AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

  FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
coraline

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 37

 FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora Empty
MessageSujet: FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora    FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora Icon_minitime1Dim 5 Avr - 12:45

 FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora 97822816

La fiancée de Castlemora
Joanna Fulford

Sortie le 1er avril 2015

Quatrième de couverture :

Contrainte au mariage, surprise par la passion

Ecosse, XIe siècle
Son fiancé ? Isabelle a peine à en croire ses yeux. Cet inconnu qui l’a surprise nageant nue dans le ruisseau de Castlemora serait le fameux lord Ban, à qui on a promis sa main ? Jamais elle n’avait ressenti une honte aussi cuisante... Une honte fait place à la colère quand, loin de se satisfaire de cet avant-goût, cet effronté déclare qu’il ne l’épousera que si elle lui donne un héritier ! Ne voit-il en elle qu’une mère pour ses enfants ? Isabelle lui aurait volontiers jeté à la figure la main qu’il lui demande si peu galamment, mais elle doit se retenir. Car, si elle ne se soumet pas à la volonté de lord Ban, c’est le maître d’armes de son père – un rustre ambitieux et intrigant – qui finira par devenir son mari. Et, pour éviter ce terrible destin, elle est prête à tous les sacrifices...

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Marion B



Messages : 40
Date d'inscription : 16/02/2015

 FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora Empty
MessageSujet: Re: FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora    FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora Icon_minitime1Lun 17 Aoû - 14:20

Mon avis :

La fiancée de Castlemora de Joanna Fulford nous emmène en Écosse au XIè s. Nous y retrouvons Isabelle, une jeune veuve de 18 ans. N’ayant pas conçu d’héritier avec son défunt mari, elle est renvoyée auprès de son père, le seigneur de Castlemora, par sa belle-famille. Entachée de sa prétendue infertilité, son avenir s’annonce bien sombre… Ce sera le couvent, ou accepter comme nouvel époux lord Ban, un seigneur sans terres, dépouillé de son domaine par Guillaume le Conquérant. À moins que le terrifiant Murdo, maître d’arme de Castlemora et amoureux d’Isabelle depuis de nombreuses années, ne trouve un moyen de se l’approprier…

Je n’ai pas spécialement accroché sur ce livre dont la lecture, sans être désagréable, ne m’a pas emportée. Peut-être la faute aux personnages qui  répondent tous à des archétypes convenus. Le héros, Lord Ban, est beau, viril, bâti comme un dieu, courageux, intègre, protecteur, et cache au fond de lui une ou deux blessures secrètes. L’héroïne, Isabelle, est belle, sensuelle, intelligente, forte et fragile à la fois, et cache au fond d’elle une ou deux blessures secrètes. Le couple de personnages secondaires, Iain le Noir et sa femme Ashlynn, est construit sur le même modèle : à part la couleur des cheveux, rien ne change ! Leur histoire est d’ailleurs racontée dans un autre roman de l’auteure, The Laird’s Captive Wife. Quant à Murdo, le méchant, et bien il est vraiment très très méchant, cruel, sadique et lâche, d’ailleurs ses yeux sont froids et une vilaine cicatrice lui barre le visage... Bref, vous l’aurez compris, j’ai regretté le manque de nuance de ces personnages, d’autant plus que l’auteure avait je pense introduit assez de matière pour les complexifier un peu…

Malgré une écriture fluide et de nombreux rebondissements, ces personnages peu crédibles, quelques invraisemblances et facilités (peut-on VRAIMENT s’enfuir aussi facilement d’un château ?!!)  m’ont donc empêchée d’apprécier le développement de la romance, les sentiments des protagonistes s’intensifiant peu à peu au fil des épreuves, et de me laisser prendre par les enjeux auxquels ils sont confrontés, notamment la question, cruciale pour la société machiste de l’époque et notre héroïne, de la conception d’un héritier. Quant au dénouement, il laisse quelques questions en suspens, laissant présager d'une éventuelle suite.

Pour moi, il ne reste donc qu’une romance un peu facile, qui n’est pas pour autant déplaisante et peut se lire pour passer le temps.
Revenir en haut Aller en bas
 
FULFORD Joanna - La fiancée de Castlemora
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Joanna Newsom - Have One On Me

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Historiques / Harlequins :: Autres séries / Autres auteurs-
Sauter vers: