AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Tale of Tales

Aller en bas 
AuteurMessage
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 559
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 35

Tale of Tales Empty
MessageSujet: Tale of Tales   Tale of Tales Icon_minitime1Mar 30 Juin - 21:12

Tale of Tales Tale-o10

Tale of Tales
Réalisé par Matteo Garrone
Avec Salma Hayek, Vincent Cassel, Toby Jones, John C. Reilly, Shirley Henderson, Hayley Carmichael, Stacy Martin...
Sortie le 1er juillet 2015    

Synopsis:

Il était une fois trois royaumes voisins où dans de merveilleux châteaux régnaient rois et reines, princes et princesses : un roi fornicateur et libertin, un autre captivé par un étrange animal, une reine obsédée par son désir d'enfant... Sorciers et fées, monstres redoutables, ogre et vieilles lavandières, saltimbanques et courtisans sont les héros de cette libre interprétation des célèbres contes de Giambattista Basile.  

Bande-Annonce VOSTF:

Revenir en haut Aller en bas
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 559
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 35

Tale of Tales Empty
MessageSujet: Re: Tale of Tales   Tale of Tales Icon_minitime1Mar 21 Juil - 1:21

Mon avis:

Il était une fois, trois royaumes voisins dont les histoires, pourtant indépendantes, allaient se croiser... Pour le pire ou le meilleur? A vous de voir. Il vous faudra pour cela pénétrer dans un univers étrange et fantasmagorique.

Ainsi, dans le royaume de Salvascura, la reine est, à sa plus grande tristesse, incapable d'avoir des enfants. Jusqu'au jour où un homme mystérieux vient lui rendre visite et lui rend espoir! Pour ce faire, il lui livre une série d'indications qu'elle devra suivre à la lettre si elle veut pouvoir enfanter. Elle lui jure alors être prête à tout pour avoir ce simple plaisir que de sentir un enfant grandir en elle... Mais s'attendait-elle à tout ce qui allait lui arriver?

Dans le royaume de Rocaforte, le roi ne fit que de plaisirs et de libertinages... Mais un jour, il entend une voix qui le captive et il n'aura de repos que lorsqu'il aura cette voix enchanteresse pour lui seul et dans son lit. Mais il semblerait bien que le sort lui réserve une sacrée surprise! Et Dora, la "jeune" femme à qui appartient la voix, ne va-t-elle pas en souffrir?

Tandis que pendant ce temps, le roi d'Altomonte n'a d'yeux que pour un mystérieux animal de compagnie... Et ce au détriment de Viola, sa fille unique, qui rêve d'amour et d'aventure. Puis, au décès de l'animal, le roi promet la main de sa fille à qui devinera à quelle espèce cette étrange appartenait! Et là, c'est le drame... Car celui qui le devine n'est autre qu'un ogre! Qu'adviendra-t-il de cette pauvre Violet?

Nous entrons avec ce film dans un univers de contes particulièrement étrange, somme toute assez proche des vieilles versions des contes de Grimm... Et d'ailleurs, le Conte des Contes (livre de Giambattista Basile datant du début du XVIIème siècle), que nous retrouvons librement adapté dans le film, a inspiré aussi bien les frères Grimm que Charles Perrault pour leurs propres contes.

Attendez-vous donc à un film cru, violent, avec de la nudité, qui ne vous épargnera rien! Ainsi par exemple un écorché encore vivant, une décapitation (à la limite de l'égorgement), ou encore, la scène de la reine de Salvascura qui dévore un cœur encore battant (vu dans la bande-annonce)...

Ceci dit, il est extrêmement difficile de vous parler du film sans trop vous en dévoiler sur le déroulé des intrigues. Car, comme indiqué, il y a trois histoires pour un film d'environ 2h15, ce qui laisse peu de temps pour développer chacune. D'autant qu'elles se rejoigne à des moments capitaux pour l'un des trois royaumes! En dire plus serait vous raconter la chute des histoires...

D'ailleurs, le gros point noir que je vois dans ce film est justement cette façon de passer d'une histoire à l'autre sans raison qui m'a un peu déconcertée... J'ai eu du mal à comprendre pourquoi ces trois histoires étaient racontées ensemble. J'aurai plutôt vu cette structure dans une série de moyens métrages pour la télévision plutôt qu'en un ensemble présenté d'une pièce au cinéma. Ceci a fait que j'ai décroché à quelques moments pendant le film, la mise en scène ne réussissant pas à me maintenir dans l'histoire. Car bien qu'esthétique, elle est parfois un peu décousue, saccadée.

Et bien que le film bénéficie pour la bande son des services d'un compositeur chevronné, en la personne d'Alexandre Desplat, qui a été primé à de multiples reprises (dont les Oscars en 2015 pour Grand Budapest Hotel), la musique sort assez peu de "l'ordinaire" avec aucun morceau qui m'ait suffisamment marquée pour que j'ai envie de trouver la bande originale du film (alors même que j'aime beaucoup en général les musiques de films).

Heureusement, Tale of Tales dispose de costumes magnifiques (certaines robes m'ont fait "baver") et d'une distribution intéressante, avec quelques grands noms du cinéma ainsi que de "nouvelles têtes" qui parviennent à incarner leurs personnages avec une relative justesse, ce qui évite au film de tomber dans la catégorie nanar violent. Ainsi Vincent Cassel est tout bonnement détestable dans son rôle de roi obsédé sexuel; Salma Hayek est intéressante dans son rôle de mère possessive et prête à tout pour parvenir à ses fins... Mais la personne qui m'a le plus impressionnée est Bebe Cave, l'actrice qui incarne Violet. Elle est tout simplement parfaite pour le rôle! De la Violet idéaliste et légère à la Violet qui reprend sa vie en main... C'est d'ailleurs son personnage qui évolue le plus dans l'histoire. Il va tout bonnement se métamorphoser!

Pour conclure, un ovni dans le milieu des films de contes à la Disney... Rien n'est édulcoré, ce qui permet de coller beaucoup plus à la réalité des contes de l'époque mais qui fait de ce film, un film réservé aux adultes amateurs du genre.

Et un regret: que le spectateur qui va voir le film n'ait pas accès à la note d'intention du réalisateur, car celle-ci permet de comprendre certains choix qui ont été faits.
Revenir en haut Aller en bas
 
Tale of Tales
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [ANIME] Tales of Vesperia ~ The First Strike ~
» Fic Tales of Vesperia:L'île bleue (AP)
» Tales of Symphonia Chronicles
» ***Dark Tales*** Preview LDoll 6 p57+!!
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Cinéma / Séries :: Cinéma-
Sauter vers: