, les perles chauffent quand le Vierge Scribe répond à
l’appel et fait le transfert


Les perles commencèrent à chauffer contre sa peau




Page 215


Vous me dites ça maintenant, après le temps que j’ai passé à
vérifier auprès des services d`urgences de la police de New York.


Tell me
that while I was wasting time with those damn EMTs we checked with the
NYPD."


Dis-moi au moins que tu as appelé la police de New York
pendant que je cherchais (Beth) auprès de tous ces foutus services d`urgences.


Contresens




Page 244


Il était encore saoul comme un cochon. Avec une foutue
gueule de bois. Mais il avait
du boulot


He was
still drunk as shit. And he had a hangover. Talk about multitasking.


Il était toujours ivre mort. Avec une foutue gueule de bois.
Super de pouvoir faire plusieurs trucs à la fois.


Contresens




Page 253


Butch se dirigea vers le bureau du capitaine


Butch
walked out of the captain's office.


Butch sortit du bureau du capitaine


Contresens




Page 277


s’efforça de ne pas tenir compte de la hâte avec laquelle il
avançait. Ce qui venait de se passer était un raté.


and tried to ignore his powerfu stride. The latter was an abject failure.


s’efforça d’ignorer la puissance de sa démarche. Ce qui fut
un échec cuisant.


Contresens




Page 284


Sans compter que tous ces mythes sont propagés par des
humains lassés de vivre qui s’imaginent que les ténèbres c’est l’éclate.


Or just as
offensive, the fiction is used to create some kind of mystique for bored humans
who think the dark side is a fun place to visit."


Tout aussi énervant, il y a ces dilettantes à la recherche
de leur côté obscur qui utilisent le mythe pour fonder des sectes prétendues
mystiques.


Contresens




Page 295


être l’un de ceux que tu utiliserais.


be the one
you used.


Ëtre celui qui tu utiliserais


Contresens




Page 315


La frustration lui fit songer au couteau qu’il gardait dans
la portière de la voiture. Il baissa le bras et, de son doigt, effleura la
poignée de la portière pour se calmer.


Frustration
made him think of the knife he had in the car door. He reached down and ran his
finger over the handle, soothing himself


La frustration lui fit songer au couteau qu’il gardait dans
la portière de la voiture. Il baissa le bras et, de son doigt, en effleura la
poignée pour se calmer.


Contresens : Il s’agit de la poignée du couteau




Page 319


Rhage se battait contre le deuxième, mais le troisième était
sur le point de frapper le vampire à la tête…


Rhage had
engaged two, but the third was about to nail the brother in the head…


Rhage se battait contre deux à la fois, mais un troisième
était sur le point de frapper le vampire à la tête …


Contresens Et Du coup, page 324, la traductrice a
pudiquement arrangé le texte pour coller à son erreur...


Un quatrième éradiqueur avait surgi de nulle part


The fifth
lesser had come out of nowhere


Un cinquième éradiqueur avait surgi de nulle part




Page 321


À condition qu’il réussisse à se lever quand il serait soûl.


Assuming he
could still get it up while he was drunk.


À condition qu’il réussisse à band*r quand il serait soûl


Contresens




page 322


D’un geste absent, il tendit la main en direction du verre,
le porta à ses lèvres et le reposa.


Reflexively,
he reached for the damn thing, brought it to his lips, and tossed it back.


machinalement, il attrapa ce foutu verre, le porta à ses
lèvres et le vida (au fond de sa gorge).


Contresens




Page 326


Non, il faut que je ramène Rhage. On vient d’avoir une
visite de l’autre camp.


No,I gotta
move our boy. We just had a visit from his other side.


Non, il faut que je ramène Rhage. Il y a la bestiole qui
vient de passer.(l’autre côté de Rhage et non les tueurs)


Contresens




Page 335


Pour le moment, pourtant, il devait se contenter de se
calmer avec les prostituées.


For the
time being, though, he had to cool it with the prostitutes.


En attendant, il devait lever le pied avec les prostituées.


Contresens




Page 342


situation détaillée d'un rappel de la nuit précédente (hum)


Contresens : Marissa parle d'elle-même et non de Beth


Page 345


Il posa sa main sur les cheveux de Beth


His hand
paused on her hair


Sa main se figea sur les cheveux…


Contresens




Page 314


Contresens sur "cherry" qui est un pucelage en VO
(hum)




Page 417


Il s’était écarté et la regardait de loin.


He was
staring down at her remotely


Il la regardait d’un air lointain.


Contresens




Page 417


Je ne chasse pas les humains.


My prey is
not human.


Mon ennemi n’est pas humain (parce que les éradiqueurs ne
sont PLUS humains).


Contresens




Page 420


Beth répliqua d’un son sec. “Laisse tomber, V”


Beth's man
spoke harshly. "Back off, V."


Le mec de Beth répliqua d’un son sec. “Laisse tomber, V”


Manque un mot




Page 420


Je vais pas de raconter de craques, le flic. De temps en
temps, il arrive qu’un humain se mêle de nos affaires. Et si quelqu’un menace
notre espèce, je le tue, peu importe qui il est. Mais je ne suis plus disposé à
tolérer les pertes humaines comme avant, et pas uniquement parce qu’elles nous
font courir un risque.


I won't lie
to you, cop. Occasionally, a human gets in the way of what we do. And if anyone
threatens our race, I will kill them, no matter who or what they are. But I'm
not going to tolerate human casualties the same way I used to, and not just
because it risks our exposure.


Je ne vais pas de mentir, le flic. Il arrive parfois qu’un
humain se mêle de nos affaires. Je tuerai tous ceux qui menacent notre race,
sans autre considération. Mais je vais quand même revoir ma position concernant
les humains. Le risque de dévoiler notre existence ne suffira plus à justifier
une élimination.


Question de style…




page 432


manque une phrase


She broke
off the kiss. "You didn't like that? I liked it when you did that to my
finger last night."


He yanked
at his collar. Where the hell was all the air in this part of North America?


"Butch?"


"I
liked it," he said in a guttural croak. "Trust me. Ireally liked
it."


Marissa interrompit le baiser.


—Vous n’aimez pas ? J’ai aimé quand vous avez fait cela hier
avec mon doigt.


Il tira sur le col de sa chemise, à moitié asphyxié. Bordel,
mais qui avait piqué tout l’oxygène dans cette partie de l’Amérique du Nord ?


—Butch?


—Si, j’aime, répondit-il dans un croassement guttural.
Croyez-moi, j’aime même beaucoup.




Page 476 (au moment de l'union)


si Kohler roula à terre (oooooh ???) il ne laissa échapper
aucun cri.


but except
for bearing down onto the floor, Wrath didn't cry out.


Kohler appuya fort ses deux poings à terre, mais il ne
laissa échapper aucun cri.


Contresens




page 515


Billy s'empara d'un couteau et s'apprêta à frapper Kohler
dans le dos.


Billy
grabbed a knife and launched himself onto Wrath's back


Billy s’empara d’un couteau et se jeta sur le dos de Wrath


Contresens




Autre erreur répétée...


La traductrice parle de Butch plusieurs fois comme étant
"du Sud". Ce qui est une erreur de traduction concernant Southie


Pour info, il s'agissait du quartier "South
Boston" de la ville de Boston, qui est surnommé Southie par ses habitants,
dont une très grande majorité d'Irlandais (ce qu'est Brian o'Neal.)


Boston est la capitale de l'état du Massachusetts, le long
des côtes du Nord-Est des états-Unis, à environ 350 kilomètres au nord de New
York. Elle ne mérite EN AUCUN CAS la dénomination de "au Sud".


Et les Red Sox sont une franchise de baseball de la Ligue
majeure de baseball située à Boston, qui a la fidélité de Butch et Vishous
(Viscs)... et qui n'a rien à voir avec le Sud non plus...


---


Dans la même phrase les "tu" et les
"vous" se mélangent (Quand Butch présente marissa et Beth par
exemple...)


Bref dès le tome 1, je me suis dit qu'il y avait un net
problème...

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelabdb.hautetfort.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 12:42

ouais et ! j'aurais vraiment honte à leur place de leur boulot!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Christy

avatar

Messages : 203
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 40
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 13:25

Quand on fait le compte, ça fait peur quand même... affraid
Revenir en haut Aller en bas
http://christysaubesty.blogspot.com/
camille27

avatar

Messages : 1575
Date d'inscription : 19/09/2011
Age : 31

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 14:54

c'est même terrifiant en fait!!! nullissime
Revenir en haut Aller en bas
http://les-chroniques-de-lucinda-walker.over-blog.com/
Chiara



Messages : 4
Date d'inscription : 12/09/2011

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 17:42

C'est terrible comment on nous prend pour des idiots, des pompes à fric. J'ai regardé l'achevé d'imprimé et il y a eu un second tirage sans modifications alors que sur le forum ils s'étaient engagés à réediter l'ouvrage correctement !
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 21:08

Ils se sont dit que de toutes façons ça se vendrait....

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Kate

avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 13/09/2011
Localisation : Bordeaux

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Lun 19 Sep - 22:36

Après la lecture des premiers chapitres et en mettant de côté la traduction déplorable, j'ai plongé complétement dans l'univers de JR Ward... et j'ai creusé un peu plus le fossé qui me sépare de mes amis en matière de lecture

Ils n'ont pas compris mon engouement pour Twilight alors là avec la BDB je me suis définitivement grillée.

C'est un peu ce sentiment de "solitude littéraire" qui m'a fait venir sur ce forum

Bref, pour en revenir à l'Amant ténébreux si je devais retenir un passage, c'est quant Beth entre dans la grande salle, impressionnée par tous ces mâles et qu'ils viennent mettre un genou à terre devant elle, j'en ai encore des frissons

Ou Butch qui découvre la confrérie et le début de son amitié particulière avec V

Et puis tous les autres frères
Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 20 Sep - 8:32

Bienvenue au club Kate!!!! Pour nous tous c'est notre "sentiment se solitude littéraire" qui nous font apprécier autant les forums



Et effectivement c'est un magnifique passage que celui-ci quand ils s'agenouillent tous devant elle en tirant leur dague

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Candyshy

avatar

Messages : 479
Date d'inscription : 12/09/2011
Age : 39
Localisation : derrière mon livre

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 20 Sep - 15:30

Une nouvelle saga que je débute en trépignant avec tout ce que l'on m'a dit dessus.

Une confrérie regroupant des guerriers, des vampires, qui luttent contre une société d'éradiqueur, qui veut les voir disparaître de la surface de la terre.

A la tête de cette conférie, Kolhrer ( / Wrath ), un guerrier pur et dur, son ami meurt et lui demande de veiller sur sa fille, une humaine enfin une mi humaine, mi vampire. Il doit veiller sur elle, et lui fair décourvrir sa lignée.

De quoi mettre en appétit pour commencer cette saga, on découvre des guerriers, plus sexy les uns que les autres, comment résister ???? Aucune idée, si quelqu'un à la réponse .... Il se la garde.

Conquise dès les premières pages, une saga qui m'a ferré tel un poisson, un excellent pêcheur cette JR Ward.

Un premier couple que l'on apprécie, un amour compliqué au départ qui trouve son chemin au fil des pages avec ses difficultés sinon se serait pas marrant et on laisse planer sur les autres membres donnant envie de connaître à chacun leur désir, leur secret, leur présent et leur passé ... très maline Ward.
Franchement ça marche du feu de dieu surtout qu'elle ne s'arrête pas enfin pour ma part plus que ravie, une vraie droguée .... à conseiller en lecture !! primordial


*****

un long moment que je les ai lu, du coup, relecture du tome 1, j'ai pas beaucoup avancé manque de temps, j'ai lu 80 pages, trop bien de recommencer

_________________
Mon blog de lectures : Au Boudoir de Candyshy

Jensen & Jared <3
Revenir en haut Aller en bas
http://auboudoirdecandyshy.over-blog.com/
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 20 Sep - 22:19

J'ai hésité un certain temps avant de lire ce livre : des avis plus ou moins négatifs, un titre, et une couverture qui est un peu racoleuse. Et puis, je suis arrivée sur le forum, et à la vue de votre enthousiasme, je ne pouvais que sauter sur le premier tome.

L'histoire est sympathique : une confrérie qui est la pour protéger la race des vampires, face à des exterminateurs. Ils ne s'attaquent pas aux humains pour les vider de leur sang, et finalement vive entre eux. Comme toujours en matière de bit lit, une histoire de cœur vient se greffer à une histoire policière.

L'auteur passe d'un point de vue à un autre, ce qui rend l'histoire très riche.

Au début, j'avoue avoir été plus intéressée par l'avenir de Beth, que de l'histoire de la confrérie, de l'Omega, des Lessers, des vampires ... C'était sans compter les dernières pages, où enfin l'action est prédominante.

Spoiler:
 

Les personnages sont de gros durs ( humains / vampires / lessers ). Au fur et à mesure, on les découvre, et on se rend compte qu'ils peuvent être touchés et / ou touchant. Je trouve qu'il font preuve d'une grande sensibilité, ce qui est assez étrange, en tout cas, on ne s'y attend pas.

Les méchants sont vraiment méchants, les gentils sont aussi méchants et terrifiants même si je pense, qu'on a vu qu'un petit aspect de leur cruauté.

Et puis, évidement Beth, qui tombe sous le charme de Wrath en moins de temps qu'il ne faut pour le dire. La complicité avec Wellsie, la Shelane de Torh, n'est pas sans rappeler les connivences entre filles.
Terrible destin qu'est celui de Wrath : ce roi est vraiment tourmenté. Beth lui fait baisser ses barrières, et c'est attendrissant .... peut être pas très réaliste, mais très touchant.

Dommage, que l'auteur ne présente pas les autres membres de la confrérie. En tout cas, il y a de quoi développer dans les prochains tomes. Je dois avouer que Butch m'a agréablement surprise : curieuse de savoir ce qu'il va lui arriver ... Et puis, Raghe et Zsadist risquent d'être TRES intéressants.

Dernier point, j'aime beaucoup ce mot "leelane", ça sonne de façon mélodieuse à mon oreille, et je dois dire que j’adhère :)
Quant à la dernière phrase, elle m'a sourire "qui veut des pêches ?". Elle m'a fait pensé à un autre chapitre ...

En bref, je vais sans conteste poursuivre la série. Encore une série, que j'ai mis trop de temps à découvrir, mais voyons le coté positif, j'ai quelques tomes à enchainer
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 20 Sep - 22:30

je viens de lire les posts précédents, et je me dis que tout ces contresens dans une traduction semble irréaliste. Ils ont pris un stagiaire pour la traduction ???
C'est le même constat pour tous les tomes ? ou seul le premier a subit un massacre ?

Sinon, quelques choses, qui n'a aucun rapport : je me pose une question au sujet de Darius. A la fin, la vierge scribe lui propose de revenir sur terre mais sans aucun souvenir de sa fille ( alors que lui c'est ce qu'il désirait). Il accepte. Et je me demande quel est l'intérêt ?
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
lee-Anne

avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 15/09/2011
Age : 29
Localisation : Très loin

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mar 20 Sep - 22:45

MailyHdL a écrit:

C'est le même constat pour tous les tomes ? ou seul le premier a subit un massacre ?

Le 1 est catastrophique à mon sens, le 2 est bien (sauf qu'ils ont gardé les noms modifiés et que ça me chiffonne). Et le 3 est à nouveau très mal traduit. On dirait parfois Google !!!

Et il faut quand même dire que les 3 traducteurs sont des personnes différentes qui ne se sont pas concertées, ainsi "The Pit " (que j'ai choisi d'appeler "La Piaule", plus par homophonie et pour l'image que par sens littéral) est parfois nommée "La Fosse", et à d'autre "Le Trou"... Cool !!!

A partir du 4, je n'ai même plus regardé mais il me semble que les éditeurs ont rappelé la traductrice du tome 2 (à vérifier...)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
http://autourdelabdb.hautetfort.com/
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mer 21 Sep - 20:24

Ok merci pour l'info

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mer 21 Sep - 20:56

Le 1er tome est vraiment le moins bon et ce n'est vraiment pas à partir de celui-ci que l'on devient accro à la Confrérie! Je m'étais faite les même remarques que toi à l'époque. C'est à partir du tome 2 que tout s'accélère et où l'on accède à un autre niveau (surtout quand l'histoire de Z commence!)

Et pour Darius tu vas bientôt découvrir l'intérêt (avec un certain John Matthew qui apparaît dans le 2e tome , l'amour de ma vie avec Z )

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Mer 21 Sep - 21:38

ah, je crois que je sais ou tu veux en venir, même si je ne suis pas encore arrivée à la révélation ( si c'est ce que je crois ... ).
Par contre,je suis en train de lire le tome2, et je suis déjà convaincue : je suis arrivée à un certain passage qui me laisse rêveuse


Dernière édition par MailyHdL le Jeu 22 Sep - 8:36, édité 1 fois (Raison : correction orthographe)
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 22 Sep - 7:47

lesquels?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 22 Sep - 8:39

Karen a écrit:
lesquels?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 22 Sep - 8:41

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
MailyHdL

avatar

Messages : 254
Date d'inscription : 13/09/2011
Age : 37
Localisation : Essonne

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 22 Sep - 9:26

Karen a écrit:
Spoiler:
 

pourquoi j'ai un sourire béat rien que d'y penser ??? lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://histoire-de-livres.over-blog.com/
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11613
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 38
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux   Jeu 22 Sep - 9:54

Parce que c'est normal Et plus tu vas avancer dans les tomes et plus tu vas arborer ce sourire

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
WARD J.R - LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE - Tome 1 - L'Amant Ténébreux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 17Aller à la page : 1, 2, 3 ... 9 ... 17  Suivant
 Sujets similaires
-
» LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE (Tome 02) L'AMANT ETERNEL de J.R. Ward
» LA CONFRERIE DE LA DAGUE NOIRE (Tome 13) L'AMANT DES OMBRES de J.R. Ward
» [Ward, J.R.] La Confrérie de la dague noire - Tome 2: L'amant éternel
» [J.R.Ward] La Confrérie de la dague noire, tome 4 : L'Amant révélé
» [Ward, J.R.] La Confrérie de la dague noire - Tome 3: L'amant furieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Paranormale :: Les Séries Incontournables :: La Confrérie de la Dague Noire / Black Dagger Brotherhood-
Sauter vers: