AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 GAFFNEY Patrici : Une valse à trois temps

Aller en bas 
AuteurMessage
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: GAFFNEY Patrici : Une valse à trois temps    Lun 16 Fév - 12:33


Une valse à trois temps
Patricia Gaffney

Quatrième de couverture:

Veuve depuis peu, Carrie est submergée par un sentiment de culpabilité : elle sait que son couple était mort bien avant qu'une crise cardiaque emporte son mari. Pour sa fille Ruth, encore adolescente, et Dana, sa mère possessive, elle tient bon. Peu à peu, elle émerge de son chagrin et commence à tourner la page. Jess, son premier amour, réapparaît dans sa vie et lui offre la main secourable dont elle a besoin. Forte d'une passion qu'elle n'aurait osé imaginer, Carrie saura-t-elle puiser dans ce nouvel amour la force d'apporter un équilibre à une famille en proie à ses souffrances et ses déceptions ?

Ce roman émouvant, d'une justesse poignante, aide à mieux comprendre les femmes, leur vision d'elles-mêmes et la magie de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Fariboles
Admin
Admin
avatar

Messages : 3978
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Eure et Loir

MessageSujet: Re: GAFFNEY Patrici : Une valse à trois temps    Lun 16 Fév - 12:34


Dans son précédent roman, Patricia Gaffney nous parlait magnifiquement d’amitié féminine. Avec Une valse à trois temps, elle explore les liens familiaux et plus particulièrement les rapports mère-fille et la douloureuse question du deuil. Un roman qui touche en plein coeur, délicat et émouvant, il sonne vrai et nous parle vraiment !

Ce sont tour à tour les voix de Carrie (la mère), Ruth (la fille) et de Dana (la grand-mère) qui vont nous plonger au cœur du récit et nous présenter leurs vies, leurs craintes et leurs espoirs aussi. A 44 ans, Carrie vient de perdre son mari, l’amour de sa vie. Elle peine à se remettre de cette perte, restant enfermée chez elle, à trainer en pyjama, à dormir sans cesse, mangeant n’importe quoi, se négligeant complétement. Seule activité et seule source aussi de revenus pour la famille, elle fabrique des couronnes de fleurs séchées pour une fleuriste, pas vraiment de quoi vivre, juste vivoter et l’argent commence sérieusement à manquer. Impuissante, Ruth, 15 ans, voit sa mère se couper du monde et ne rien faire pour remonter la pente. Elle voudrait l’aider mais ne sait comment, d’autant que quelque chose semble clocher dans le deuil de Carrie. Aimait-elle tant que cela son époux, au point de s’éteindre avec lui ? Ou au contraire, est-ce parce qu’elle réalise qu’elle ne l’aimait pas autant qu’elle le croyait qu’elle se sent si coupable ? Pas facile à gérer pour une adolescente qui vient de perdre son père. A l’école, cela ne va très bien non plus et pour seul soutient, elle a Raven, jeune gothique pas vraiment versé dans les pensées rose et positives… De quoi plomber un peu plus encore le moral de la jeune fille. Enfin, il y a Dana, grand-mère pleine de bonne volonté, qui projette depuis toujours ses propres rêves et désirs sur sa fille et qui ne sait pas du tout comment la soutenir, l’aider à avoir envie de vivre et sourire à nouveau. Mais au travers de cet océan de tristesse, une lueur, un espoir avec le retour de Jess, ami et amour de jeunesse de Carrie qui vient la voir avec une belle proposition …

Ce que j’aime avec Patricia Gaffney, c’est qu’elle prend le temps d’installer son histoire, de nous présenter ses héroïnes, de nous faire pleinement ressentir leurs émotions, leurs doutes, leurs espoirs. Et cela nous permet de vraiment les connaitre et les apprécier, nous faisons corps avec le récit, nous faisons nôtres cette histoire. Elle a aussi le don de trouver le juste mot pour exprimer ce qu’elles vivent et cela sonne tellement vrai que l’on se projette, que l’on se retrouve avec les mêmes sentiments et ressentiments. Car oui, rien n’est simple dans cette famille touchée par un deuil brutal. Chacune de ces femmes a son caractère, son vécu, ses rancœurs qu’elle garde au fond de son cœur depuis longtemps mais qui menacent (enfin) de rejaillir. L’une veut aider mais agace, l’autre est à la dérive, … elles se taisent, se cachent la vérité, par confort plus que par choix. Les relations mère-fille sont souvent aussi belles que tumultueuses, elles touchent à l’intime, au regard que nous renvoie celle qui nous a mis au monde, qui a placé bien des espoirs en nous, qui projette aussi ses propres rêves en nous et que l’on craint de décevoir. Il n’est ni facile d’être la fille de sa mère, ni d’être une mère, une bonne mère. Patricia Gaffney met superbement en mots ces paradoxes et craintes de la maternité, elle le fait avec pudeur, douceur, drôlerie aussi. Elle sait aussi merveilleusement nous parler des femmes, des vies de femmes, mères et amantes, femmes et amoureuses, qui ont une vie secrète que l’on ne soupçonne pas toujours.

Une valse à trois temps est un roman unique, grave et tendre, qui nous captive, nous aspire et nous fait réfléchir. A découvrir très vite !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
GAFFNEY Patrici : Une valse à trois temps
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rock à trois temps
» Ismael KADARE: Présentation
» Trois canards s'en vont baignant...
» [McKinley, Tamara] La dernière valse de Mathilda
» Combien de livres lisez-vous en même temps?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Charleston-
Sauter vers: