AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 CLARKE Cat - Perdue et retrouvée

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: CLARKE Cat - Perdue et retrouvée   Ven 3 Avr - 19:00



Perdue et retrouvée
Cat Clarke

Sortie le 23 avril 2015

Quatrième de couverture :

PERDUE Quand Laurel Logan, 6 ans, a été kidnappée, seule sa petite sœur en a été témoin. Toute l'enfance de Faith a été façonnée par la disparition de Laurel : de la séparation de ses parents à la présence constante des médias, en passant par celle de ces soi-disant amis qui ne veulent que lui parler de sa sœur. RETROUVÉE Treize ans plus tard, une jeune femme est retrouvée dans le jardin de l'ancienne maison des Logan, totalement déboussolée et serrant dans ses bras l'ours en peluche avec lequel Laurel a disparu. Laurel est enfin de retour chez elle, saine et sauve. Faith avait toujours rêvé de revoir sa sœur, sans oser vraiment croire que cela arriverait. Mais une série troublante d'événements isole Faith et la pousse à la paranoïa : ce que l'on a perdu peut-il réellement être retrouvé ?

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
coraline
Modérateurs
Modérateurs
avatar

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 36

MessageSujet: Re: CLARKE Cat - Perdue et retrouvée   Mer 8 Avr - 18:02

Ajout de la couverture !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Karen
Admin
Admin
avatar

Messages : 11954
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 39
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: CLARKE Cat - Perdue et retrouvée   Lun 10 Aoû - 15:30

Mon avis : coeur coeurheart coeur

Laurel a disparu du jardin de sa maison alors qu'elle n'avait que 6 ans. Et malgré tous les moyens mis en œuvre, nul n'a jamais pu trouver ce qu'il est advenu d'elle. Mais voilà qu'elle réapparaît dans ce même jardin treize ans plus tard, serrant entre ses bras Barnabé, l'ours en peluche qui avait disparu avec elle. Durant tout ce temps, elle était enfermée dans une cave au bon vouloir de son tortionnaire. Elle doit désormais apprendre à se reconstruire et vivre dans un monde qui lui est totalement étranger, entourée de l'amour inconditionnelle de sa famille, sa mère, son père, Michel, le compagnon de celui-ci et sa jeune sœur de 17 ans, Faith.

Faith est la narratrice de cette histoire tragique. Toute sa vie a tourné autour de la disparition de Laurel, à travers ses propres souvenirs, l'enquête, les médias, sa mère inconsolable, ses camarades de classe qui s'en sont toujours donnés à cœur joie... Ses seules échappatoires, sa meilleure amie, Martha, et son petit copain Thomas qui ignorait tout de l'existence de Laurel. Et voilà que le lendemain de la nuit où elle perd sa virginité, Laurel réapparaît, reléguant au second plan cet événement crucial. Faith est bien entendu immensément heureuse et prend un réel plaisir à retrouver cette sœur qu'elle croyait perdu, à lui apprendre à se familiariser avec les choses les plus simples de la vie, bien plus en tout cas que ce qu'elle pensait. Il n'empêche qu'encore une fois, il n'y en a que pour Laurel et Faith se sent horriblement coupable de se sentir jalouse alors que sa sœur a vécu l'enfer.
Tout le roman tourne donc autour de la réapparition de Laurel. On entraperçoit à travers des bribes de témoignages, des réactions inhabituelles, le calvaire que la jeune femme a enduré. Mais ce n'est pas le cœur de l'histoire. C'est bien sa réadaptation au sein de sa famille, de sa vie, et comment cette même famille vit ce retours, à travers Faith. On assiste aux premiers interrogatoires, aux premières conférences de presse, aux interviews... Et surtout on se doute bien, Cat Clarke étant Cat Clarke, que cela ne peut être aussi « simple ». Et on a bien raison. De petits indices nous prouvent peu à peu que tout n'est pas vraiment ce qu'il paraît être.
Comme dans tous les romans de Cat Clarke, l'histoire nous prend aux tripes du début à la fin. Nous sommes assaillis par de multiples émotions, pas toutes positives, allant de l'angoisse, au dégoût et à la terreur. Surtout que l'on sait que tout pourrait être vrai, qu'il existe des cas similaires et que ça peut arriver à n'importe qui.

Un petit clin d'oeil amusant. L'auteure avait annoncé que Michel, le nouveau compagnon du père de Faith, était français et qu'il ressemblait trait pour trait à Glenn Tavennec, le directeur de la Collection R. Voici donc comment elle le décrit : « Michel est très très beau. Il a une magnifique peau, des cheveux noirs en bataille et une barbe de trois jours. S'il avait mesuré quelques centimètres de plus et été plus futile, il aurait sans doute pu faire une carrière de mannequin. » wink

Le final est juste sublime. Le dernier passage est construit sous forme de mise en garde pour tous, tout en nous offrant le souvenir de ce jour funeste treize plus tôt, avec ce qu'il s'est passé et ce qui aurait dû se passer. Et quelle angoisse...

Encore un roman parfait signé Cat Clarke !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CLARKE Cat - Perdue et retrouvée   

Revenir en haut Aller en bas
 
CLARKE Cat - Perdue et retrouvée
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Si l'épave avait été retrouvée en 1912
» L'ami retrouvé, de Fred Ulhman
» Stephen Clarke (A year in the merde...)
» Susanna Clarke: Jonathan Strange & Mr Norrell + adaptation BBC 2015
» [Modiano, Patrick] Dans le café de la jeunesse perdue

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
 :: Young Adult / Jeunesse :: Collection R-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: