AccueilAccueil  PortailPortail  CalendrierCalendrier  RechercherRechercher  MembresMembres  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 LOUBIERE Sophie - A la mesure de nos silences

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Karen
Admin
Admin


Messages : 11454
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: LOUBIERE Sophie - A la mesure de nos silences   Ven 9 Jan - 11:12



A la mesure de nos Silences
Sophie Loubière

Fleuve Editions
Sortie le 8 janvier 2015

Quatrième de couverture :

Jamais Antoine n'aurait pensé que son grand-père puisse agir ainsi : il y a quelques heures à peine, l'adolescent sortait du lycée, s'apprêtant royalement à rater son bac. Kidnappé par papi à bord d'un vieux coupé Volvo, il roule à présent vers l'inconnu, privé de son iPhone.
À 82 ans, François Valent, journaliste brillant, aura parcouru le monde et couvert tous les conflits du globe sans jamais flancher. S'il a conclu un marché avec son petit-fils, c'est pour tenter de le convaincre de ne pas lâcher ses études.
Mais ce voyage improvisé ne se fera pas sans heurts. La destination vers laquelle le vieil homme conduit Antoine – la ville de Villefranche-de-Rouergue, ou il a grandi – a ce parfum particulier du remords. C'est là que l'enfance de François a trébuché. Lors d'un drame sanglant de la Seconde Guerre mondiale dont l'Histoire a gardé le secret.

À la fois quête du souvenir et voyage initiatique, cette échappée belle les révèlera l'un à l'autre. La vraie vie n'est jamais là ou on l'attend.

Lien Amazon


Revenir en haut Aller en bas
Karen
Admin
Admin


Messages : 11454
Date d'inscription : 10/07/2011
Age : 37
Localisation : Paris

MessageSujet: Re: LOUBIERE Sophie - A la mesure de nos silences   Ven 9 Jan - 11:16

Mon avis :

Un roman juste et poignant qui traite de sujets sensibles avec un ton particulièrement percutant. Sophie Loubière nous montre ici que les écarts entre générations ne sont pas si présents que cela, elle nous parle de retrouvailles entre un grand-père et son petit-fils, elle nous transmet avec justesse des réflexions sur la vieillesse, sur la jeunesse, sur la morosité des petites bourgades qui se vident. Et surtout, elle revient sur un événement méconnu de la Seconde Guerre Mondiale, la 13e division SS, composée de Bosniaques et Croates musulmans, et dont le destin s'est mêlé à celui des habitants de Villefranche-de-Rouergue un court instant...

François Valent, infatigable journaliste de 82 ans à la retraite, sent la vieillesse le rattraper inexorablement. Il oublie de plus en plus de choses et son corps faible à tendance à le lâcher. Il découvre également que son petit-fils, Antoine, vit des moments difficiles. Eloigné de ses parents divorcés, peu soucieux de ses notes et de son avenir (il est en terminale), il ne se concentre que sur ses jeux vidéos et ses copines. Une réalité qui mine son grand-père qui ne sait comment réagir. Un jour, il vient le chercher à la sortie du lycée, sans n'avoir rien en tête qu'une petite discussion, et voilà qu'il se retrouve à lui proposer contre de l'argent de l'accompagner dans un périple de quelques jours. Il éprouve le désir irrépressible de « frapper à la porte du passé, et pour cela, direction Villefranche-de-Rouergue, là où il a grandi, là où des événements survenus durant la guerre ont façonné l'être qu'il est devenu et l'ont changé à tout jamais...

Le récit de leur road-trip est entrecoupé de souvenirs de guerres, raconté d'abord par la jeune Clémence, la femme de François, puis par François lui-même. A travers Clémence, nous découvrons le calvaire des Lorrains chassés de leurs villages et conduits en France. C'est ainsi qu'elle s'est retrouvée à Villefranche-de-Rouergue avec son grand-frère (qui deviendra le meilleur ami de François) et ses parents. Elle nous raconte la rigueur de la pénurie, du rationnement, du pillage qui était organisé par les Allemands qui se servaient chez l'habitant, la terreur que tous partageaient. Puis François prend la parole et nous découvrons l'existence de cette 13e division de SS non conventionnels dont certains membres ont décidé de se mutiner et ont été durement punis.
Pour autant, les souvenirs historiques ne constituent qu'une infime partie du récit. Ce qui importe avant tout c'est la relation qui va s'instaurer entre François et Antoine, faite tout d'abord d'incompréhension mutuelle et de dédain, avant de se muer en complicité, en partages et transmission, en compréhension, respect et amour. C'est une vraie leçon de vie qui se déroule au fil des pages, une leçon de courage et de moral...


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Luxx



Messages : 127
Date d'inscription : 10/12/2013

MessageSujet: Re: LOUBIERE Sophie - A la mesure de nos silences   Ven 20 Mar - 21:27


Mon avis :

Avec A la mesure de nos silences, Sophie Loubière nous propose un roman non sans défauts, mais terriblement touchant.

Il y avait pourtant beaucoup de façons de rendre cette histoire niaise voire moralisatrice : le grand père sortant de sa retraite de vieux sage pour apprendre la vie à son petit con de petit fils, la sacro sainte référence à la Seconde Guerre Mondiale, autant de clichés qui, s’ils ne disparaissent pas entièrement, sont mis au service d’un message plus nuancé.

Certes, j’ai pu regretter parfois un certain manque de naturel, tant dans quelques dialogues que dans certains événements un peu trop extraordinaires qui nuisent pour moi au réalisme de l’ensemble.
Spoiler:
 
Je n’aime pas non plus beaucoup la fin, peut être un peu plus fade que le reste du livre. Mais qu’importe, c’est moins ici la destination que le voyage qui est intéressant.

En effet, l’auteure a su parfaitement alterner entre des styles qui collent au fond du propos : phrases courtes, hachées, qui passent du coq à l’âne pour raconter un ado qui jongle entre tous ses écrans (la présentation d’Antoine est pour moi un passage extrêmement réussi) ; la sobriété très poétique du narrateur qui décrit un homme fatigué de vivre ; et pour faire parler la mémoire enfin, une écriture un peu désuète, presque ampoulée par moment, comme dans le temps.

Au final, on obtient un improbable dialogue entre deux générations murées dans des silences très différents ;  la pudeur, la politesse du désespoir des anciens qui n’embêtent pas les autres avec leurs états d’âme parce que ça ne se fait pas, parce qu’il y a des choses qui ne se disent pas, rencontre le mutisme d’une jeunesse surexposée, pour qui les frontières de l’intime sont devenues floues à l’heure des réseaux sociaux, qui dit tout… sauf le principal.

Plus que sur la transmission ou la mémoire, Sophie Loubière écrit sur tous les  non dits qui jalonnent une vie, parfois destructeurs mais parfois fondateurs, et nous livre un roman doux-amer et subtil, qui laisse une impression durable.
Revenir en haut Aller en bas
 
LOUBIERE Sophie - A la mesure de nos silences
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Loubière, Sophie] L'enfant aux cailloux
» [De Schaepdrijver, Sophie] La Belgique et la Première Guerre mondiale
» collimateurs et mesure de lumière
» etiquette de mesure de la temperature
» [Gee, Sophie] Le scandale de la saison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romans Contemporains :: Autres éditions-
Sauter vers: