AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 WALDMAN Ayelet : Le médaillon de Budapest

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: WALDMAN Ayelet : Le médaillon de Budapest   Sam 30 Mai - 15:57


Le médaillon de Budapest
Ayelet Waldman


Quatrième de couverture:

En 1945, Jack Wiseman, lieutenant américain basé à Salzbourg, est chargé de garder le « train de l'or hongrois », rempli de biens volés aux Juifs. Avant d'être démobilisé, il dérobe un médaillon en forme de paon, en souvenir d'une femme qu'il a rencontrée là et dont il est tombé amoureux. Soixante ans plus tard, voulant faire la paix avec sa conscience, il confie une mission à sa petite-fille, Natalie : retrouver la propriétaire du bijou.
De l'Empire austro-hongrois à l'Amérique contemporaine, un bouleversant roman polyphonique qui combine avec brio trois intrigues : un puissant roman d'amour, un thriller sur le trafic d'oeuvres d'art, l'histoire vraie enfin d'un scandale historique.

« Ambitieux, captivant et terriblement émouvant. Le Médaillon de Budapest n'est pas un simple roman, c'est une malle aux trésors. » Joyce Carol Oates
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3929
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 36
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: WALDMAN Ayelet : Le médaillon de Budapest   Sam 30 Mai - 16:57


De très bonnes idées, des personnages liés à travers le temps et l’espace par un mystérieux médaillon, une intrigue alléchante, une couverture magnifique et la promesse d’un voyage à Budapest, il n’en fallait pas plus pour que je m’emballe… avant de bien vite déchanté ! Sans détester vraiment, je n’ai pas aimé et me suis franchement ennuyée par moments, peinant même à terminer ma lecture.

En fil rouge de l’intrigue, nous avons donc un mystérieux médaillon représentant un paon Art Deco que la jeune Natalie découvre chez Jack, son grand-père, à son décès. C’est à la fin de la guerre, pendant laquelle il était en poste à Salzbourg, qu’il a ramené ce bijou découvert dans un train de biens spoliés à la communauté juive de Hongrie par les nazis et les Hongrois sympathisants. Depuis, il était hanté par les souvenirs liés à cette période et par Ilona, une jeune femme rencontrée là-bas qu’il a aimé avant de la perdre. Lui promettant de retrouver la propriétaire du médaillon, Natalie s’envole pour l’ancien Empire austro-hongrois sur les traces du passé de son grand-père…

Si la période de la Seconde Guerre Mondiale et les horreurs du régime nazi sont souvent traitées en littérature, les livres qui parlent de la spoliation des biens juifs sont bien plus rares, encore moins quand il s’agit de la Hongrie. En mêlant Grande et petites histoires, l’auteur nous offre un roman original qui aborde de front des problèmes que beaucoup ont préféré taire. Que faire des rescapés des camps ? Où les loger, comment les nourrir, les soigner dans une Europe dévastée ? Que dire à ceux qui ont tout perdu, à ceux qui ont été volés sans espoir de voir leurs biens, leurs souvenirs retrouvés un jour ? Que faire de ceux qui sont enrichis en organisant de véritables trafics internationaux d’or, de trésors religieux, d’œuvres d’art… ? Il est aussi question ici des réseaux de passeurs pour les juifs qui préfèrent partir en Israël plutôt que de rester dans un monde qui a voulu les voir complétement disparaitre. Loin d’agir par charité, ce sont là aussi avant tout des êtres intéressés qui n’agissent pas vraiment pour le bien de l’humanité…  Si tous ces sujets sont passionnants, ils sont ici traités de manière un peu trop décousue et brouillonne. C’est un peu trop foisonnant, sans réel lien ni cohérence. Et surtout, j’ai trouvé le livre plat, sans saveur, je me suis franchement ennuyée. Je n’ai pas été touchée non plus par les personnages principaux, la faute sans doute à un récit presque trop froid, trop impersonnel, sans réelles émotions.

Un livre plein de promesses mais qui sont trop mal exploitées, c’est dommage, je suis complétement passée à côté de ma lecture !  

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
WALDMAN Ayelet : Le médaillon de Budapest
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» MERCREDI AU PARC de Ayelet Waldman
» L\'Alice du mois de juin: Alice et le médaillon d\'or
» Médaillon du lac Disney
» Médaillon pivotant - probable XVIIème
» Le Médaillon:

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Robert Laffont-
Sauter vers: