AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte

Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 572
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 36

ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Empty
MessageSujet: ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte   ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Icon_minitime1Mer 5 Aoû - 13:40

ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Vicomt10

Le secret du vicomte
Dorothy Elbury

Quatrième de couverture :

Angleterre, Régence
Des prétendantes au titre d’épouse, lord Edward n’en manque pas. Quand on est riche, vicomte et plutôt bien fait de sa personne, difficile d’échapper à la traque acharnée des mères qui cherchent à marier leurs filles. Edward en est malade. Bal après bal, ce sont toujours les mêmes sourires intéressés, les mêmes œillades calculées... Où trouver une femme qui l’aimerait pour ce qu’il est, et non pour sa fortune ? Déterminé à fuir la capitale, il part s’installer à la campagne où il se fait passer pour un simple artiste. Là, il ne lui faut pas longtemps pour tomber sous le charme de la fille du pasteur. Ravissante, spontanée, les pieds sur terre : Georgina est exactement celle qu’il attendait. Seulement voilà, elle méprise le milieu des dandys fortunés et oisifs... dont il fait partie. Et la ruse qui devait apporter à Edward un amour sincère risque à présent de se retourner contre lui...


Acheter sur AmazonELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Ir?t=auboueca-21&l=as2&o=8&a=2280330946
Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 572
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 36

ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Empty
MessageSujet: Re: ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte   ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte Icon_minitime1Mer 5 Aoû - 13:42

Mon avis:

Edward « Ned » Latimer, vicomte de Templeton, est la proie de nombre de dames patronnesses qui ne cherchent qu'une chose : qu'il épouse leur fille, car il est riche et titré. Mais il ne souhaite pas seulement se marier pour avoir des héritiers, contrairement à ses pairs. Il espère trouver une femme intelligente, capable de penser par elle-même et non une de ces écervelées qui peuplent les bals de la Saison Londonienne... Il décide alors de fuir la capitale et de s'installer dans une petite maison qu'il va louer à Compton Lacey, sous le patronyme de Monsieur Latimer, dessinateur, et ce malgré les mises en garde de son cousin.
Or justement, en arrivant sur place, il fait la rencontre d'une jeune femme qui le captive immédiatement : Georgiana Cunningham, l'une des filles d'un pasteur défunt. Mais cette dernière, bien qu'attirée par cet homme qui a sauvé son frère Rupert, méprise les gens riches et menteurs... Que se passera-t-il lorsqu'elle découvrira la véritable identité de celui qu'elle connaît sous le nom de Monsieur Edward Latimer ?

L'histoire de nos deux héros est relativement simple. D'autant que, suivant alternativement le point de vue de l'un ou l'autre, nous sommes, nous lecteurs, au courant de toute l'intrigue à quelque moment que ce soit. Ainsi, alors même que la famille de Georgiana ruinée décide de vendre les livres de la bibliothèque du défunt révérend, nous savons avant eux qui s'en porte acquéreur et dans quel but... et cela n'est pas le seul moment dans le livre où les événements sont connus d'avance. C'est fortement dommage. Heureusement finalement que les personnages n'ont pas trop de tergiversations (à la je t'aime, moi non plus) car sinon la lecture aurait été redoutablement ennuyeuse.

Le roman en lui même est écrit de manière assez simple et linéaire, ce qui fait que l'intrigue manque de saveur. Les personnages n'ont pas vraiment de relief. A la limite, ce sont plus les personnages secondaires que les personnages principaux qui arrivent à tirer leur épingle du jeu : ainsi le jeune Rupert qui passe de « jeune chien fou » au statut de jeune homme responsable de sa mère et de ses sœurs...

Mais même les deux « méchants » de l'histoire manquent de profondeur... et cette partie même de l'histoire ne constitue en aucun cas l'intrigue principale qui, elle, se résumerait de la manière suivante : un noble, sous couvert d'anonymat, tombe amoureux d'une jeune roturière, qui pense que l'homme en question est un artiste désargenté. Le noble cherche à aider la jeune femme qui est dans une situation précaire, mais cette dernière va mal prendre les mensonges de celui dont elle est tombée amoureuse. Le couple parviendra-t-il à être heureux ? Bref, une intrigue convenue... et un roman qui devrait être très vite oublié.
Revenir en haut Aller en bas
 
ELBURY Dorothy - Le secret du vicomte
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dorothy HEARST (Etats-Unis)
» [Benoît, Michel] Le secret du treizième apôtre
» [Green, Simon R.] Secret Stories - Tome 1: L'homme au torque d'or
» The Top Secret
» [Grazier, Michèle] L'été du secret

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Historiques / Harlequins :: Autres séries / Autres auteurs-
Sauter vers: