AccueilAccueil  PortailPortail  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ALLEN Louise - La perle des Indes

Aller en bas 
AuteurMessage
coraline
Modérateurs
Modérateurs
coraline

Messages : 5539
Date d'inscription : 20/03/2012
Age : 37

ALLEN Louise - La perle des Indes  Empty
MessageSujet: ALLEN Louise - La perle des Indes    ALLEN Louise - La perle des Indes  Icon_minitime1Dim 21 Déc - 13:15


ALLEN Louise - La perle des Indes  Inde10

La perle des Indes
Louise Allen

Sortie le  1er février 2015

Quatrième de couverture :

Inde, 1788
Elevée dans la chaleur épicée d’un palais, chez son oncle maharadjah, Anusha a toujours senti que le sang qui coule dans ses veines est celui d’une Indienne, celui de sa mère. Son père — un Anglais, directeur de la Compagnie des Indes à Calcutta — l’a abandonnée des années plus tôt… Un jour, sa vie bascule. D’un côté, un maharadjah voisin la presse de céder à ses avances. De l’autre, ce père qu’elle connaît à peine la réclame subitement près de lui pour qu’elle reçoive l’éducation d’une lady, dont elle n’a que faire ! Prise au piège entre un homme prêt à tout pour la faire sienne et un père qui exige son obéissance, Anusha fait le choix de suivre l’officier missionné pour l’escorter à Calcutta. Un officier qui incarne à lui seul toute la suffisance britannique : séducteur, impertinent, étranger aux charmes de l’Orient, et qui l’entraîne vers un avenir dont elle ignore tout...

Acheter sur Amazon
Revenir en haut Aller en bas
https://www.facebook.com/index.php
Cheshire Cat

Cheshire Cat

Messages : 572
Date d'inscription : 08/11/2012
Age : 36

ALLEN Louise - La perle des Indes  Empty
MessageSujet: Re: ALLEN Louise - La perle des Indes    ALLEN Louise - La perle des Indes  Icon_minitime1Mer 18 Mar - 13:24

Mon avis:

Inde, Mars 1788. Anusha est une jeune femme indépendante, vivant chez Kirat Jaswan, son oncle, Seigneur de Kalatwah. Elle est née de la relation entre une femme indienne et un père, George Laurens, Lord anglais et directeur de la Compagnie des Indes à Calcutta. Ce dernier, qui les avaient renvoyées sa mère et elle, chez le Seigneur Kirat à l'arrivée de son épouse anglaise en Inde douze ans auparavant, a décidé de faire revenir sa fille auprès de lui à Calcutta. Il a à cet effet dépêché le Commandant Nicholas « Nick » Herriard, un homme de confiance pour l'accompagner. George Laurens craint en effet que le maharadjah d'Altaphur, prétendant éconduit de sa fille, cherche à la kidnapper pour faire pression, à travers elle, sur la Compagnie des Indes.
Anusha et Nick vont devoir traverser l'Inde en essayant de « bien » s'entendre malgré leurs différences tout en évitant leurs poursuivants... Mais Anusha, la « rajput », parviendra-t-elle à supporter le carcan anglais que son père compte lui faire endosser ? Et Nick réussira-t-il à oublier ses « erreurs » passées ?

Je dois vous avouer que ce livre a été une déception pour moi et ce alors même que le résumé paraissait prometteur. Car bien que le début promette une certaine aventure avec un ennemi qui veut tenter de kidnapper l'héroïne, passé les premiers chapitres, il n'en est plus question.

Seule demeure la relation naissante entre Anusha et Nick, qui bien que radicalement différents de par leur éducation (l'une indienne et libérale, l'autre anglaise et restrictive), se sentent attirés l'un par l'autre : Anusha va se rendre compte que l'attirance qu'elle ressent pour cet étranger est en fait de l'amour et, utilisant ses connaissances sur l'art de la séduction, elle va, bien que timide et farouchement indépendante, tenter de le séduire. Nick, lui, souhaite respecter la confiance que lui a accordé George Laurens et accomplir sa mission. De plus, après avoir vécu une expérience malheureuse, il ne désire pas se remarier...

Et bien que les personnages soient relativement sympathiques (à part peut être celui de George Laurens), ils paraissent trop lisses, prévisibles, ce qui empêche de profiter de la lecture. J'ai ainsi deviné très vite comment les choses allaient se dérouler... A part peut être le « dernier événement inattendu » qui va toucher Nick...

Une lecture en rien palpitante donc. C'est plat, amorphe... Je n'ai à aucun moment réussi à ressentir les émotions des personnages.

Le seul intérêt demeure dans les aperçus de la société indienne et de sa culture ainsi que dans l'opposition par rapport à la société anglaise (notamment quant à son éducation des femmes)...
Revenir en haut Aller en bas
 
ALLEN Louise - La perle des Indes
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Allen Iverson au bic noir
» [Orsenna, Erik] L'entreprise des Indes
» la jeune fille a la perle
» Extrait "La maison d'à côté" Perle Anne 1 chapitre
» Camille Allen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: Romance Historique :: Historiques / Harlequins :: Autres séries / Autres auteurs-
Sauter vers: