AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WALTON Jo - Morwenna

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Walkyrie

avatar

Messages : 3346
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 33
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: WALTON Jo - Morwenna   Ven 31 Juil - 17:05

Morwenna
Jo WALTON

Edition France Loisir

Sortie en 2015

Quatrième de couverture :Morwenna, qui préfère qu’on l’appelle Mor, est placée par son père dans l’école privée d’Arlinghurst, où elle se remet du terrible accident qui l’a laissée handicapée et l’a privée à jamais de sa soeur jumelle, Morganna. Là, Mor pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction.
Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brûlée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.



Mon avis :
Un roman peu conventionnel, il se démarque par son absence d’intrigue et son format, pourtant il se lit plutôt bien. C’est le genre de livre que l’on prend le temps de lire, qui vous apaise et vous repose. Une jolie petite lecture en soit !

Morwenna et Morganna sont deux sœurs jumelles, toutes deux vagabondent dans les friches et les ruines du Pays de Galles où elles rencontrent des créatures magiques qu’elles appellent fées jusqu’au jour où un drame vient les séparer. Morwenna se retrouve seule, sa sœur étant morte dans un terrible accident, et infirme depuis cette tragédie. Fuyant la sorcellerie de sa mère, Morwenna se retrouve placée chez son père et ses tantes qui l’envoient très vite dans une école privée en Angleterre. Rejetée par les autres, elle se réfugie dans sa passion des livres de SFFF et la magie pour se protéger de celle qui ne cherche qu’à la nuire.

Ce livre est assez déroutant, il se présente sous forme de journal intime, des petits paragraphes datés et rédigés par Morwenna. Il n’y a pas vraiment de but ou d’intrigue mais essentiellement les sentiments et les expériences de la jeune fille, sa passion des livres (de science – fiction principalement) et la magie qui nous entoure et qu’elle peut exploiter pour fuir celle qui en a abusé ; sa mère.

Morwenna est un personnage attachant qui malgré les malheurs qu’elle a vécu ne se plaint jamais dans ses écrits, entre la perte de sa jumelle et son infirmité, on pourrait imaginer qu’elle sombre peu à peu dans une certaine forme de déprime, qu’elle se plaigne, mais pas du tout, elle puise sa volonté et ses espoirs dans ses lectures et dans son pays de cœurs ; le Pays de Galles mais aussi dans sa famille qu’elle a laissé là – bas ; Grampa et Tante Teg. Ne souhaitant plus vivre avec sa folle de mère, Morwenna a décidé de fuguer et se retrouve chez un père, Daniel, qui est parti avant même la naissance des jumelles. Ce dernier vit au crochet de ses sœurs dans un manoir anglais. Morwenna se lie peu à peu à son père par le biais de leur passion mutuelle pour la SFFF. Ce père, grand absent de sa vie, tente ici de se faire une place, leur relation et échanges sont distants mais on sent toutefois que la passion des livres les lie bien plus qu’il ne paraît. Dépassé par un rôle qu’il ne connaît pas, il laisse les décisions à ses sœurs qui envoient très vite la jeune fille dans une école privée. Là, Morwenna qui arrive en cours d’année et qui est handicapée, n’est pas acceptée, seule Deirdre, une irlandaise et Sharon, une juive, misent à l’écart des autres également, accepteront de lui parler. Solitaire depuis la perte de sa sœur et compte tenu de son infirmité elle ne peut participer aux activités sportives de son école, elle profite de ce temps libre pour lire et relire de nombreux ouvrages de science – fiction et de fantasy. Cette même passion lui permettra de se faire des amis voire même lui permettra de connaître l’amour, un amour des livres qui lui conféra une certaine forme de pouvoir.

Le roman offre donc des débats et des idées intéressantes sur de nombreux ouvrages littéraires et plus particulièrement de la science – fiction. On a droit à un grand défilé de titres et d’auteurs, pour les plus connus ; J.R.R. Tolkien, C.S. Lewis, Philip K. Dick, Franck Herberts, Aldous Huxley, (…), tous sont cités ainsi que leurs œuvres majeurs, cela donne envie de découvrir certains auteurs. C’est juste dommage que l’auteure n’est pas eu idée de tous les indexer à la fin de son roman, car quitte à citer autant d’ouvrages, autant les référencer pour donner à son lecteur l’envie d’en savoir davantage.

L’autre grand thème du roman est la magie, dont le concept est assez loin de la fantasy classique avec ses petits fées ailées, fines et humanisées, ici les fées sont des êtres biscornues, en lien direct avec la nature : l’écorce, les feuilles, l’eau, chacune semble présenter des caractéristiques physiques atypiques et uniques. La magie semble lier à sa propre croyance de cet univers féerique où les morts trouvent une certaine forme de repos. Un concept assez innovant et quelque part assez réaliste, on découvre au fur et à mesure des écrits de Morwenna cette magie qu’il n’est pas bon d’abuser sans qu’elle se retourne contre vous, une magie innocente et naturelle. On plonge inévitablement dans ce folklore gallois très enchanteur.

La plume de l’auteure est fluide et stylisée, on ressent la bonne éducation de Morwenna mais aussi son intelligence, sa vivacité d’esprit et sa maturité, les phrases sont plutôt courtes, parfois décousues comme un journal intime l’est souvent, des idées qui vous passent pas la tête et que vous archivez sur papier, cela se lit bien, mais tranquillement, point de précipitation à savoir ce qu’il va se passer, juste une lecture apaisante à travers la passion de Morwenna, de sa magie et de sa vie.

En bref, les fans de SF seront peut-être conquis par les passages de réflexions sur tel ou tel ouvrage SF et sur ses auteurs les plus connus, les fans de fantasy seront quant à eux davantage conquis par la magie et ses petites créatures féeriques qui ne s’expriment que par une suite de mots sans logique apparente, les autres découvriront un roman contemporain qui raconte la vie d’une jeune fille de 16 ans, blessée autant moralement que physiquement et aux idées et réflexions matures pour son âge. Un roman qui se destine donc à un lectorat divers, après on aime ou on aime pas, personnellement j’ai aimé !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
WALTON Jo - Morwenna
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» When a Stranger Calls (1979, Fred Walton)
» Helen Walton Bishop
» [Jo Walton] Morwenna
» the bad pack
» Cowboys and Aliens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: