AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930

Aller en bas 
AuteurMessage
Walkyrie

Walkyrie

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 35
Localisation : Sud Clermont

Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930 Empty
MessageSujet: Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930   Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930 Icon_minitime1Mar 30 Juin - 12:10

Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930 Mademo12
Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930
Anonyme

Edition Gallimard

Sortie le 21 mai 2015

Quatrième de couverture : «Il n’y a pas de phrases, si éloquentes soient-elles, qui puissent exprimer toute la passion, toute la fougue, toute la folie, que contiennent ces deux mots notre amour. Nous goûtons à de telles extases qu’on serait inhabile à les vouloir conter !» Cette correspondance érotique des années 20, découverte par hasard par Jean-Yves Berthault, ancien ambassadeur, dévoile la folle passion d'une femme pour son jeune amant. Un trésor épistolaire écrit dans une langue recherchée, souvent crue et d’une grande modernité. L’audace des mots, la transgression, s’imposent en même temps que celles des gestes, et si Mademoiselle S. nous fait partager ses fantasmes les plus fous, elle nous révèle avant tout une magnifique et tragique histoire d’amour.


Mon avis :

C’est intrigué par le titre et le synopsis que je me suis laissée tenter à participer de la masse critique de Babelio que je remercie vivement pour l’envoi de ce roman. Le moins que l’on puisse dire c’est que ma curiosité a été grandement contentée !

Pour commencer, on soulignera la qualité du papier alliée à la sobriété de la couverture, un livre objet simple et beau très agréable à tenir en main.

Mademoiselle S. est un recueil de lettres d’amour enflammées et érotiques, voire parfois à la limite de la pornographie, reflet de la relation amoureuse et charnelle entre Simone, la rédactrice et son amant Charles. A travers près de 2 ans d’écrits épistolaires, on suit la relation adultère qu’entretient Simone avec un homme marié. Une relation essentiellement basée sur des rencontres secrètes dans une petite chambre et sur l’aspect physique du couple.

Ces lettres présentent une qualité d’écriture indéniable, écrites uniquement par Simone, jeune femme probablement de bonne famille, pourtant, la crudité des mots et la vulgarité de certains termes viennent érotiser ces écrits et étonnent par la variété du vocabulaire connue par Simone sur le sujet. Uniquement basées sur le point de vue de Simone, l’ombre de Charles est toutefois  omniprésente, Simone étant dévouée corps et âme à cet amant duquel elle accepte les plus extrêmes fantasmes. Rappelons que ces lettres ont été écrites à la fin des années 20 et les pratiques lubriques décrites par Simone sont pour le moins surprenantes, passionnelles et intenses, on s’éloigne du classique missionnaire pour des jeux de soumission proche du SM, avec le pouvoir exercé par Charles et l’acceptation de Simone pour contenter son amant, des échanges proches de pratiques homosexuelles et d’autres pratiques plutôt innovantes, le tout écrit avec un langage soutenu, on ressent pleinement la bonne éducation de Simone dans ses mots. L’évolution de la relation, de plus en plus extrême, Simone tentant par des fantasmes de plus en plus débridés de retenir celui qu’elle aime et donc elle est la maîtresse, la perd peu à peu. Elle accepte tout mais rapidement celle qui semble être dominée par son amour, ses désirs et ses plaisirs devient la meneuse, celle qui propose d’autres fantasmes toujours plus lubriques les uns les autres pour appâter et garder cet homme avec qui elle ne pourra jamais nouer une véritable relation de couple.

Tantôt sensuelle, érotique et parfois même pornographique, le lecteur sera surpris mais gare à l’overdose, passé la découverte et la curiosité rassasiée, les lettres au début attractives deviennent un peu répétitives au fil des pages et axées sur des contenues salaces qui rendent perplexe et lassent. On suivra toutefois la passion amoureuse de Simone pour cet homme qui ne semble pas partager ces mêmes sentiments, la déchéance de cette relation qui ne peut aboutir qu’à une unique fin inévitable, une histoire d’amour à sens unique.

En bref, chaste et prude lecteur, passe ton chemin, pour les autres, un roman épistolaire atypique qui surprend et ne laisse pas indifférent !
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
Anonyme - Mademoiselle S. : Lettres d'amour 1928-1930
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lettres d'Amour...
» Lettres d'Amour de 0 à 10 • Susie Morgenstern
» Le Questionnaire de A à Z
» lettre d'amour
» Mémoires de nos pères / Lettres d'Iwo Jima

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Erotique :: Autres Editions-
Sauter vers: