AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ROUSSEAU Bérengère - Rédemption

Aller en bas 
AuteurMessage
Walkyrie

avatar

Messages : 3358
Date d'inscription : 17/12/2012
Age : 34
Localisation : Sud Clermont

MessageSujet: ROUSSEAU Bérengère - Rédemption   Mer 8 Avr - 9:00

Rédemption
Bérengère ROUSSEAU

Editions du Riez

Sortie le 14 janvier 2015

Quatrième de couverture :
Quand un vieux médaillon et quelques documents anciens révèlent à Noâm les soupçons de collaboration qui pèsent sur son arrière-grand-père, son monde bascule. Comment accepter et vivre avec cette honte ? Il veut comprendre. Avec son meilleur ami, il se rend au Château de Noisy, là où son aïeul fut aperçu pour la dernière fois.

Sur place, ils sont victimes d’un éboulement. Ils se réveillent en 1944 à la veille de la Bataille des Ardennes. Noâm voit là l’occasion de restaurer l’honneur de sa famille, au risque de changer le cours de l’Histoire. Et si, justement, celle-ci avait déjà changé ?


Mon avis :


Un roman à la couverture très attractive, l’emballage est alléchant et donne très envie de plonger dedans, pourtant le contenu me laisse dubitative ; certaines choses sont très prenantes et intéressantes, pour d’autres, je n’ai pas toujours compris où nous menait l’auteure. La couverture ne porte pas le contenu, on s’attend à quelque chose de sombre, sanglant, tragique et pourtant même si la thématique l’est, l’intrigue est plutôt « légère ». Le contenu n’est tout simplement pas à la hauteur de l’appel de la couverture ! Ce qui accentue fortement notre frustration à la lecture de ce roman qui s’annonçait plus que prometteur.

Noâm est un jeune homme passionné d’histoire qui vit avec son père depuis la mort de sa mère. Un jour, son père, antiquaire de profession, revient avec une boîte au contenu qui intrigue beaucoup Noâm, des écrits, des photos et un drôle d’objet… mais son père lui interdit d’y toucher. De nature curieuse, Noâm passe outre l’interdiction et découvre un secret de famille inavouable ;  son arrière grand – père aurait collaboré avec les allemands durant la Seconde Guerre Mondiale. Ébranlé et ayant une soif de vérité, il en parle à son meilleur ami Lucas et décide de faire des recherches en commençant par le château de Noisy où son arrière aurait collaboré. Sur place, les choses dérapent, Noâm et Lucas se réveillent 70 ans plus tôt en 1944, à l’aube du sanglant épisode de la bataille des Ardennes.

Commençons par les points négatifs, quel était le public visé de ce roman ? Etant donné l’image véhiculée par la couverture, on s’imagine qu’il s’agit d’un roman pour adulte, et pourtant on a davantage l’impression d’un roman young adult porté par des héros étudiants (et donc, a priori adultes, ce qui perturbe quelque peu). En parlant des personnages, ils manquent un peu de caractère, de « matière », d’une « âme », on s’attache davantage à Lucas, le meilleur ami qu’à Noâm, personnage un peu désinvolte au caractère lunatique, qui s’entiche de la première fille venue, Esther (personnage qui n’apporte d’ailleurs pas grand chose au récit), qui sombre bien trop souvent dans les bras de Morphée et qui se plaint sans cesse de sa frustration ! Heureusement que Lucas contrebalance tout ça en apportant une réflexion intelligente et une base plus saine qui probablement leur sauvera la mise plus d’une fois. Quant à Félicien, un personnage censé être énigmatique, à double casquette : collabo ? résistant ? portant des secrets qui n’en sont pas vraiment… Par ailleurs, les actions menant peu à peu à la mise en place de l’intrigue ou à son dénouement sont un peu  trop rapides, les scènes tragiques et réalistes de la guerre manque d’émotivité car finalement les faits sont très connus et malheureusement se répètent dans le roman… Je pense notamment aux diverses scènes de pelotons d’exécution.

Côté intrigue, celle-ci s’intensifie et s’accélère seulement dans la seconde moitié du roman, on est un peu perdu au début ne sachant pas où l’auteure veut amener son lecteur : apporter un point de vue autre de cette seconde guerre ? Entraîner une réflexion sur les faits et les changements du passé sur le présent, ce fameux « effet papillon » ? Indiquer que les apparences sont souvent trompeuses et qu’il faut se méfier des soupçons, des « on dit » ? Tout cela à la fois ? La thématique de fond est intéressante, raconter une histoire se passant pendant la seconde guerre mondiale et plus précisément au cœur d’un des grands événements les plus sanglants qu’a connu la Belgique à cette époque apporte énormément de profondeur et  de consistance au récit qui malheureusement en manque pour les raisons citées précédemment. Tout cela en intégrant le voyage dans le temps ce qui apporte une touche de « science fiction » et un paramètre inconnu et perturbateur à l’événement. On soulignera aussi le travail et la qualité du style de l’auteure qui se veut simple mais efficace, le vocabulaire et l’écriture sont justes, le roman se lit très bien et sans anicroche.

En bref, je sors de ma lecture un peu déçue et frustrée, déçue ne pas y avoir trouvé ce que j’attendais et frustrée que cette magnifique couverture ne soit pas en adéquation avec son contenu, certes intéressant et bien écrit, mais plus en adéquation avec une lecture pour un public plus jeune qu’adulte. Serais-je passée à côté de ce roman ?
Revenir en haut Aller en bas
http://songesdunewalkyrie.wordpress.com/
 
ROUSSEAU Bérengère - Rédemption
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eddings Leigh / David - Les Trois Grimoires - La Rédemption d'Althalus, tome 2
» [Giebel, Karine] Meurtres pour rédemption
» Carole Rousseau ~ 05/04/2009
» [Lecture commune] Eddings Leigh / David - Les yeux d'Emeraude - La rédemption d'Althalus T1
» Retour à Rédemption

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Fantasy / SF :: Autres Editions :: Autres auteurs / Autres séries-
Sauter vers: